Mithra

« Mithra » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Mithra et le taureau

Mithra est un dieu de Perse qui était très vénéré par les Romains.

Origine[modifier | modifier le wikicode]

Son origine est perse et indienne. En Inde il est assimilé à un magicien et dans le cas de la Perse, il appartient à la triade suprême (avec Azura-Madza et Anahita). Son nom signifie "milieu".

Culte[modifier | modifier le wikicode]

On a cru que les expéditions de Pompée contre les pirates de Cilicie avaient ramené ce culte en Italie, mais en réalité là où les esclaves ramenés de cette guerre ont été cantonnés (en Italie du Sud) on y a découvert aucun lieu de culte. En revanche, les sanctuaires font leur apparition un siècle plus tard et on pense que se sont les soldats de l'armée romaine qui se sont convertis à Mithra. Plusieurs empereurs romains ont été des adeptes de ce culte monothéiste (un seul dieu) à mystères (on doit être initié et accepté par les plus anciens membres). Les cérémonies se déroulaient dans une petite grotte ou dans des sous-sols, des caves en dessous d'une habitation. On sait qu'il existait plusieurs grades, à la manière de la Franc-Maçonnerie. On ne sacrifiait aucun animal. Le taureau que Mithra tue de son glaive est une mort symbolique et non réelle. En fait, le sang du taureau est une source de vie, de régénération de la nature.

Le culte de Mithra tient compte des solstices. Le 25 décembre, que l'on a retenu pour fêter Noël, ne correspond en rien à la date de naissance du Christ. Les chrétiens ont cherché à récupérer le culte de Mithra qui leur apparaissaient comme concurrent.

Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...