Château de Chambord

« Château de Chambord » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Chambord)
Aller à : navigation, rechercher
Château de Chambord

Le château de Chambord, l'un des châteaux de la Loire, est une ancienne résidence royale construite par le roi de France François Ier, entre 1519 et 1547. En réalité, François Ier n'a jamais vu son château terminé. Le château a été achevé une première fois en 1537, une autre fois en 1545 et encore une fois en 1686.

Il est situé dans la commune de Chambord, département du Loir-et-Cher, région Centre.

Le château de Chambord est le plus vaste des châteaux de la Loire. Il est construit au centre d'une immense réserve de chasse, aujourd'hui le plus grand parc forestier clos d’Europe (5 441 ha).

Histoire[modifier]

Avant 1518, il devait exister un petit pavillon de chasse à Chambord, propriété des comptes de Blois. Le roi François Ier entrepris de construire une somptueuse demeure car il aimait l'endroit. Les travaux débutèrent en 1519 sous la direction de prestigieux architectes (dont probablement Léonard de Vinci, qui mourut cette année là). Cependant François Ier changeait constamment de maçons, d'intendants et d'architectes de manière à que l'on ne sait pas véritablement qui a construit Chambord (il intervenait lui aussi sur le chantier).C'était un chantier pharaonique qui commença par la destruction de l'ancien château et de l'église du village. Ensuite on construit un donjon central. Le roi y ajoute deux ailes latérales qui ne figuraient pas dans le projet originel (une doit accueillir son logis). Bien que le trésor était souvent vide, le roi n'hésitait pas à dépenser de grandes sommes dans le projet.

Le plan est simplifié aussi, au lieu de construire un escalier à 4 rampes, on en construit un double et les rues sont renfermées. Le donjon est inauguré du 18 au 19 décembre en présence de l'empereur Charles Quint, grand rival de François Ier. Il y eu des ballets et des jonchées de fleursPrécision pour accueillir le cortège.

François Ier songea même à détourner le cours de la Loire (à 4km de Chambord) pour l'amener directement aux pieds de son château, mais cette idée fut vite abandonnée compte tenu du défi sur le plan de l'ingénierie. Néanmoins, il fit dévier un petit affluent pour réaliser un "peu" ce rêve. Les travaux se poursuivirent lentement sous le règne de François Ier (étant interrompus en 1524-1525 durant sa captivité). Henri II continua l'oeuvre de son père mais le château ne fut jamais achevé.

Il fut ensuite abandonné (innocupé après 1576). Le château était dans un état de délabrement avancé. Louis XIII le donna à son frère avec le comté de Blois (Gaston d'Orléans qui a bati une aile du château de Blois). A la mort de Gaston, le domaine et le château étaient restaurés et ceux-ci revinrent sous la propriété de la royauté. Louis XIV fit restaurer Chambord : un architecte de 1680 à 1686, acheva l'aile ouest, la toiture de la chapelle et construisit une enceinte basse ou devait vivre le personnel. Il avait compris l'importance du symbole de Chambord : c'était une manifestation de la royauté et de son pouvoir (bien que François 1er n'était pas un roi absolu). Le roi appréciait Chambord où il y fit construire de beaux appartements au 1er étage du donjon, sur sa facade nord-ouest. Ils comprenaient 3 pièces et donnaient directement sur le parc.

Le château eut beaucoup de propriétaires par la suite, selon la volonté du roi : Louis XV l'octroya à son beau-père Stanislas Leszcynski (de 1725 à 1733) puis au Maréchal de Saxe (jusqu'en 1750). Après la mort de celui-ci, Chambord fut de nouveau abandonné.

Lors de la Révolution française, le château perdit ses oripeaux et certains voulurent détruire ce symbole de lar oyauté et de l'Ancien régime passé. L'administration départementale de la Convention conseilla de transformer le château en des habitations de "patriotes". Finalement seuls les meubles furent dispersés.

Il fut sauvé de la disparation et Napoléon Ier donna la ruine au maréchal Bertier, vainqueur de la bataille de Wagram (1809). Mais il n'avait pas d'argent pour remettre le château à neuf, sa veuve le vendit donc en 1820. Une souscription permit de le donner au petit fils de Charles X. Après que les Bourbons furent chassés au pouvoir, Henri d'Artois conserva le château bien qu'étant éloigné du pouvoir. Il faisait attention à Chambord: il fait administrer son domaine par un régisseur et finance d'importantes campagnes de restauration.

Après la défaite de 1870-1871 et la chute du Second Empire, la restauration monarchique fut évoquée. Elle fut encouragée par le parti monarchique, conduit par Mac-Mahon.

Description[modifier]

Escalier à double révolution, conçu par Léonard de Vinci

L'escalier à double vis[modifier]

Léonard de Vinci a travaillé à Chambord en tant qu'architecte. Il a conçu un escalier à double vis, tel que les personnes qui descendent et celles qui montent ne se rencontrent pas.

Cela suppose l'établissement d'un système de sens uniques !

La chapelle de Chambord

Chapelle[modifier]

Vers 1550, Henri II demande la construction d'une chapelle. Elle est achevée en 1556 et les travaux de consolidations sont commencés en 1566, durant le règne de son fils Charles IX.

Aujourd'hui, cette chapelle est encore consacrée.

Voir aussi[modifier]

Lumière !Châteaux de la Loire
AmboiseBloisChambordChenonceau -
ChevernyValençay


Lumière !Résidences des rois de France
AmboiseBloisChambordFontainebleau -
le LouvreMarly - Saint-Germain-en-Laye -
Les TuileriesVersailles
Portail des arts - Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Drapeau de la France Portail France - Accédez au portail sur la France.

47° 36′ 58″ N 1° 31′ 02″ E / 47.616111, 1.517222