Exploitation du miel à Bandia

« Exploitation du miel à Bandia » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Présentation et localisation du village[modifier | modifier le wikicode]

Cour de l'école élémentaire de Bandia

Bandia est situé dans la région de Thiès, département de Mbour au Sénégal, dans la commune de Diass qui abrite l’aéroport international Blaise Diagne. La population est majoritairement composée de Safènes qui pratiquent l’agriculture et l’élevage. Une petite colonie de l’ethnie Peulh vit à la lisière du village, pratiquant aussi l’élevage extensif et la vente de lait.

Naguère, Bandia était un petit village du canton de Mbayard-NIANING, perdu dans la brousse tropicale, à quelques encablures de la ville de Thiès et peuplé par l’ethnie SAFENE. Il a été créé  au milieu du dix-septième siècle, par trois chasseurs venus d’une localité lointaine pour chasser l’éléphant.

La caractéristique principale du village de Bandia c’est qu’il dispose d’une immense forêt classée d’une superficie de 10.750 ha, qui abrite plusieurs espèces végétales et une réserve animalière qui attire des milliers de visiteurs annuellement.

Aujourd’hui,  la localité compte plus de cinq mille (5000) âmes. Elle abrite un collège, deux écoles élémentaires et une case de santé.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Abeilles

Vers les années 1990, un Européen d’origine belge du nom de Pierre HENIKEN, qui avait séjourné pendant des décennies en République Démocratique du Congo, a débarqué un beau jour à Bandia. Etait-t-il un ambassadeur de bonne volonté, ou envoyé par une ONG ?

En tout état de cause, il s’était installé à l’intérieur du service des Eaux et Forêts. Il avait aussitôt manifesté son désir de vouloir former des jeunes aux techniques de l’apiculture. Désœuvrés qu’ils étaient, les volontaires, hommes et femmes, venaient grossir les rangs de jour en jour. Leur formation terminée, ils ont été regroupés par affinité pour pouvoir s’adonner aux activités apicoles proprement dites.

C’est le début du règne définitif du miel de Bandia.

Exploitation[modifier | modifier le wikicode]

L’exploitation du miel passe par plusieurs étapes. Face à l’avancée des habitations et au développement industriel abusif, les ruches naturelles construites par les abeilles et les apiculteurs ont presque disparu. Il faut dire qu’avec ces ruches, beaucoup d’abeilles mouraient et une bonne partie du miel était perdue.

Fabrication des ruches[modifier | modifier le wikicode]

Les ruches modernes obéissent à des normes de qualité et surtout de sécurité des colonies d’abeilles et tiennent compte de plusieurs facteurs liés à la qualité du bois de fabrique de la ruche pour une bonne conservation du miel.

Choix de l'emplacement des ruches[modifier | modifier le wikicode]

Les ruches doivent être placées dans un endroit calme où la température est normale.  Il ne doit pas y avoir beaucoup de vent, ni beaucoup de fraicheur.

Capture de la reine[modifier | modifier le wikicode]

La capture se fait dans des ruches proches ou éloignées avec méthodologie. La production de miel dépend de la fécondité de la reine qui pond les œufs. Les autres abeilles suivent la reine partout où elle va. C’est ce qui justifie l’installation des abeilles dans une ruche.

Colonie des abeilles[modifier | modifier le wikicode]

A l’intérieur d’une ruche il y a les ouvriers, les gardiens et la reine.

Les ouvriers font le travail nécessaire pour la formation du miel. Ils vont chercher le nectar et le pollen dans les fleurs. Ils vont chercher l’eau dans la nature ou dans les domiciles au besoin. Ils sécrètent la substance indispensable à la fabrication de la cire. C’est avec leurs ailes qu’ils ventilent la ruche si sa température intérieure dépasse 35 °C.

Les gardiens assurent la protection de la ruche contre les envahisseurs qui peuvent être des humains, des animaux sauvages ou d’autres insectes.

La reine perpétue la race des abeilles dans une ruche. Elle est nourrie gratuitement et passe tout son temps à pondre des œufs.

C’est la gelée royale secrétée par les abeilles qui nourrit les larves, les futures abeilles.

Commercialisation[modifier | modifier le wikicode]

Le miel est un aliment recherché et apprécié par la  grande majorité des  populations pour ses vertus thérapeutiques.

Cependant, sa manipulation demande beaucoup de douceur et de finesse. Ceci est dû au fait qu’il contient beaucoup de sucre et attire les bestioles.

Il augmente de manière considérable le pouvoir d’achat de ceux qui le commercialisent. Aussi, des personnes habitant le village se sont constituées en GIE et exploitent plusieurs ruches installées dans la forêt. C’est une activité qui était en plein essor. La production annuelle de miel à Bandia était estimée à plusieurs tonnes. Mais hélas, son élan a été brisé par des phénomènes qui sont des faits de l’homme.

Il y a deux formes de commercialisation du miel.

  • La forme locale : le miel traité avec des moyens peu développés est mis dans des bouteilles de volumes différents exposés sur des tables, dont le prix varie entre 1000 et 6000 FCFA.
  • La forme industrielle : le miel est traité une seconde fois avant d’être conditionné dans des emballages avec étiquette puis exposé dans les rayons commerciaux ou les foires périodiques

Avantages du miel[modifier | modifier le wikicode]

Bouteille de miel

Le miel contient des vitamines et des sels minéraux indispensables à la santé humaine. Il peut être mélangé à des préparations salées ou sucrées. Il guérit les maux de gorge. Le miel est un aliment énergétique recherché par les sportifs à cause de son sucre facilement utilisable. Les propriétés du miel sont multiples : antibactérien, anti-inflammatoire, antioxydant, qui réduisent la formation des radicaux libres responsables du vieillissement.

Le miel améliore la rétention du calcium et du magnésium ainsi que le taux sanguin d'hémoglobine. En milieu hospitalier, un miel spécialement préparé et standardisé pour sa pureté bactérienne est utilisé pour la cicatrisation. C'est un fortifiant utilisé en cas de fatigue, d'attaque bactérienne ou virale.

Menaces liées à la survie des abeilles[modifier | modifier le wikicode]

L’existence des abeilles est gravement menacée dans la forêt de Bandia. Depuis plus de trois décennies, le sous-sol de cette réserve naturelle est remué de tous bords par des unités industrielles. Ces unités extractives du calcaire, par rapport à la grande quantité de poussière qu’elles dégagent, ont détruit l’environnement. Les arbres ne peuvent plus fleurir et les abeilles ont émigré vers d’autres contrées plus favorables à leur épanouissement.

La pratique de l’apiculture à domicile reste la seule alternative.

Conclusion[modifier | modifier le wikicode]

Naguère fierté du village de Bandia, la production de miel naturel tend de plus en plus à disparaître, ce qui constitue une perte considérable du bénéfice des producteurs de miel. La déforestation et  la multiplication des carrières ont modifié de manière défavorable tout l’environnement et l’espace vital des abeilles.


Portail de l'Afrique —  Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...
Portail du Sénégal —  Tout sur le Sénégal, ce grand pays africain.