Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

La Marseillaise

« La Marseillaise » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La Marseillaise est l'hymne national de la République française depuis 1795. Elle fut écrite en 1792 par Rouget de Lisle, sous la Révolution française alors en guerre avec l'Autriche, et fut d'abord nommée Chant de guerre pour l'armée du Rhin. Son nom fut très vite changé en l'honneur des volontaires marseillais remontant vers le nord de la France. Le septième couplet, dont l'auteur reste à ce jour inconnu, a été ajouté en 1792.

Paroles[modifier]

Une des premières partitions de La Marseillaise-1792

1er couplet

Allons enfants de la Patrie,
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie,
L'étendard sanglant est levé, (bis)
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras
Egorger vos fils, vos compagnes !

refrain:

Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !

2e couplet

Que veut cette horde d'esclaves,
De traîtres, de rois conjurés ?
Pour qui ces ignobles entraves,
Ces fers dès longtemps préparés ? (bis)
Français, pour nous, ah ! quel outrage
Quels transports il doit exciter !
C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à l'antique esclavage !

3e couplet

Quoi ! des cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers !
Quoi ! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fiers guerriers ! (bis)
Grand Dieu ! par des mains enchaînées
Nos fronts sous le joug se ploieraient
De vils despotes deviendraient
Les maîtres de nos destinées !

4e couplet

Tremblez, tyrans et vous perfides
L'opprobre de tous les partis,
Tremblez ! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leurs prix ! (bis)
Tout est soldat pour vous combattre,
S'ils tombent, nos jeunes héros,
La terre en produit de nouveaux,
Contre vous tout prêts à se battre !

5e couplet

Français, en guerriers magnanimes,
Portez ou retenez vos coups !
Epargnez ces tristes victimes,
A regret s'armant contre nous. (bis)
Mais ces despotes sanguinaires,
Mais ces complices de Bouillé,
Tous ces tigres qui, sans pitié,
Déchirent le sein de leur mère !

6e couplet

Amour sacré de la Patrie,
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs ! (bis)
Sous nos drapeaux que la victoire
Accoure à tes mâles accents,
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !

7e couplet

Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n'y seront plus,
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus (bis)
Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil,
Nous aurons le sublime orgueil
De les venger ou de les suivre

Musique de la Marseillaise[modifier]

Musique de la Marseillaise : cliquer sur le lien ci-dessous.

La Marseillaise.ogg

Histoire de la Marseillaise[modifier]

Rouget de Lisle chantant la Marseillaise dans le salon du maire de Strasbourg. (peinture du XIX° siècle)

La Marseillaise a été composée, paroles et ligne mélodique, par Rouget de Lisle, capitaine du génie et auteur d'œuvres lyriques, à Strasbourg, dans la soirée du 24 au 25 avril 1792. La première exécution eut lieu dans le salon du maire de Strasbourg où étaient réunis des officiers de l'Armée du Rhin. Son premier nom était « chant de guerre pour l'armée du Rhin dédié au Maréchal Luckner ». La France était en guerre contre l'Autriche depuis le 20 avril 1792. Son nom de Marseillaise vient du fait que les Fédérés marseillais, qui venant à Paris en juillet 1792, pour répondre à l'appel aux armes de l'Assemblée législative, la chantaient tout au long du chemin pour s'aider à marcher.

Elle a été ajoutée aux « chants nationaux » pour le 14 juillet 1795. La Marseillaise a été interdite pendant le Premier Empire et la Restauration. Elle refait surface après la révolution de juillet 1830 qui place sur le trône le roi Louis-Philippe Ier. Elle devient l'hymne national officiel de la France en 1879, quand les républicains triomphent politiquement des conservateurs royalistes. La version officielle est décidée par le ministère de la Guerre en 1887. La Marseillaise est désignée comme hymne national français dans les Constitutions de 1946 qui crée la Quatrième République et de 1958 qui fonde la Cinquième République.

Pour la mélodie, Rouget de Lisle se serait servi de souvenirs musicaux, en particulier le 25e concerto en ut de Mozart pour piano et orchestre. L'orchestration a été faite par le compositeur François Gossec quelques années plus tard.

Les hymnes nationaux

AlgérieBelgiqueEspagneÉtats-UnisFranceItalieRoyaume-UniRussiePortugalBrésilAçores


Pour en savoir plus[modifier]

  • Hervé Luxardo, Histoire de la Marseillaise, Plon, collection Terres de France, 1989.

Lien externe[modifier]


Portail de la musique - Tous les articles concernant la musique.
Drapeau de la France Portail France - Accédez au portail sur la France.