Virginia Woolf

« Virginia Woolf » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Virginia Woolf
Virginia Woolf 1927.jpg
Virginia Woolf en 1927
Naissance 25 janvier 1882
Kensington, Londres
Décès 28 mars 1941 (à 59 ans)
Rodmell, Sussex de l'Est
Nationalité(s) Britannique
Profession(s) Écrivaine

Virginia Woolf est une écrivaine, critique littéraire et éditrice britannique qui a connu le succès de son vivant, basé sur ses romans psychologiques, et sa vie de femme libre.

Elle a la chance de naitre et de vivre son enfance avec des parents très impliqués dans la vie littéraire londonienne, qui prendront en charge son éducation à domicile et mettront à sa disposition une bibliothèque exceptionnelle ; elle a la malchance de passer son enfance dans une famille recomposée : ses deux demi-frères abuseront d'elle et de sa sœur et elle ne se remettra jamais de ce traumatisme. La mort de sa mère, décédée de la grippe en 1895 et celle de sa demi-sœur puis de son père en 1904 provoquent des dépressions nerveuses et elle est temporairement internée.

Virginia passe ses étés en famille à St Ives en Cornouailles jusqu’en 1895 : ses souvenirs de vacances nourriront son roman, Voyage au phare (To the lighthouse), qui a été étudié en 1998 par le sociologue Pierre Bourdieu, dans La domination masculine1.

Après la mort de leur père, Virginia, sa sœur et son frère achètent une maison au 46 Gordon Square dans Bloomsbury où vont se retrouver plusieurs intellectuels issus de Cambridge, dans un cercle connu sous le nom de Bloomsbury Group, hostile au capitalisme et aux guerres impérialistes.

Elle épouse l'écrivain britannique Leonard Woolf en 1912 et ils fondent ensemble en 1917 la maison d'édition Hogarth Press qui publiera la plupart de ses œuvres. Elle vit plusieurs liaisons qui inspireront ses ouvrages, Orlando et Mrs Dalloway. Elle se suicide le 28 mars 1941 par noyade.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Ses œuvres déroutent car elles délaissent l'intrigue et la progression chronologique dramatique : Virginia Woolf se laisse guider par l'analyse des émotions de ses personnages et leur déroulement parfois illogique.

Sa créativité littéraire s'est également exprimée par une utilisation de la langue à la frontière de la prose et de la poésie.

Ses œuvres les plus connues, traduites en français :

  • Mrs Dalloway (1925)
  • To the Lighthouse (1927)
  • A Room of One's Own (1929)

Références[modifier | modifier le wikicode]

Virginia Woolf 1927.jpg

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…