Viterbe

« Viterbe » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale de Viterbe
Le palais des papes, avec sa loggia à ciel ouvert.

Viterbe (en italien : Viterbo) est une ville de 60 000 habitants, dans le Latium, en Italie, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Rome.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

L'histoire de Viterbe est liée à celle de la papauté : elle fut, entre 1257 et 1261, le lieu de résidence des papes : Alexandre IV y mourut et son successeur, Urbain IV, y fut élu.

C'est de là que le pape Clément IV, en 1266-1268, commanda les opérations militaires contre les princes Hohenstaufen. À la fin des années 1260, des érudits se réunirent autour de saint Thomas d'Aquin.

D'autres papes furent élus à Viterbe : Jean XXI (1276-1277), mort dans l'effondrement de son palais, puis Nicolas III, et aussi le français Martin IV, qui dut affronter l'opposition des habitants, défavorables à l'élection d'un étranger réputé à la solde du roi de Naples, Charles Ier d'Anjou.

En 1523, les moines hospitaliers de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem furent autorisés par le pape Adrien VI à s'y installer, après avoir été chassés de Rhodes après un siège de six mois conduit par le sultan Soliman le Magnifique. Finalement, ils abandonnèrent Viterbe en 1527 lors d'une épidémie de peste et, en 1530, rejoignirent l'île de Malte qui leur avait été attribuée par l'empereur Charles-Quint.

Le palais des papes[modifier | modifier le wikicode]

Le palais des papes de Viterbe a été construit de 1255 à 1266. Il comporte une loggia formée d'une rangée de sept arches soutenues par des colonnes jumelées. La salle du conclave fut le théâtre de l'élection du pape Grégoire X, le 1er décembre 1271.

Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.

42° 21′ 42″ N 12° 06′ 35″ E / 42.3616, 12.1097