Haut fourneau

« Haut fourneau » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Schéma de haut fourneau moderne. (vue en coupe)
Au premier plan à gauche et au centre, deux hauts fourneaux dans une usine sidérurgique de la Sarre (Allemagne)

Un haut fourneau est un four industriel qui sert à la fabrication de la fonte (à partir de laquelle on fabrique l'acier). Dans un haut-fourneau, on brûle à très haute température (1 600 °C) un mélange de minerai de fer et de coke (charbon traité pour en enlever le gaz) ; souvent on y ajoute des additifs. La combustion du coke produit de la chaleur et les atomes de carbone se mêlent aux atomes de fer pour donner un nouveau produit, la fonte, qui dans le haut-fourneau est un métal fondu.

Pour obtenir ces très hautes températures, il faut apporter de l'air sous pression. Un haut fourneau est d'ailleurs appelé blast furnace (« fourneau ventilé ») en anglais. La plus haute température dépend de l'oxygénation du minerai. On peut s'en rendre compte facilement : plus on souffle fort sur une braise, plus celle-ci rougit, signe qu'elle est plus chaude. De larges soufflets apportent l'air nécessaire. Ces soufflets sont animés par de l'énergie hydraulique ou éolienne.

Une telle température ne peut pas être obtenue dans un bas fourneau (installation des premiers temps de la sidérurgie). Dans un bas fourneau l'air était amené par des moyens mécaniques rudimentaires (par exemple un soufflet à vent), et le forgeron devait, après l'avoir sorti du bas fourneau, marteler le produit obtenu pendant très longtemps, pour en extraire les impuretés principalement.


Portail des techniques —  Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux.