Zog Ier

« Zog Ier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le titre s'écrit « Zog Ier », mais ce navigateur n'a pas pu l'afficher correctement.

Zog Ier vers 1928.

Zog Ier est un homme politique albanais né le 8 octobre 1895 et mort le 9 avril 1961. Il fut Premier ministre, puis président, puis roi d'Albanie, avant d'être obligé d'abdiquer en 1939.

Le Clan Zog[modifier | modifier le wikicode]

Zog Ier appartient à une puissante famille d'Albanie, les Zogu (ou Zogolli), fondé dans les montagnes du nord du pays par Zogu Pacha à la fin du XVe siècle. Zogu a été nommé gouverneur de la région de Mat par les Turcs Ottomans, qui occupaient alors tout le pays. Ce poste est devenu héréditaire, passant de père en fils dans la famille Zogu.

Au XIXe siècle il a été occupé par Xhelal Pacha Zogu, grand-père de Zog Ier, puis par son fils Xhemal Pasha Zogu.

Zog Ier est le fils du deuxième mariage de Xhemal Pasha Zogu. Son nom de naissance est Ahmed Zogu. À la mort de son père en 1911, il avait 16 ans.

Débuts d'Ahmed Zogu et luttes pour le pouvoir[modifier | modifier le wikicode]

Au début de l'année 1912, l'Albanie s'est révoltée contre l'Empire ottoman, mais dans les mois suivants elle a été occupé par ses voisins, la Serbie et la Grèce. Malgré son jeune âge, Ahmed Zogu a pris la tête d’une armée de 2 000 hommes et combattu l’armée du Monténégro. Le 28 novembre 1912, il a fait partie des 83 signataires de la déclaration d'indépendance de l'Albanie. Les autres pays d'Europe ont accepté d'ériger l'Albanie en principauté, mais ils ont mis à sa tête un Néerlandais, Guillaume de Wied.

Durant la Première Guerre mondiale, Ahmed Zogu a combattu du côté des austro-hongrois. Il est revenu en Albanie en 1919. Il a alors été nommé ministre de l'Intérieur (en 1920) et chef de l'armée albanaise (en 1921). En 1924, il a été obligé de démissionner après un scandale financier. Pour se venger, il a fait assassiner un député, Avni Rustemi. Cette action a fait scandale et Zogu a été forcé de s'exiler par Mgr Fan Noli, chef de l’Église orthodoxe d’Albanie. Il s'est réfugié à Belgrade, en Yougoslavie.

Les Yougoslaves, qui avaient peur que Fan Noli ne s'allie avec l'URSS, ont aidé Zogu à revenir dans le pays pour le chasser le 23 décembre 1924. Zogu s'est proclamé Premier ministre le 6 janvier 1925, puis a été élu président le 31 janvier.

La première république et la monarchie[modifier | modifier le wikicode]

Billet albanais de 100 franka de 1926, avec le portrait d'Ahmed Zogu.

Le 7 mars 1925, Zogu fait voter la constitution de la Première République albanaise. Celle-ci lui donne de très larges pouvoirs, comparable à ceux d'un dictateur : il interdit tous les partis politiques et fait arrêter sous ses opposants. Il commence aussi à moderniser le pays, en abolissant le servage et en décidant l'égalité de tous devant l'impôt. Il se rapproche aussi de l'Italie de Benito Mussolini, ce qui inquiète la Yougoslavie.

Le 1er septembre, la République est convertie en monarchie constitutionnelle, avec Ahmed Zogu déclaré roi des Albanais sous le nom de Zog Ier. Il commence à donner à l’Albanie des institutions modernes : à partir de 1929 il crée un code civil, un code pénal et un code commercial. Le Parlement est composé de députés élus par des électeurs eux-mêmes élus par le peuple au suffrage universel direct. Il fait construire des ponts, des routes, des écoles, des hôpitaux, une Académie des Arts et une Banque Nationale. Une réforme agraire est votée par le Parlement en 1930. La même année, le roi Zog Ier abolit les privilèges des chefs de clan, sépare la religion de l’État et abolit le féodalisme.

L'alliance avec l'Italie fasciste[modifier | modifier le wikicode]

Au départ tout se passe bien, mais très vite Mussolini devient de plus en plus exigeant : son but est d'établir un protectorat sur l'Albanie, et même d'en faire une colonie italienne. Le 22 juin 1934, la marine italienne arrive à Durrës, la deuxième ville du pays. Le roi Zog Ier est obligé de se soumettre : l'Albanie devient un protectorat italien.

Le 7 avril 1939, les troupes italiennes ont attaqué l'Albanie. Dès le lendemain, Zog Ier, sa jeune femme et leur fils de 3 jours quittent le pays. Le 16 avril, il remet sa couronne au roi d'Italie Victor-Emmanuel III. L'Albanie devient une colonie italienne.

L'exil[modifier | modifier le wikicode]

Zog Ier parcourt plusieurs pays d'Europe avant de s'installer en France. En mai 1940, au moment de l'invasion allemande, il se réfugie à Londres. Après la fin de la Seconde Guerre Mondiale il ne peut pas revenir en Albanie, dirigée par les communistes d'Enver Hoxha. En 1946 il s'installe en Égypte, puis revient en France en 1952, au moment où Nasser prend le pouvoir. Il meurt le 9 avril 1961 dans un hôpital de Suresnes, laissant un fils, Leka Zogu (1939-2011).

D'abord enterré en France, son corps est revenu en Albanie en novembre 2012 : il a été enterré dans un mausolée à Tirana1.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Rapatriement des restes du Roi Zog Ier, Ambassade de France à Tirana (quelques photos).
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.