Royaume du Kénédougou

« Royaume du Kénédougou » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le royaume du 12Kénédougou est fondé par Mansa Daoula Traoré vers les années 1800.

L’école Camp Tiéba de Sikasso[modifier | modifier le wikicode]

ECOLE CAMP TIEBA

L’école camp tiéba a ouvert ses portes en octobre 1992 sur un domaine scolaire de 4 ha 32 ca 18 a. Située dans l’enceinte de la base militaire du camp tiéba ; elle était composée de 6 classes, un bureau magasin, 6 latrines et un terrain de sport partagé par les militaires et les élèves. Son premier directeur fut Monsieur Daouda Bérété. L’école Camp Tiéba de Sikasso a reçu son second cycle le 1er octobre 2005 avec 3 classes et 3latrines dont le 1er Directeur fut Monsieur N’faly Soumano. En 2010 l’école camp tiéba a été dotée d’un deuxième premier cycle de 6 classes et 6 latrines avec son 1er Directeur monsieur Tiémoko Nissama. En 2011 le second cycle a été élargi de 9 classes et 9 latrines, un bureau et une salle de professeur.

Grace à l’effort des militaires, un jardin d’enfant a vu le jour, dont Madame KatikonKadia Dembélé fut la première directrice.
Les élèves de l'école Camp Tièba Traoré de Sikasso


Tièba Traoré Roi de Sikasso

Le Roi 34Tiéba Traoré de Sikasso[modifier | modifier le wikicode]

Tiéba Traoré fils de Mansa Daoula Traoré fondateur du royaume Kénédougouest né vers les années 1800. A la mort du roi N’golo Kounanfa Traoré 3e roi, Tiéba Traoré prend les rênes du royaume en 1866. Il règne pendant 27 ans et porte le royaume à son apogée et fixe la capitale à Sikasso. Tiéba Traoré était un brave guerrier et un bon stratège. Il fait construire une colline artificielle ou il établit son, palais pour mieux observer l’étendue de son territoire. Il fait construire en 1890 une forteresse, le Tata «Tara Kogo » longue de 9 km de périmètre et haute de 6 m pour résister aux attaques des ennemis. Deux chevaux pouvaient faire la course sur le Tata. Tiéba Traoré était un véritable conquérant, il fortifia la cité de ``Sougokanˊˊ, localité de ses parents maternels à la quelle, il donna le nom de Sikasso ; ensuite il reconquiert péniblement son royaume Encore fortement teinté d’un animisme senoufo en dépit de la présence d’un islam dioula. Engagé dans cette reconstruction impériale, il affronta Samory Touré sur la frontière au Bagoé. Ce fut une guerre de défense nationale pour les senoufo. Sorti victorieux et aguerri de cette bataille contre Samory entre 1877 et 1878. Il comprend son vieux duel contre les Gwiriko. Malheureusement, il perdit la bataille de la vie contre le paludisme à Bama localité située à quelques kilomètres de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso). Son corps fut rapatrié à Sikasso, ou il fut inhumé à Kèlètiguila (Kaboila Ι) en 1893.

La Tombe de Tièba Traoré Roi de Sikasso
Monument Tièba Traoré , Roi de Sikasso
Le Mausolée de Tièba Traoré , Roi de Sikasso

La descendance de Tièba Traoré[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Portail du Mali —  Tous les articles sur le Mali.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.