Vikidia:Animal de la semaine/2016

Aller à : navigation, rechercher


Calendrier de 2016

Semaine 1 (25 décembre 2016 au 1er janvier 2017)

Semaine 51 (12 au 18 décembre 2016)

Semaine 52 (19 au 25 décembre 2016)

Semaine 49 (28 novembre au 04 décembre 2016)

Semaine 50 (05 au 11 décembre 2016)

Semaine 47 (14 au 20 novembre 2016)

Semaine 48 (21 au 27 novembre 2016)

Semaine 45 (31 octobre au 06 novembre 2016)

Semaine 46 (07 au 13 novembre 2016)

Semaine 43 (17 au 23 octobre 2016)

Semaine 44 (24 au 30 octobre 2016)

Semaine 41 (03 au 09 octobre 2016)

Semaine 42 (10 au 16 octobre 2016)

Semaine 39 (19 au 26 septembre 2016)

Semaine 40 (27 septembre au 02 octobre 2016)

Semaine 37 (05 au 11 septembre 2016)

Semaine 38 (12 au 18 septembre 2016)

Semaine 35 (22 au 28 août 2016)

Semaine 36 (29 août au 04 septembre 2016)

Semaine 33 (08 juillet au 14 août 2016)

Semaine 34 (15 au 21 août 2016)

Semaine 31 (25 au 31 juillet 2016)

Semaine 32 (01 au 07 août 2016)

Semaine 29 (11 au 17 juillet 2016)

Semaine 30 (18 au 24 juillet 2016)

Semaine 27 (26 juin au 03 juillet 2016)

Semaine 28 (04 au 10 juillet 2016)

Semaine 25 (13 au 19 juin 2016)

Semaine 26 (20 au 26 juin 2016)

Le cerf des Keys (nom scientifique : Odocoileus virginianus clavium) est un cervidé, qui, comme son nom l'indique, ne vit que dans l'archipel des Keys, en Floride.

Les scientifiques pensent que les cerfs des Keys sont les descendants de cerfs de Virginie qui ont traversé la mer, lors d'une ère glaciaire. Ils sont aujourd'hui parfaitement adaptés à la vie dans les Keys, et sont notamment capables de traverser la mer à la nage, pour rejoindre une île à l'autre. Ils sont très courants sur l'archipel, et vivent souvent près des habitations. Avec le temps, ils ont appris à être beaucoup moins craintifs que les autres espèces de cerfs.

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 23 (30 mai au 05 juin 2016)

Semaine 24 (06 au 12 juin 2016)

Lightmatter gerenuk.jpg

La gazelle-girafe aussi appelée Gazelle de Waller, ou Gérénuk (nom scientifique : Litocranius walleri) est une espèce de gazelle. Elle pèse entre 40 kg et 55 kg, et elle mesure vers 155 cm-160 cm. Elle possède un long cou, comme la girafe, elle a de larges oreilles, des jambes très fines, une queue longue de 20 à 35 cm. Les gazelles-girafes ont des jambes minces et longues qui leur permettent, quand elle se met sur deux pattes, d'être presque aussi grande qu'une girafe et d'attraper la végétation en hauteur.

Son pelage tire entre le brun et le fauve. Il est marron clair sur le dos et blanc sur les jambes et le dessous du ventre.

On retrouve les gazelles-girafes dans les milieux tropicaux et terrestres. Elles habitent dans l'est de l'Afrique : en Éthiopie, en Somalie et au Kenya, plus précisément dans les déserts, dans les dunes, les savanes et les prairies.

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 21 (16 au 22 mai 2016)

Christmas Island (5775069028).jpg

Le crabe rouge de l'île Christmas (nom scientifique : Gecarcoidea natalis) est un crabe terrestre, originaire de l'île Christmas, dans l'océan Indien.

Comme la plupart des crabes, il respire grâce à des branchies, mais c'est un crabe terrestre : il ne vit que sur terre, et respire de l'air, grâce à ses branchies, qu'il doit cependant veiller à garder bien humides. C'est pourquoi il ne s'éloigne jamais trop de l'eau.

Chaque année, à la saison des pluies, les crabes rouges effectuent une immense migration : on peut alors les observer, par milliers, sur les routes, les pelouses, et dans les jardins, partout sur l'île.

Lumière ! Tu as d'autres informations sur le crabe rouge de l'île Christmas ? Continue et améliore l'article !

Semaine 22 (24 au 29 mai 2016)

Une anémone fraise, avec ses tentacules rétractés, en Angleterre.

L'anémone fraise, ou fraise de mer (nom scientifique : Actinia fragacea), est une anémone de mer, proche cousine de la tomate de mer. Comme elle, elle peut rétracter ses tentacules à marée basse, et ressembler alors à une grosse boule. Mais là où la tomate de mer est toute rouge, ce qui la fait ressembler à une tomate, l'anémone fraise, elle, est tachetée de petits points jaunes ou vert clair, ce qui la fait ressembler à une fraise, avec ses pépins... d'où son nom.

Lorsqu'elle est complètement recouverte par l'eau de mer, à marée haute, l'anémone fraise déploie ses 200 tentacules pour attraper sa nourriture. On la trouve en mer Méditerranée, et sur les côtes de l'Europe et du nord de l'Afrique, en Atlantique. Elle vit un peu plus profondément que sa cousine, la tomate de mer.

Lumière ! Tu as d'autres informations sur l'anémone fraise ? Continue et améliore l'article !

Semaine 19 (03 au 09 mai 2016)

Semaine 20 (10 au 15 mai 2016)

Une loutre marine

La loutre marine (nom scientifique: Lontra felina) fait partie de la famille des mustélidés. Elle est aussi appelée "loutre de mer méridionale", "chat de mer" ou "chungungo". Il ne faut pas confondre la loutre marine avec la loutre de mer (Enhydra lutris), qui vit en permanence dans la mer, contrairement à elle.

C'est la plus petite des loutres d'Amérique du Sud. Son poil est brun foncé sur le dos et plus clair sur le ventre. Il est moins lisse que celui des loutres d'eau douce. La loutre marine a une tête plate, de petites oreilles, un museau muni de larges vibrisses et de puissantes dents pratiques pour manger ses proies. Son corps est long et mince, avec des pattes courtes et des pieds palmés, et une queue assez petite. Les pieds palmés de la loutre marine l'aident à mieux nager. Elle vit dans les zones côtières marines du Chili et du Pérou, en Amérique du Sud. Malgré son nom de loutre marine, elle ne reste pas constamment dans la mer (pas comme la loutre de mer). Il lui arrive régulièrement de sortir de l'eau pour aller sur les rochers bordant la mer.

La loutre marine vit le plus souvent dans des zones où la mer est agitée et où l'on peut trouver beaucoup de crustacés, poissons et mollusques, qui sont ses proies favorites.

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 17 (18 au 26 avril 2016)

Semaine 18 (27 avril au 02 mai 2016)

Semaine 15 (4 au 10 avril 2016)

Cryptobranchus2.jpg

Le ménopome (nom scientifique : Cryptobranchus alleganiensis) est une grosse salamandre, qui vit en Amérique du Nord, dans la chaîne de montagnes des Appalaches, dans de petits ruisseaux bien oxygénés et des torrents. C'est la plus grosse salamandre et le plus gros amphibien d'Amérique du Nord, et la troisième plus grosse salamandre au monde, après ses cousines, la salamandre géante de Chine et la salamandre géante du Japon : elle peut mesurer jusqu'à 74 cm et peser 2.5kg.

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 16 (11 au 17 avril 2016)

Le necture tacheté (nom scientifique : Necturus maculosus) est un amphibien, qui vit en Amérique du Nord : on le rencontre dans la moitié sud du Canada, et la moitié est des États-Unis. Il vit dans les mares, les ruisseaux, les lacs, les étangs, les fossés, partout où il y a de l'eau douce, et des cachettes nombreuses : pierres, terriers d'écrevisses... Il apprécie notamment les eaux boueuses, ce qui lui a valu son nom anglais de mudpuppy, c'est-à-dire : « chiot de boue ».

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 13 (21 au 27 mars 2016)

Un groupe de pélagies, au large de la Sardaigne, en Méditerranée.

La méduse pélagie, ou pélagie (nom scientifique : Pelagia noctiluca) est une méduse, très courante en Méditerranée et en Atlantique. De couleur violette, elle vit près des côtes, et près de la surface, dans les eaux chaudes. Elle est tout particulièrement abondante en été.

Certaines années, ces méduses deviennent très nombreuses, et les vents peuvent les pousser vers les côtes, où elles risquent de s'échouer sur les plages, provoquant un risque pour les baigneurs.

Lumière ! Tu as d'autres informations sur la pélagie ? Continue et améliore l'article !

Semaine 14 (28 mars au 3 avril 2016)

La cassiopée (nom scientifique : Cassiopea) est une méduse. Elle présente la particularité d'avoir de minuscules algues microscopiques, les zooxanthelles, qui vivent en symbiose à l'intérieur de leurs cellules, ce qui leur donne cette couleur verdâtre caractéristique.

Les algues captent la lumière du soleil à travers le corps de la méduse, et s'en servent pour se nourrir par photosynthèse, et nourrir la méduse en même temps. Pour mieux capter la lumière, la cassiopée se pose souvent sur le fond de l'eau, à l'envers, tentacules tournés vers le haut, si bien qu'on la confond parfois avec une anémone de mer.

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 11 (07 au 13 mars 2016)

Emperor Penguin Manchot empereur.jpg

Le manchot empereur est l'une des espèces de manchots. C'est un oiseau marin, parfaitement adapté à la vie aquatique.

On confond parfois le manchot et le pingouin, alors que ce sont deux espèces différentes, bien que se nourrissant tous deux de poissons de mer. Mais alors que le pingouin (de l'hémisphère Nord) peut voler et nager, le manchot empereur (vivant dans l'Antarctique) est incapable de voler. Ses ailes ne lui servent que de nageoires et, sorti de l'eau, il doit marcher en se dandinant.

La caractéristique de cet oiseau est la façon de couver l'œuf qui gèlerait s'il était posé dans un nid, sur la glace. Le père maintient donc l'œuf bien au chaud dans un repli de peau, au bas de son ventre. Pendant ce temps, la femelle part pêcher pour se nourrir et rapporter de quoi nourrir l'oisillon éclos. C'est elle qui prendra ensuite le relais pendant que le père partira à la pêche.

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 12 (14 au 20 mars 2016)

Un petit pingouin, prêt à prendre son envol, sur une falaise en bord de mer.

Le pingouin est un oiseau marin qui vit dans l'Atlantique Nord, sur les côtes d'Amérique du Nord et d'Europe (on peut en observer en Bretagne), en Arctique et même parfois sur les côtes d'Afrique du Nord. Il va aussi un peu dans l'Ouest de la Méditerranée. Leurs ailes permettent de se protéger contre le froid de l’hiver. Le pingouin ne mesure pas plus que 40 centimètres et pèse entre 500 et 750 grammes.

Le petit pingouin est noir et blanc, a de vraie ailes et peut voler aussi bien que nager.

Le pingouin plonge sous l'eau pour attraper sa nourriture. Il mange principalement du poisson et occasionnellement quelques crustacés, comme du crabe, des crevettes, des homards et etc.

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 9 (22 au 28 février 2016)

Cuon alpinus (Dhole).jpg

Le dhole, ou chien sauvage d'Asie (nom scientifique : Cuon alpinus) est un mammifère, très proche du lycaon, ou chien sauvage d'Afrique, et cousin du loup, du coyote et du chacal : comme eux, il fait partie de la famille des canidés.

Il vit en Asie, en grande meutes pouvant rassembler jusqu'à 40 animaux, dirigées par le mâle et la femelle alpha. Eux-seuls se reproduisent, et leurs enfants restent ensuite avec eux pour élever leurs frères et sœurs, ou bien s'en vont pour essayer de former leur propre meute. Leur mode de vie ressemble beaucoup à celui du loup, et surtout de son cousin, le lycaon. Comme lui, les dholes élèvent leurs petits dans un terrier.

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 10 (29 février au 06 mars 2016)

African wild dog (Lycaon pictus pictus).jpg

Le lycaon (nom scientifique : Lycaon pictus) est un mammifère sauvage de la famille des canidés. C'est un très proche cousin du dhole, et un parent éloigné du loup, du chien et du coyote. Il vit en Afrique en groupe : la meute. Une meute de dix à vingt lycaons peut abattre une grosse proie comme un zèbre ou une antilope.

Ses yeux perçants lui permettent de chasser le soir, quand il y a peu de lumière. Son museau, large et court est presque toujours noir. Son pelage couvert de taches aide le lycaon à se camoufler dans la savane. Le lycaon ne peut pas griffer car ses courtes griffes sont usées par le frottement sur le sol. Un lycaon peut vivre jusqu'à 13 ans.

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 7 (08 au 14 février 2016)

La pieuvre géante du Pacifique (nom scientifique : Enteroctopus dolfeini) est, comme son nom l'indique, une très grande pieuvre, originaire des côtes Pacifique de l'Amérique du Nord : elle pèse environ 25 à 40 kg, et ses bras mesurent environ 3 m de long. Cependant, la plus grande pieuvre géante jamais observée mesurait 9 mètres de long (tête et tentacules), et la plus lourde, pesait 180 kg. Des pieuvres aussi grandes restent cependant très rares.

Lumière ! Tu as d'autres informations sur la pieuvre géante du Pacifique ?Continue et améliore l'article !

Semaine 8 (15 au 21 février 2016)

Chrysocyon Brachyurus.jpg

Le loup à crinière (nom scientifique : Chrysocyon brachyurus) est un mammifère de la famille des canidés. Il ressemble un peu à un mélange de loup et de renard, avec ses pattes hautes et fines ; cependant, même s'il est plus proche des loups que des renards, il fait en fait partie d'un groupe à part au sein de cette famille, et ses plus proches cousins sont les « renards » d'Amérique du Sud.

C'est un animal très courant en Amérique du Sud, qui vit notamment dans la région du Cerrado. Ses pattes longues et fines sont une adaptation à son milieu de vie, fait de hautes herbes : elles lui permettent de se tenir au dessus des herbes pour voir loin, mais aussi de se déplacer sans bruit.

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 5 (25 au 31 janvier 2016)

Crabe des cocotiers.jpg

Le crabe des cocotiers est un crustacé terrestre, qui vit sur plusieurs îles tropicales, en lisière de forêt. C'est le plus gros de tous les arthropodes terrestres. Omnivore, son nom lui vient de son habitude de se nourrir, notamment, de noix de coco tombées à terre.

Contrairement à son nom, ce n'est en réalité pas un crabe, même s'il y ressemble un peu : c'est en fait un gros bernard-l’hermite sans coquille.

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 6 (01 au 07 février 2016)

Le flamant rose (nom scientifique : Phoenicopterus roseus) est un grand oiseau (plus précisément un échassier) qui a la particularité d'arborer un plumage rose.

C'est un échassier de grande taille : il mesure 125 à 145 cm de long et environ 1,30 m de hauteur. Il pèse de 2 à 4 kg. Son envergure est de 140 à 165 cm. Le mâle est plus grand que la femelle. Les fines pattes du flamant rose sont palmées, son bec est épais et courbé et la pointe de ses ailes est noire. Il vit en Europe, en Asie et en Afrique.

Lumière ! Découvre la suite !

Semaine 3 (11 au 17 janvier 2016)

Semaine 4 (18 au 24 janvier 2016)

Elysia-chlorotica-body.jpg

L'Élysie émeraude est une limace de mer capable de photosynthèse, comme les plantes et les algues.

Elle mange une algue (Vaucheria litorea), ce qui lui permet de lui prendre ses chloroplastes. Elle les stocke ensuite dans son intestin. Elle peut donc ensuite fabriquer de l'énergie à partir de la lumière du soleil grâce à ces chloroplastes et n'a plus besoin de manger.

Lumière ! découvre la suite !

Semaine 1 (28 décembre 2015 au 3 janvier 2016)

Semaine 2 (04 au 10 janvier 2016)