Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Épreuves sportives de combat dans l'Antiquité gréco-romaine

« Épreuves sportives de combat dans l'Antiquité gréco-romaine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Dans l'Antiquité, les Grecs et les Romains pratiquaient des épreuves sportives axées sur le combat entre deux concurrents. Ces combats se déroulaient dans une installation spéciale la palestre. Il y a différentes épreuves: le pugilat ou boxe, la lutte et le pancrace.

Afin que les adversaires ne se fassent pas de mal en tombant, le sol de la palestre était pioché pour l'ameublir, puis humidifié (il se transformait rapidement en boue). Cette préparation faite par les concurrents leur servait d'échauffement.

La lutte[modifier | modifier le wikicode]

La lutte se nomme pali en grec, ce qui a donné palestre pour l'installation sportive où cette activité se pratique. A la lutte l'affrontement est un duel. Les couples d'adversaires sont déterminés par le tirage au sort. Les adversaires combattent nus, le corps enduit d'huile afin de donner le moins de prise possible. Les concurrents cherchent à se saisir les poignets, les coudes, le cou ou bien à s'enlacer par la taille. Les coups de tête sont autorisés mais les coups de poings sont interdits.

Le vainqueur est celui qui a réussi à renverser sur le dos son adversaire par trois fois.

Le pugilat ou boxe[modifier | modifier le wikicode]

Le pugilat est un sport de combat où les adversaires se donnent des coups. Il n'y a pas de catégorie de poids comme aujourd'hui dans la boxe. Les rencontres se font au hasard.

Les boxeurs ne portent pas de gants comme aujourd'hui. Ils enroulent des lanières de cuirs autour de leurs mains et de leurs poignets. Les doigts restent libres. Certains y rajoutent des pointes de fer. La tête des combattants est protégée par une calotte de bronze.

Le combat se déroule en continu (il n'y a pas de reprises ou rounds comme aujourd'hui). On peut continuer à frapper un adversaire tombé à terre. Les coups sont portés à la tête. Mais on ne doit pas tuer l'adversaire. Le combat s'arrête par KO (adversaire incapable de se relever) ou par abandon d'un des deux combattants. Le pugilat a été introduit aux Jeux olympiques antiques à l'occasion de la 23e olympiade.

Le pancrace[modifier | modifier le wikicode]

qui est un mélange de lutte et de pugilat.

Vikiliens pour compléter sur les sports dans l'Antiquité gréco-romaine[modifier | modifier le wikicode]

Portail des sports —  Tous les articles sur les sports.
Portail de l'Antiquité —  Tous les articles sur l'Antiquité.