Zinédine Zidane

« Zinédine Zidane » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Zinedine Zidane
Zinedine Zidane 2008-2.jpg
Date de naissance 23 juin 1972
Nom de naissance Zinedine Yazid Zidane
Lieu de naissance Marseille (France)
Nationalité France France Algérie Algérie
Métier(s) Ancien footballeur, entraîneur du Real Madrid


Zinedine (Yazid) Zidane, surnommé Zizou, est un ancien footballeur français. D'origine Algérienne, il est né le 23 juin 1972 à Marseille, en France.

Vie privée[modifier | modifier le wikicode]

Zidane est surnommé Zizou. Il est né le 23 juin 1972 à Marseille. Il a pris la relève de son père Smaïl Zidane qui était aussi footballeur. Il a une mère, Malika Zidane, trois frères et une sœur. Avant d'être un célèbre footballeur il a fait des études en CAP au Centre de formation d'apprentis. Il a débuté sa carrière de footballeur à l'âge de 17 ans.

Carrière[modifier | modifier le wikicode]

En tant que joueur[modifier | modifier le wikicode]

En club[modifier | modifier le wikicode]

Zinedine commence sa carrière junior à l'AS Foresta, club du quartier de la Castellane, Marseille. L'année suivante, en 1982, il signe à l'US Saint-Henri, pour passer à l'équipe olympique de Septième-les-Vallons en 83. Il assiste à la demi-finale France-Portugal de l'Euro 1984 en tant que ramasseur de balle.

Après être passé par l'AS Cannes et les Girondins de Bordeaux avec qui il décrochera la coupe Intertoto et avec qui il sera finaliste de la Coupe UEFA, la Juventus le recrutera plus tard pour 35 millions de francs, valant 5 millions et 300 000 euros, après l'Euro 1996. Sa première saison italienne est une réussite, il remportera le Championnat d'Italie, ainsi que la Coupe Intercontinentale et la supercoupe d'Europe, malgré la défaite en finale de ligue des Champions contre le Borussia Dortmund, 3-1. La saison suivante, il est de nouveau Champion d'Italie, il est sacré champion du monde mais il est de nouveau finaliste de Ligue des Champions contre le Real Madrid 1-0. Ce sera l'année de l'obtention du Ballon d'or, l'unique à son palmarès. Malgré ce titre, il n'est pas performant la saison suivante : uniquement 2 buts en 25 matches, avec un changement d'entraîneur : Carlo Ancelotti remplace Marcello Lippi. La Juve ne se qualifiera que pour la Coupe Intertoto, terminant septième. La saison suivante, la Juve est en tête. Elle perd 2 matches importants contre l'AC Milan et la Lazio Rome, pour finir par perdre contre Pérouse et laisser le titre s'échapper à la dernière journée. Champion d'Europe 2000 et favori à un deuxième Ballon d'or, il prendra deux cartons rouges en Ligue des Champions contre Deportivo la Corogne et Hambourg SV et n'aura pas son deuxième titre. La saison 2000 - 2001 sera le signe de l'explosion de Zizou grâce à la venue de son partenaire David Trezeguet durant le mercato d'été. Lors d'une rencontre décisive pour le titre, la Juve fait match nul contre l'AS Rome 2-2 et ne remportera pas le Scudetto. Cette saison sera la dernière pour Zidane, qui partira à Madrid pour 75 millions d'euros.

Dû à son montant de transfert, il subit régulièrement les pressions des médias espagnols, dans une équipe qui est déjà composée de Raúl González, Luís Figo ou Fernando Hierro. Malgré une victoire en supercoupe d'Espagne en août 2001, le début de saison du Real est décevant, avec aucune victoire lors des trois premières journées. Le Real Betis subira la renaissance de Zidane, avec son premier but sous ses couleurs merengue. Avec Figo, Fernando Morientes et Raúl, il constitue un quator offensif qui lui permet d'exprimer pleinement son talent. Il remportera une autre Ligue des Champions en battant 2-1 le Bayer Leverkusen, avec un but mémorable qui sera plus tard désigné comme le plus beau but de l'histoire de la compétition. Malgré la Coupe du Monde 2002 qui ne fut pas aux hauteurs des espérances des Bleus, il obtient un nouveau titre, celui de la Supercoupe d'Europe, suivie de la Coupe intercontinentale en décembre, et arrache le titre du Championnat d'Espagne contre le Real Sociedad à la dernière journée.

Le dernier titre Madrilène de Zizou sera une Supercoupe d'Espagne en 2003. Les saisons blanches se succèdent (saisons sans titres). En janvier 2006, Florentino Pérez, le président du club, démissionne (cela ne l'empêchera pas de revenir plus tard). Le 25 avril 2006, Zidane annoncera qu'il se retraitera après la Coupe du Monde en Allemagne. Son dernier match pour le Real sera une défaite 4-3 contre le FC Séville. Il jouera son dernier match de sa carrière en finale de la coupe du monde contre l'Italie, au cours de laquelle il sort expulsé, suite à un coup de tête sur le thorax de Marco Materazzi, après avoir prononcé des propos injurieux et racistes à son encontre. Rien n'empêchera le fait que cette action se soit propagée dans les quatre coins du monde.

En sélection[modifier | modifier le wikicode]

Il obtient sa première sélection chez les Bleus le 17 août 1994, y marquant son premier doublé (2-2). Il prend le rôle de meneur alors qu'Éric Cantona aie écopé une suspension d'un an, effective à partir de janvier 1995. Perdant la demi-finale de l'Euro 1996 contre la République Tchèque, il obtient son premier titre mondial durant la Coupe du monde de football de 1998 en France, un 3-0 infligé au Brésil. Il y inscrira deux buts, le troisième venant d'Emmanuel Petit. Il obtient également l'Euro 2000, avec notamment un coup-franc incurvé contre l'Espagne, et le but en or contre le Portugal lors des demi-finales. L'Euro 2004 voit une Grèce qui est championne européenne, à toutes les surprises, la France ayant perdu contre elle 1-0 en quarts de finale. Zizou annoncera sa retraite internationale.

Il arrivera à obtenir une 100e sélection contre le Mexique, lors d'un match amical au stade de France, en 2005. Néanmoins, les Bleus ayant peiné à se qualifier pour la Coupe du monde de football de 2006, sans des joueurs tels Patrick Vieira, Bixente Lizarazu, et Marcel Desailly, Raymond Domenech demande à Zidane de revenir sur sa décision, ce dernier acceptant et étant capitaine pour la compétition. Il élimine un Brésil inoffensif en huitièmes de finale, l'Espagne 3-1 en quarts de finale et le Portugal en demies. Contre l'Italie, il marquera l'ouverture du score sur penalty, d'une superbe panenka : la balle frappa la transversale, entra dans le but, remonta vers la barre et sortit, validant quand même le but sur Gianluigi Buffon, son ancien coéquipier de la Juve. À la 110e minute, il frappa Marco Materazzi d'un lourd coup de tête au thorax. Après quelques confusions liées au fait qu'aucune caméra ni arbitre ne l'aie aperçu, l'arbitre assistant jure sur l'honneur qu'il l'aurait vu, ce qui est faux. C'est sur ce coup que s'acheva la carrière internationale de Zidane, recevant un carton rouge et étant ovationné par le public en sortant. Cette tête sera très médiatisée, et sera l'origine de parodies tel Coup de boule.

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le wikicode]

En novembre 2010, il fut désigné conseiller tactique de l'équipe première, en réponse à l'appel de José Mourinho pour travailler plus près avec l'équipe. Les rumeurs faisant état d'une éventuelle désignation en tant que directeur sportif, il devient finalement l'entraîneur adjoint de Carlo Ancelotti en 2013. Il remportera la Decima, où il fut montré ayant été particulièrement impliqué, n'hésitant pas à recadrer et repositionner certains joueurs s'il le faut. Plus tôt durant la saison, il remporta la Copa del Rey. En 2014-2015, il fut choisi en tant qu'entraîneur de la réserve, le Real Madrid Castilla, évoluant en troisième division. Après des débuts compliqués, avec une polémique déclenchée par Miguel Galán, président du centre d'éducation national d'entraîneur de football, dû à l'absence de diplôme chez Zidane lui permettant d'exercer sa profession d'entraîneur, ses jeunes remonteront dans le classement et seront premiers pendant une bonne partie de la saison, avant de subir de nouveau beaucoup d'échecs qui les empêcheront de remonter pour la seconde division, y étant relégués en 2013-2014. Il a également quatre fils, Enzo (20 ans), Luca (17 ans), Théo (12 ans) et Elyaz Zidane (8 ans), évoluant dans leurs catégories respectives de jeunes du Real.

Palmarès[modifier | modifier le wikicode]

En tant que joueur[modifier | modifier le wikicode]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le wikicode]

Filmographie[modifier | modifier le wikicode]

Portail football —  Sport, équipes et compétitions...