Ville romaine

« Ville romaine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Images sur les villes romaines Vikidia possède une catégorie d’images sur les villes romaines.


Les villes romaines ont été créées par les Romains dans tous les territoires qu'ils ont conquis au cours de leur histoire. Ces villes, à l'image de Rome, la capitale, sont des centres politiques, administratifs et religieux. On retrouve dans toutes ces villes des bâtiments d'usages identiques, dont l'aspect ne diffère qu'en fonction des possibilités techniques et financières locales.

Fonctions de villes romaines[modifier | modifier le wikicode]

Affirmation de la puissance romaine[modifier | modifier le wikicode]

La création d'une ville romaine consacre la présence et la puissance de Rome dans les pays conquis. Dans les villes siégeaient l'administration romaine et éventuellement des garnisons militaires. Elles étaient donc des moyens de contrôler les territoires conquis.

Intégration des populations conquises[modifier | modifier le wikicode]

Les villes offraient aux Romains ou aux Italiens expatriés dans les provinces de l'Empire un cadre de vie qui leur rappelait leur pays natal et aidait à l'intégration des populations locales à la civilisation romaine. Les Romains espéraient aussi que les « indigènes » adopteraient le mode de vie et les usages des Romains.

Urbanisme[modifier | modifier le wikicode]

La création d'une ville obéit à un rituel, hérité des Étrusques. Le lieu est choisi en fonction des signes divins examinés par les augures (qui font parler le vol des oiseaux) et les haruspices (qui sont experts en signes tirés des entrailles des animaux sacrifiés pour l'occasion). Une fois l'endroit déterminé, un prêtre délimitait un espace carré avec un sillon tracé par une charrue ayant un soc de bronze. Le soc était soulevé à l'endroit des portes de la future enceinte. Puis à midi au soleil, le prêtre placé au centre du carré, se plaçait face au soleil en étendant les bras. Il détermine ainsi les direction est et ouest. Cette direction donnera la grande rue appelée décumanus (soit dix fois une main, mesure des bras étendus ou brasse). Soit avec l'ombre du corps du prêtre soit avec un instrument d'arpentage on traçait le cardo (ou gond) c'est-à-dire la direction perpendiculaire au décumanus. Les rues secondaires sont parallèles au cardo et au décumanus, et forment ainis un maillage de rues perpendiculaires les unes aux autres (tracé orthogonal).

À l'intersection du décumanus et du cardo on plaçait le forum (Le forum se trouve ainsi au centre du mouvement apparent du soleil dans le ciel, donc symboliquement sur l'axe de rotation du monde).

Plan général[modifier | modifier le wikicode]

Les villes créées par les Romains ont un plan quadrillé. Les deux axes principaux sont le cardo et le décumanus. Ils se croisent perpendiculairement près du centre de la ville. Les autres rues sont parallèles à ces deux axes. Au croisement de ces axes se trouve le forum, centre de la cité. Il comporte des bâtiments de type basilique qui servent alternativement pour le commerce, la justice, les réunions publiques.

Le plan dérive souvent du plan du camp militaire que les légions romaines édifiaient pour se protéger la nuit lors de leurs déplacements quotidiens. Ces camps devenus fixes ont donné naissance à des villes romaines comme Timgad ou Florence.

Bâtiments civils et religieux[modifier | modifier le wikicode]

Un temple romain, la Maison Carrée à Nîmes

Les villes romaines bénéficient également d'un ou plusieurs temples, dédiés aussi bien aux dieux romains qu'aux dieux indigènes.

Le confort et les loisirs disposent aussi d'installations. Les thermes pour l'hygiène du corps grâce aux soins corporels ; ce sont aussi des lieux de délassement. L'eau nécessaire au fonctionnement de ces installations provient souvent de loin, car les ingénieurs romains ont créé des aqueducs. Ces aqueducs franchissent les obstacles naturels et transportent l'eau depuis un fleuve jusqu'à une ville.

Lieux de spectacles[modifier | modifier le wikicode]

Le théâtre permet aux amateurs de spectacles de satisfaire leur esprit. Certaines grandes villes ont même un odéon pour y écouter des concerts de musique. Bien plus fréquenté est l'amphithéâtre où les autorités organisent des spectacles plus populaires tels les combats contre les fauves ou des combats de gladiateurs.

Logement[modifier | modifier le wikicode]

Les habitants se logent en fonction de leurs revenus. Il y a plusieurs quartiers. Les plus aisés disposent d'habitations particulières inspirées des vastes et luxueuses domus de Rome. Les propriétaires arrondissent leurs revenus en louant des pièces donnant sur la rue pour servir de boutiques ou de tavernes. Les moins favorisés s'entassent dans les pièces exiguës d'immeubles sans confort (les insulæ). Une grande partie de la journée se passe en dehors de la demeure.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.