Bicyclette

« Bicyclette » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Éléments constituant une bicyclette

Une bicyclette (aussi appelée un vélo, ou bicycle en langage familier au Québec) est un véhicule terrestre composé de deux roues alignées l'une derrière l'autre(d'où elle tire son nom). Certains passionnés l'appellent aussi la « Petite Reine ».

Le principe de la bicyclette révolutionne le moyen de transport, car jusque là, les véhicules avaient des roues placées en parallèle l'une à côté de l'autre.

La force motrice est fournie par un humain (le cycliste), en position assise ou couchée, par l'intermédiaire de pédales. La bicyclette est l'un des principaux moyens de transport dans de nombreuses parties du monde. Sa pratique, le cyclisme, constitue à la fois un usage quotidien, un loisir populaire et un sport. Le vélo tout terrain est un vélo équipé pour passer dans des chemins irréguliers (amortisseurs, cadre solide...).

Histoire du vélo[modifier]

Évolution de la bicyclette

Des pieds sur le sol au pédalier à chaîne[modifier]

  • En 1817, un allemand le baron Drais de Sauernbron invente la draisienne. La draisienne avait un cadre et deux roues. On était assis dessus et on poussait avec les pieds. La roue avant est mobile donc orientable.
  • En 1861, le Français Pierre Michaux, qui est carrossier de profession, ajoute des pédales sur la roue avant, les pieds ne reposent plus sur le sol.
  • En 1866 est déposé le nom de la marque bicycle.
  • En 1867, Bernard met au point des coussinets à billes qui sont les ancêtres des roulements à billes. Ces derniers sont inventés en 1869 par Tribout. En 1870, la Compagnie parisienne qui fabrique des vélos en produit 200 par jour, grâce à 500 ouvriers. Elle a également ouvert un manège qui permet l'apprentissage du vélo par les Parisiens.

Dès mai 1868, dans le parc de Saint-Cloud près de Paris, des compétitions sont organisées : obstacle, adresse, vitesse et même lenteur.

  • Pour aller plus vite sans plus se fatiguer (faire moins de tour de pédales), on fait une très grande roue avant. Ce type de bicyclette, appelé grand-bi, apparaît en 1872. Les roues avant mesurent alors de 1,20 m à 2 m de haut (contre 0,9 m pour le vélo de Michaux). On a même construit un grand-bi dont la roue avant faisait plus de 3 mètres de haut (il pesait 70 kg). Le grand-bi disparaît vers 1890 avec l'avènement de la bicyclette.
  • Et en 1884, l'anglais Staley, après les expériences des Français Sergent et Guilmet, on met une chaîne aux vélos, qui relie un pédalier fixé sur le cadre à la roue arrière. Désormais, c'est la roue arrière qui est motrice. Et comme c'est un petit bicycle, on l'appelle une bicyclette.

Le problème de la bande de roulement[modifier]

Les roues du célérifère et de la draisienne étaient en bois, les chocs provoqués par toutes les irrégularités du sol se transmettaient directement au cadre, donc au vélocypédiste.

En 1868, Pierre Michaux, imagine des jantes dont la bande de roulement est en caoutchouc plein. Les chocs sont en partie amortis.

En 1888, l'écossais Dunlop invente le pneumatique. Les anciennes bandes de caoutchouc plein sont affinées et contiennent une chambre de caoutchouc qui est remplie d'air. Les chocs sont quasiment absorbés par le pneu.

En 1891, les frères Michelin invente le pneu démontable. Ce pneu fait sensation sur la première course Paris-Brest aller et retour qui est gagnée par Charles Terrond. Il a roulé pendant 71 H 30 et a 8 heures d'avance sur son suivant.

Technique[modifier]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer  !


Vélos spéciaux[modifier]

Course de vélos couchés, à Jersey, en 2010. Remarquer la position du pédalier et le trajet de la chaîne.

Vélo couché[modifier]

Le vélo couché est très adapté au cyclotourisme et à la circulation sur terrain relativement plat. Il peine en montagne, mais excelle partout ailleurs, où il est capable d'aller bien plus vite que les autres vélos (jusqu'à 110 km/h), pour un effort bien moindre.

C'est un sport très pratiqué au Canada, mais aussi dans beaucoup d'autres pays. Certains habitants des grandes villes se rendent même à leur travail sur leur vélo couché.

Le vélo couché est interdit dans les courses de vélos conventionnelles !

Circulation sur une bicyclette[modifier]

Circuler sur une bicyclette suppose le respect de certaines règles.

Voir pour cela voir les articles de la Catégorie:Circulation sur une bicyclette

Les premières courses cyclistes[modifier]

Le sport cycliste devient vite très populaire. Les courses sur de longues distances se multiplient :

Source[modifier]


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Bicyclette de Wikipédia.
Consulté le 13 décembre 2007.


Portail des techniques - Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux.