Livre d'or
Livre d'or

CommunautéGazette de l'hiver
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Chefferie traditionnelle de Dosso

« Chefferie traditionnelle de Dosso » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Des chefs traditionnels au Niger
La région de Dosso1 est situé dans la partie Sud-Ouest du Niger, entre le fleuve Niger2 et le Nigéria. Elle a une superficie 20 000 Km² et compte 91 488 habitants en 2011.

Histoire de la chefferie de Dosso[modifier | modifier le wikicode]

Fondé vers le XIIe siècle par le clan de Sabiri une autre famille de Zarma3 descendant de l’ancêtre de Zabarkane à la recherche de la terre promise, le village aurait démarré au pied de la colline Touloua.

Les fondateurs auraient campé sous un grand arbre appelé « Dosso nia ». Voilà comment serait né Dosso, où cohabiteront plus tard les Sabiri et les Zarma Kalley conduits par Boucar Tagourou descendant de Mali Béro.

Grâce à un pacte de protectorat entre les deux ethnies, le village de Dosso a connu une expansion rapide qui donna naissance à six(6) grands quartiers qui sont : Dosso Béri, Oudounkoukou, Mandjé Koara, Fada, Koara Tégui et Sirimbey.
Chasseurs traditionnels au Niger

Avant l’arrivée des Français en 1898, la succession des Zarmakoye à la chefferie était tournante entre les quartiers Sirimbey, Oudounkoukou, Koara tégui, et Mandjé Koara. Elle est validée par le Sandi (chef de la terre), qui nommait le Zarmakoye. Mais pendant le règne de Zarmakoye Aouta cette chefferie tournante s’est arrêtée puis transformée en une chefferie uniquement détenue par les familles de Aouta et de Moussa Kossom qui étaient des frères.

Palais du chef traditionnel de Dosso[modifier | modifier le wikicode]

Chefs traditionnels lors d'une cérémonie d'intronisation au Niger

Le palais où résident tous les Zarmakoye qui se sont succédés a été construis en 1904, 2 ans après l'accession de Zarmakoye Aouta au trône. Dosso fût érigé en province à partir de 1902 sous le règne de Zarmakoye Aouta.

De 1902 à nos jours, 8 Zarmakoye se sont succédés au trône de Dosso:

  1. Zarmakoye Aouta de 1902 à 1913;
  2. Zarmakoye Moussa de 1913 à 1924;
  3. Zarmakoye Saidou de 1924 à 1938;
  4. Zarmakoye Moumouni de 1938 à 1953;
  5. Zarmakoye Hamani de 1953 à 1962;
  6. Zarmakoye Abdou de 1962 à 1998;
  7. Zarmakoye Issoufou de 1998 à 2000;
  8. Zarmakoye Maidanda de 2000 à nos jours.

Sultanat de Dosso[modifier | modifier le wikicode]

La chefferie de Dosso a été érigée en Sultanat en 2010. Ainsi donc le Niger compte quatre (4) sultanats: Agadez, Zinder, Maradi et Dosso.
Mise de turban royal à un chef traditionnel

Le premier sultan de Dosso est Zarmakoye Maidanda Hamadou Saidou au trône depuis 2000.

Très saluée par toute la population de Dosso, cette élévation de province en sultanat est loin de laisser les uns et les autres indifférents. Mieux les sentiments qu’elle a créés témoignent de son caractère événementiel au niveau de toute la population qui est à pied d’œuvre pour marquer de manière indélébile ce passage d’une histoire à une autre.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Afrique —  Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...
Portail du Niger —  Tous les articles sur le Niger.