la cabane  • le Livre d'or
20150413Rumex acetosa3.jpg Actualités, astuces, statistiques et une interview, lisez la Gazette été 2018 de Vikidia ! DessinInterview.png

Cinéma muet

« Cinéma muet » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La Sortie de l'usine Lumière à Lyon, premier film projeté en 1895.

Le cinéma muet est le cinéma sans paroles (et au début, sans musique) qui a existé de la fin du XIXe siècle (les premiers films des Frères Lumière) jusqu'à la fin des années 1920. Sorti en 1927, Le Chanteur de jazz est considéré comme le tout premier film « parlant » de l'histoire du cinéma, mais des films muets ont encore été tournés après cette date.

Les caméras pouvant enregistrer en même temps l'image et le son ne sont pas encore inventées, il n'y a donc pas de bande son. Dans la salle de cinéma, un technicien (le « bruiteur ») reproduit pendant que se déroule le film les sons au moment de l'action (coups de feu, chevaux, automobiles, etc.) et un pianiste joue de la musique. Les dialogues dits par les acteurs sont inscrits sur des « cartons » qui apparaissent entre deux scènes dans le film.

Le cinéma muet est méconnu car une grande partie de ces films a été perdue ou détruite.

Histoire du cinéma muet[modifier | modifier le wikicode]

Le cinéma nait à la fin du XIXe siècle, suite aux recherches effectuées notamment par Eadweard Muybridge, puis par Thomas Edison ou encore les frères Lumière. Inventeurs d'un appareil nommé le Cinématographe, Auguste et Louis Lumière organisent en 1895 la première séance de cinéma à Paris ; il s'agit de courtes scènes tirées de la vie quotidienne (La Sortie de l'usine Lumière à Lyon, L'Arroseur arrosé, Le Repas de bébé, etc.). Ces spectacles rencontrent un grand succès mondial.

Chronologie[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer  !


  • 1896 : Le français Georges Méliès achète un procédé de cinéma et construit le premier studio de tournage. Jusqu'en 1912, il réalise plus de 300 films, très courts pour la plupart.
  • 1927 : Tourné aux États-Unis, Le Chanteur de jazz est le premier film avec des passages sonores. Les nouvelles techniques mêlant le son et l'image entrainent la fin de la période du muet, et le cinéma parlant se généralise au début des années 1930. Mais certains réalisateurs continueront encore à réaliser des films muets, comme par exemple Charlie Chaplin dont le premier film sonore, Le Dictateur, date de 1940.

Les premières stars de cinéma[modifier | modifier le wikicode]

Ces acteurs ont eu beaucoup de succès auprès du public à l'époque du muet :

Portrait Nom Notes
Charlie Chaplin Charlie Chaplin
(1889 – 1977)
Il était très connu pour son personnage de Charlot, joué dans un grand nombre de courts et longs métrages (Charlot soldat, Une vie de chien, La Ruée vers l'or, Le Cirque, Les Lumières de la ville, etc.) Contrairement à beaucoup d'autres acteurs, sa carrière a continué après l'arrivée du cinéma sonore.
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Charlie Chaplin.
Douglas Fairbanks Douglas Fairbanks
(1883 – 1939)
Comédien très populaire dans les années 1910 et 1920, il jouait les héros de films d'aventures : Le Signe de Zorro (1920), D'Artagnan dans Les Trois mousquetaires (1921), Robin des Bois (1922), Le Pirate noir (1926), Le Masque de fer (1929). Il a épousé Mary Pickford. Sa carrière a pris fin quand le cinéma est devenu parlant.
Mary Pickford Mary Pickford
(1892 – 1979)
Grande vedette du cinéma muet, elle était surnommée La petite fiancée de l'Amérique. Bien qu'étant une adulte, elle jouait souvent des rôles d'enfant (fille ou garçon) : Pauvre petite fille riche (1917), La Petite princesse (1917), Le Petit lord Fauntleroy (1921), Pollyanna (1922), La Petite Annie (1925). Elle a gagné l'Oscar de la meilleure actrice en 1930 puis elle a arrêté de tourner vers le milieu des années 1930, ses films parlants ayant peu de succès.
Rudolph Valentino Rudolph Valentino
(1895 – 1926)
Il a été dans les années 1920 l'une des premières grandes stars du cinéma. Ses films ont eu beaucoup de succès : Les Quatre cavaliers de l’Apocalypse (1921), Le Cheik (1921), Arènes sanglantes (1922), L'Aigle noir (1925), Le Fils du Cheik (1926). Il est mort en 1926 à l'âge de 31 ans après une simple opération chirurgicale, et certaines de ses admiratrices se sont alors suicidées !
Buster Keaton Buster Keaton
(1895 – 1966)
Surnommé L'homme qui ne rit jamais, il était un des grands comédiens du cinéma muet burlesque : Sherlock, Jr. (1924), La Croisière du Navigator (1924), Les Fiancées en folie (1925), Le Mécano de la « General » (1927). Il a tourné jusqu'à sa mort en 1966, sans toutefois retrouver le succès de sa période muette.
Lillian Gish Lillian Gish
(1893 – 1993)
Comme Mary Pickford, Lillian Gish a été une des grandes vedettes féminines du cinéma muet. Elle a notamment joué dans plusieurs films du réalisateur David W. Griffith : Naissance d'une nation (1915), Intolérance (1917), Le Lys brisé (1919), Les Deux orphelines (1921). Elle a arrêté sa carrière au cinéma en 1927 pour jouer au théâtre, puis elle est reparue dans des films à la fin des années 1940.

Quelques films muets importants[modifier | modifier le wikicode]

Liste non exhaustive

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes