Discussion:Capricorne du chêne

Aller à : navigation, rechercher

Le capricorne, ou, du moins, sa larve, peuvent être des insectes ravageurs, qui détruisent les constructions de bois. /// Pas du tout, les constructions sont généralement construites en bois MORT c'est à dire non colonisables par les Cerambyx cerdo. À la limite il se pourrait que le bois récemment abattu contienne une larve qui serait passé inaperçue (très improbable). Même dans le cas où un mâle et une femelle sortent de là, la femelle ne pondra jamais sur du bois déjà mort qui plus est sans écorce. Les ravageurs des charpentes sont d'autres capricornes, PAS le Grand capricorne du chêne (Cerambyx cerdo) !!! Raconter n'importe quoi sur des espèces protégées c'est moyen...

Le capricorne du chêne a été abondamment recherché par les collectionneurs, en raison de sa taille impressionnante, un peu comme sa cousine, la rosalie alpine, qui est nettement plus petite, mais beaucoup plus colorée. Aujourd'hui, le capricorne du chêne est menacé de disparition, c'est une espèce protégée. /// Sous-entend que c'est la collection qui rend le capricorne rare, pas du tout c'est la raréfaction des vieux arbres (sylviculture intensive) et des arbres sénescents (Des branches au sol dans un bois ça fait pas propre !!!)

J'ai modifié pour indiquer que le ravageur est le capricorne des maisons.--Macassardiscuter 6 septembre 2016 à 15:18 (CEST)