Gynécée

« Gynécée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Femmes dans un gynécée. Céramique à figures rouges. Fin du Ve siècle av. J.-C.
Femme inspectant le linge de la maison. Céramique à figures rouges. Vers 430 av. J.-C.

Dans la Grèce antique le gynécée est la partie de la maison qui était réservée pour l'usage exclusif des femmes.

Les femmes des classes aisées passaient une bonne partie de leur journée dans le gynécée. C'est de là qu'elles dirigeaient le personnel domestique (des esclaves) et géraient la vie matérielle de la maisonnée. C'est dans le gynécée qu'avait lieu l'éducation des filles jusqu'à leur mariage (le plus souvent au moment de la puberté) et des jeunes garçons jusqu'à 7 ou 8 ans.

Les femmes, sauf pour les classes populaires qui souvent travaillaient sur les marchés comme revendeuses, sortaient peu dans les rues : aller aux provisions ou faire la corvée d'eau était l'affaire des esclaves. Si la femme doit sortir pour faire des emplettes personnelles (comme l'achat de certaines pièces de vêtement) elle doit être accompagnée d'une suivante (généralement une esclave).

Il semble qu'à l'époque mycénienne, le gynécée était à l'étage supérieur de la maison. À l'époque classique (Ve siècle av. J.-C.), le gynécée était placé dans la partie postérieure de la maison, derrière les appartements réservés aux hommes.

Les hommes, quant à eux, disposaient de l'andrôn, une pièce généralement située sur le devant de la maison. Ils y recevaient leurs amis et généralement les femmes (sauf les courtisanes ou hétaïres) ne participaient pas à ces réceptions.

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Sérail Harem

Portail de l'Antiquité —  Tous les articles sur l'Antiquité.
Portail des femmes —  Tous les articles concernant les femmes et le féminisme.