Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Washoe

« Washoe » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Washoe (chimpanzé))
Aller à : navigation, rechercher

Washoe (1965 - 2007) est un chimpanzé femelle. Elle est le premier primate non-humain à avoir acquis un langage humain, puisqu'elle a appris à parler la langue des signes. Washoe a été utilisée dans un programme d'expérimentation visant à apprendre aux singes le langage humain.

Contexte[modifier | modifier le wikicode]

Des expérimentations pour apprendre aux chimpanzés à parler avaient déjà eu lieu : dans les années 1930, Gua avait été éduquée dans un foyer d'humains dans l'espoir qu'elle apprenne à articuler des mots (sans succès). Puis, dans les années 50, Viki, qui avait aussi été éduquée dans un foyer d'humains, n'avait réussi à prononcer que quelques mots. Les scientifiques avaient alors conclu qu'une différence morphologique au niveau du larynx empêchaient les singes de pouvoir articuler des mots (même si aujourd'hui, des études montrent que cela n'est pas vrai). Beatrix et Allen Gardner, qui travaillaient à l'université du Nevada, ont remarqué que les chimpanzés utilisaient beaucoup de gestes pour communiquer entre eux : c'est ainsi qu'ils ont eu l'idée d'éduquer Washoe dans un foyer humain, mais de lui apprendre à communiquer en langue des signes américaine. Après avoir vécu chez les Gardner pendant 5 ans, Washoe est placée au Centre de recherches sur les primates de l'université d'Oklahoma.

L'éducation de Washoe[modifier | modifier le wikicode]

Vie chez les Gardner[modifier | modifier le wikicode]

Washoe a été éduquée de la même manière que l'aurait été un enfant humain : elle portait des vêtements, elle s'asseyait à table, elle avait accès à des jouets... Selon les sources de l'époque, elle aimait jouer dehors, feuilleter des livres, se brosser les dents et jouer avec ses poupées.

L'apprentissage de la langue des signes[modifier | modifier le wikicode]

L'environnement entourant Washoe était riche en langue des signes, qu'elle apprenait en observant. Au cours de sa vie, Washoe aurait appris à maîtriser environ 250 signes1. Elle pouvait même combiner certains signes pour désigner un objet dont le signe lui était inconnu : par exemple, pour désigner un cygne, elle aurait combiné les signes "eau" et "oiseau"2

L'apprentissage de la langue des signes à son fils adoptif[modifier | modifier le wikicode]

Washoe a eu un fils adoptif, Loulis, à qui elle a appris quelques-uns des signes qu'elle utilisait pour communiquer : Loulis est donc le premier primate non-humain à avoir acquis un langage humain sans que celui-ci lui ait été inculqué. Pour lui apprendre les signes, Washoe plaçait les mains de Loulis dans la bonne position. Cependant, Loulis ne maîtrisait que quelques mots : certaines sources évoquent 7 mots.

La communication avec les singes[modifier | modifier le wikicode]

D'autres expériences ont prouvé que des primates non-humains pouvaient acquérir un langage humain :

  • La gorille Koko comprenait 2000 signes, et pouvait en utiliser 1000 pour s'exprimer
  • Le chimpanzé Panzee, les bonobos Panbanisha et Kanzi peuvent communiquer grâce à un clavier adapté

Mais aujourd'hui, les scientifiques comprennent que l'échec de ces expériences ne signifie pas que les primates non-humains sont moins intelligents que les humains, simplement que leur langage est différent. Les expériences en cours sont donc bien différentes : au lieu d'apprendre à un singe un langage humain, des éthologues et des primatologues observent des groupes de singes pour comprendre leur langage, cherchant parfois à établir un dictionnaire, gestuel et sonore, répertoriant les termes utilisés3.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. "Six talking apes", Erin Wayman, 11 août 2011, smithsonian.com
  2. "Washoe, a chimp of many words, died at 42", Benedict Carrey, 1er novembre 2007, the New York Times.
  3. Paroles d'animaux : quand les animaux parlent aux humains", réal. Jérôme-Cécil Auffret.
Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !