Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Xénophon

« Xénophon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Xénophon est un historien de la Grèce antique.

Il est l'auteur de l’Économique et de l’Anabase. Né à Echia, Xénophon (426-354 av. J.-C.) est issu d'une famille aristocratique très aisée.Xénophon reçut une bonne éducation, et fut par la suite un des élèves de Socrate.

A la fin de la guerre, Xénophon s'opposa à la restauration de la démocratie, et décida alors de quitter sa cité. Il rejoignit l'expédition menée par Cyrus Le Grand, qui tentait de s'emparer du trône de Perse, sur lequel était assis Artaxerxés II, son frère. En 401 avant Jésus Christ, les Grecs l'emportèrent à la bataille de Cunaxa, mais Cyrus Le Grand mourut. Les Grecs durent donc se retirer: c'est ce qu'on appela la retraite des 10 000. 

Par la suite, parvenant à retourner en Grèce, Xénophon se mit au service du roi Agésilas II de Sparte. Ce dernier décidant de lutter contre les Perses alors qu'Athènes était alliée avec ces derniers, Xénophon fut banni de sa cité.

Réfugié à Scillonte, en Elide, il y passera vingt années, au cours desquelles il rédigera la majeure partie de ses ouvrages.

Après un bref séjour à Corinthe, Xénophon put rentrer à Athènes, la cité ayant fait la paix avec Sparte et mit fin au bannissement. Il y mourut une dizaine d'années plus tard

Il prend part à la défense d'Athènes dans la guerre du Péloponnèse.

  En 401, il rejoint les Spartiates combattant en Asie Mineure aux côtés de Cyrus, qui cherchait alors à renverser son frère. Après l’échec de la campagne des Dix-Mille, où Cyrus perdit la vie, il est élu général, et, traversant l’Asie, conduit les Grecs jusqu’à Trébizonte, exploit qu’il raconte dans l’Anabase.

  Surnommé « l’abeille grecque », Xénophon a laissé des œuvres variée. De l’enseignement de Socrate dont il fut le disciple, il a tiré des ouvrages dits socratiques, les Mémorables, Le Banquet, l’Apologie et, l’Économique.

 Son travail d’historien se compose de l’Anabase et surtout des Helléniques où il poursuit le récit de la guerre du Péloponnèse là où Thucydide avait interrompu son enquête. Outre des traités sur la cavalerie, la chasse et une histoire romancée de la vie de Cyrus.

Portail de l'Antiquité —  Tous les articles sur l'Antiquité.