Dépistage

« Dépistage » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Souvent, le médecin intervient en réponse à un problème de santé perçu par le patient ou son entourage. Lors d'un dépistage, le professionnel de santé prend l'initiative de rechercher une maladie sans qu'elle se soit déjà manifestée de manière visible. Ces investigations sont suivies ou non d'examens complémentaires ou de traitements.

Performances d'un dépistage[modifier]

Après un dépistage, la personne est classée dans l'une ou l'autre des deux catégories suivantes : la maladie recherchée est considérée comme présente (test positif) ou absente (test négatif).

Dans chacune de ces deux situations, les investigateurs ont pu se tromper. Donc en réalité, il existe quatre résultats possibles :

  1. La maladie existe réellement et a été trouvée (vrai positif).
  2. Les investigations ont révélé une maladie qui n'existe pas (faux positif).
  3. La maladie existe réellement, mais les investigations ne l'ont pas identifiée (faux négatif).
  4. La maladie n'existe pas et les investigations n'ont rien trouvé (vrai négatif).

Les performances d'un dépistage dans une population sont bonnes si les faux positifs et les faux négatifs sont peu nombreux.

Erreurs possibles[modifier]

Prenons l'exemple du dépistage du cancer du sein dans une population de 1 000 femmes : 996 n'ont pas le cancer et 4 ont un cancer du sein encore non dépisté. On suppose que la séquence des examens effectués donne un faux négatif pour 10 vrais cas et un faux positif pour 100 femmes sans cancer. Que donnerait le dépistage dans ce cas ?

Même en se trompant une fois sur 10, on a de bonnes chances d'identifier les 4 vrais cas. Par contre, en se trompant une fois sur 100, on obtient en moyenne une erreur chaque fois qu'on a examiné 100 personnes sans cancer. Comme il y en a 996, on a donc de fortes chances d'avoir 10 faux positifs.

Sur les 14 diagnostics obtenus, 4 sont des vrais cancers et 10 sont des faux cas (ce sont des surdiagnostics). Quand ces cas sont traités, ils donnent l'illusion de la guérison. Ce danger du dépistage a provoqué, depuis plus de 50 ans, l'erreur médicale la plus grave jamais commise dans le monde industrialisé en soignant inutilement des millions de faux cancers. Les guérisons apparentes font croire à l'efficacité des soins alors qu'on a traité inutilement une maladie qui n'existait pas.

Portail du corps humain - Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.