bavardages  • le Livre d'or
Cordon, le Balcon du Mont-Blanc - panoramio (28).jpg Astuces, statistiques et interview d'une contributrice, lisez la Gazette hiver 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Blitz Wolf

« Blitz Wolf » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Blitz Wolf ou Der Gross Méchant Loup en français, est un court-métrage animé américain réalisé par Tex Avery (de la société de production Metro Goldwyn Mayer) en 1942. Il s'agit d'une parodie des Trois petits cochons de Disney (1933). Il a été nommé Oscar du meilleur court-métrage d'animation en 1943.

L'auteur (courant artistique)[modifier | modifier le wikicode]

Tex Avery, né en 1908 et mort en 1980, est un réalisateur de films d'animation américain. Il fait des études au Art Institute of Chicago où il se forme aux métiers de dessinateur et d'animateur et se lance dans l’animation. Son premier dessin animé produit dans la société de production MGM est Blitz Wolf, une parodie des Trois petits cochons. C'est également son premier court-métrage où apparaîtra le personnage du loup, il apparaîtra dans de nombreuses créations par la suite. Il créera aussi Red Hot Riding Hood ou Le petit chaperon chauffé à blanc en VF, une parodie du Petit chaperon rouge.

L'oeuvre (contexte historique de création)[modifier | modifier le wikicode]

Ce court-métrage a été réalisé dans le ton de la propagande anti-nazie, en pleine Seconde Guerre Mondiale. Alors qu'Hitler est au pouvoir, Tex Avery et son équipe le ridiculisent par différents moyens (le rire, la parodie, la dérision, les couleurs, les musiques). Les japonais sont également visés par cette propagande, en référence à Pearl Harbor. D'ailleurs, ils s'adressent parfois directement au spectateur en mettant en image des panneaux avec un message.

L'histoire[modifier | modifier le wikicode]

Adolf Wolf, dessiné sous les traits d'Adolf Hitler, menace d'envahir Pigmania. Parce qu'ils ont signé un pacte de "non-violence" avec lui, les deux premiers cochons construisent leur maison en paille et en bois en pensant qu'ils n'ont pas besoin de prendre de précautions. Néanmoins, le troisième cochon, le sergent Pork, enrôlé dans l'armée américaine, prend des précautions et protège sa maison avec un puissant dispositif de défense, avec des canons, des tranchées et des fils barbelés. Adolf Wolf arrive en char pour envahir Cochonland, mais les deux cochons lui rappellent le contrat qu'ils ont signés. Il détruit la maison du premier avec son char qui souffle de l'air (lorsque la maison s'envole, référence à "Autant en emporte le vent" avec un panneau indiquant "Gone with the wind" dans celle-ci), et détruit la seconde avec une bombe. Les deux cochons se réfugient chez le sergent Pork. La bataille entre les cochons et le loup peut commencer. Après de multiples armes lâchées sur Adolf Wolf (bombes, canons...), celui-ci tombe en enfer grâce à une bombe où il rencontre des démons lui indiquant où il est.

Lien avec d'autres oeuvres similaires[modifier | modifier le wikicode]

L'oeuvre est comparable avec les films comiques Le Dictateur de Charlie Chaplin, mettant en scène un Charlot dans le rôle d'un dictateur assimilé à Hitler, et 1941 de Steven Spielberg, la bande dessinée Maüs d'Art Spiegelman qui met aussi en scène des animaux, les dessins animés Der Fuehrer's Face et Education for Death de Walt Disney ou même les super-héros de Marveil (Captain America par exemple).

Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes