Ordre de succession au trône d'Allemagne et de Prusse

« Ordre de succession au trône d'Allemagne et de Prusse » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Georges Frédéric de Prusse, l'actuel prétendant.

Le 9 novembre 1918, Guillaume II, alors empereur d'Allemagne et roi de Prusse, abdiqua le trône. Il devient alors « prétendant au trône ». Jamais il ne reprétendit au trône.

Le jour de sa mort, son fils, le kronprinz Wilhelm (Guillaume) devient « prétendant ». Le fils de Wilhelm, Louis-Ferdinand prit le titre de prince-impérial de Prusse.

Lui succédera son fils Georg Friedrich (Georges Frédéric), alors prince héréditaire, il devient prince impérial de Prusse. Georg se fait toujours appeler Son Altesse Impériale et Royale Georg Friedrich, prince impérial de Prusse. En conclusion, l'actuel prétendant est Georg Friedrich de Prusse (né en 1976, arrière-petit-fils de l'empereur Guillaume II). Ses deux fils jumeaux (nés en 2013) sont respectivement en première et en deuxième positions dans l'ordre de succession.

Ordre de succession en 2015[modifier | modifier le wikicode]

  1. Charles Frédéric de Prusse (né en 2013), fils de Georg Friedrich
  2. Louis Ferdinand de Prusse (né en 2013), deuxième fils de Georg Friedrich, frère jumeau de Charles Frédéric
  3. S.A.R. le prince Christian Sigismund, oncle de Georg Friedrich
  4. S.A.R. le prince Christian Ludwig, fils de Christian Sigmund


Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.