la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Ciguë

« Ciguë » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Grande ciguë
Grande ciguë
Fruits en ombelle

La grande ciguë (Conium maculatum) est une plante de la famille des Apiacées (Ombellifères).

Très toxique, elle était, dans l'Antiquité, à la base du poison officiel des Athéniens et de la colonie phocéennePrécision de Massilia (Marseille) pour exécuter les condamnés à mort.

Description[modifier]

La ciguë est une grande plante, pouvant atteindre 1 à 2 m de hauteur. Les tiges sont creuses et portent de petites rainures, tachetées de rouge-pourpre dans la partie inférieure. Les feuilles sont très découpées, ce qui est caractéristique de la famille. On les confond souvent avec du persil, ce qui est la cause de graves empoisonnements.

Les fleurs sont petites, blanches et groupées en grandes ombellesPrécision, Les fruits sont de tout petits fruits secs, contenant une seule graine, avec laquelle on peut d'ailleurs les confondre : c'est ce que l'on appelle un akène.

La plante dégage une odeur désagréable, rappelant l'urine de souris ou de chat.

Distribution[modifier]

Cette espèce est spontanéePrécision dans les régions tempérées de l'Eurasie, en Afrique du Nord et dans le sous-continent indien. Elle pousse dans les endroits frais, les haies et les friches, au bord des chemins et des cours d'eau.

Propriétés toxiques[modifier]

La plante contient dans toutes ses parties, notamment les fruits, au moins cinq substances très toxiques de la famille des alcaloïdes ; la conine est le principal de ces alcaloïdes.

Quelques grammes de fruits verts suffisent théoriquement à provoquer la mort d'un être humain. Certains animaux ne sont pas sensibles à cette substance (ruminants, équidés).

Chez l'homme, l'ingestion de ciguë provoque dans l'heure qui suit des troubles digestifs, des vertiges et céphaléesPrécision, puis une diminution de la force musculaire, et enfin une paralysie ascendantePrécision et la mort.

La mort de Socrate[modifier]

Le philosophe grec Socrate fut condamné à mort par ingestion d'une solution à base de ciguë en -399. Platon, étant malade, n'a pu assister aux derniers instants de son maître, mais il a reconstitué la célèbre scène dans le Phédon, d'après le récit de plusieurs disciples.

Les symptômes décrits par Platon (mort calme par paralysie respiratoire), laissent penser que le poison était un mélange de ciguë, de datura et d'opium.



Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Grande ciguë de Wikipédia.
Fraise.jpg Portail de la Biologie - Tous les articles sur les plantes et les animaux.