Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Walter Crane

« Walter Crane » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Autoportrait de Walter Crane à douze ans

Walter Crane (1845-1915) est un artiste anglais qui a fait la promotion des arts décoratifs pour résister aux conséquences de la production en série de la révolution industrielle.

Sa vie[modifier | modifier le wikicode]

Il a été apprenti pendant quatre ans chez un graveur sur bois et dessine des animaux au Jardin zoologique de Londres. Il passe ses vacances en famille à découvrir la campagne anglaise.

Il est enthousiasmé par l'Exposition universelle de Londres en 1862. À dix-huit ans, il rencontre un imprimeur qui lui propose de publier ses dessins.

En 1874, après son mariage, il passe une année à Rome en famille à s'imprégner de l'art italien.

Après la naissance de ses enfants, il publie régulièrement des mini-livres illustrés de qualité et des recueils de chansons ou comptines.

La lampe d'Aladin

Puis il devient un défenseur des arts décoratifs et du socialisme ; il crée la Société pour les expositions des Arts et Métiers dont il sera président. Il fait une tournée d'expositions et de conférences aux États-Unis en 1891-1892.

Son œuvre[modifier | modifier le wikicode]

Sa signature est une grue, a crane en anglais.

Ses œuvres les plus connues sont les mini-livres en images pour les enfants, les livres-jouets comme il les appelle : il a ainsi illustré une très grande partie du folklore européen, contes, fables et comptines et contribué à en démocratiser la lecture.

Béllérophon à la fontaine

Il a mis en images les mythes grecs et romains, pour les adapter à un lectorat de jeunes. Les représentations des costumes et des situations sont très fantaisistes mais leur objectif était de susciter l'imagination et l'intérêt pour l'antiquité, en réaction à l'époque industrielle en Grande-Bretagne. Le mythe de Bellérophon lui a inspiré plusieurs tableaux, dont le plus connu est celui du combat contre la Chimère.

Son style est très différent de celui de Leonard Leslie Brooke. Il a été inspiré par les estampes japonaises ; l'arrière-plan de chaque scène est traité comme un décor dont le moindre détail présente un élément d'ameublement, que ce soit les tentures, les tapis, les meubles ou le petit mobilier. Les vêtements des personnages sont étudiés comme ceux d'acteurs de théâtre.

Il a également publié plusieurs ouvrages théoriques sur l'art de dessiner ainsi qu'une autobiographie de six-cent pages en 1907.

Un professeur de dessin très pédagogue[modifier | modifier le wikicode]

Une quarantaine de planches d'un de ses tutoriels de dessin, Ligne et Forme (Line and Form), publié en 1914, sont disponibles sur wikimedia commons.

Traductions en français de quelques livres-jouets[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.