Vikidia:Animal de la semaine/2012

Aller à : navigation, rechercher


Calendrier de 2012

Semaine 1 (31 décembre 2012 au 6 janvier 2013)

Aberdour Bay, Beadlet anemone in rock-pool - geograph.org.uk - 824529.jpg

L'actinie rouge, ou tomate de mer (nom scientifique : Actinia equina) est une anémone de mer, très courante en Méditerranée. Elle vit sur les rochers, près des côtes et de la surface, dans ce que l'on appelle la zone de balancement des marées : il y a très peu de marées en Méditerranée, mais elles existent : une zone d'environ 30 à 60 cm de profondeur est périodiquement recouverte par la mer, à marée haute, et émerge à la surface, à marée basse. C'est là que vit l'actinie rouge, accrochée sur un rocher. Elle a donc dû s'adapter à être périodiquement sortie de l'eau. Quand la marée descend, elle se referme en boule, et rentre ses tentacules, pour ne pas se dessécher. Elle ressemble alors à une petite boule, ce qui lui a valu son nom de « tomate de mer ».

Lumière ! découvre la suite!

Semaine 51 (17 au 23 décembre 2012)

Lemming de Norvège.jpg

Le lemming de Norvège (nom scientifique : Lemmus lemmus) est un petit rongeur vivant dans le nord de l'Europe, en Scandinavie, dans la toundra et les prairies de haute montagne. C'est un proche cousin du campagnol et des autres lemmings.

Le lemming de Norvège est une des espèces les plus courante de lemmings, notamment en Europe.

Au cours de ses migrations, il arrive que beaucoup de lemmings tombent des falaises dans les rivières ou la mer et meurent noyés. On a d'abord pensé que les lemmings se suicidaient quand ils devenaient trop nombreux, mais on sait aujourd'hui que c'est faux, et que les noyades sont probablement accidentelles, dues au trop grand nombre de lemmings qui se déplacent en même temps, et aux nombreuses bousculades.

Cependant, le mythe continue d'exister selon lequel le lemming se suicide. Ce point de vue est très développé dans la culture populaire (livre, films, et même jeux vidéos).

Lumière ! découvre la suite!

Semaine 52 (24 au 30 décembre 2012)

Morelia viridis 5.jpg

Le python vert (nom scientifique : Morelia viridis) est un serpent constricteur, originaire d'Asie du Sud-Est et d'Océanie : il vit en Indonésie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Australie.

C'est un serpent arboricole ; sa couleur verte lui sert de camouflage.

Il est souvent confondu avec le boa émeraude, qui est de la même couleur, mais qui, comme son nom l'indique, est un boa, et ne vit pas du tout dans les mêmes régions.

Lumière ! Tu as d'autres informations concernant le python vert? Continue et améliore l'article!

Semaine 49 (03 au 09 décembre 2012)

Alcedo atthis 4 (Lukasz Lukasik).jpg

Le martin-pêcheur d'Europe (nom scientifique : Alcedo atthis) est un petit oiseau appartenant à la famille des alcédinidés (Alcedinidae).

Il se nourrit essentiellement de petits poissons (perches, truites, etc.). Il guette ses proies et plonge rapidement dans l'eau pour les récupérer. Il se nourrit également d'insectes, de crustacés et de batraciens.

Lumière ! découvre la suite!

Semaine 50 (10 au 16 décembre 2012)

Koala

Le koala ou paresseux australien (noms vernaculaires), ou Phascolarctos cinereus (nom scientifique), est un marsupial arboricole endémique de l'Australie.

Il mange des feuilles d'eucalyptus et en tire tout son apport d'eau, puisqu'il ne boit jamais au cours de sa vie. Le mot koala vient d'une langue aborigène et signifie « qui ne boit pas ». Son métabolisme est lent. Il dort presque vingt heures par jour mais peut se déplacer rapidement et efficacement s'il se sent menacé.

Lumière ! découvre la suite!

Semaine 47 (19 au 25 novembre 2012)

Lapin nain gris tenu en laisse

Le lapin nain est un lapin un peu différent du lapin domestique de taille normale.

Les lapins nains pèsent en général entre 0,8 et 2 kg. Un lapin est considéré comme « nain » lorsqu'il pèse moins de 2 kg. Un lapin nain de race pure se distingue d'un lapin par sa tête ronde posée sur un corps dur aux pattes courtes et surtout par des oreilles beaucoup plus courtes que celle des autres lapins : moins de 5,5 cm. Le nombre de lapereaux - 2 à 6 en moyenne par portée - est moins élevé que chez le lapin de taille normale.

Un lapin nain est intelligent, il reconnaît son nom. Il comprend au son de votre voix si vous le félicitez ou si vous le rouspétez. Il peut apprendre à faire ses besoins uniquement dans un bac à chat. Il peut apprendre plein de tours rigolos.

Lumière ! découvre la suite!

Semaine 48 (26 novembre au 02 décembre 2012)

Ragondin au bord d'une rivière

Le ragondin ou myocastor (Myocastor coypus) est un gros rongeur aquatique, originaire d'Amérique du Sud. Il a été introduit en Europe, au XIXe siècle, pour sa fourrure. Il est désormais relativement courant, dans les fleuves et les rivières.

Le ragondin ressemble un peu au castor, et vit dans les mêmes milieux ; mais il est facile de les reconnaître, car le ragondin, plus petit, possède une queue longue et fine, alors que le castor, plus gros, a une queue large et aplatie.

Il est reconnaissable à ses incisives de couleur orange.

Lumière ! Tu as d'autres informations concernant le ragondin? Continue et améliore l'article!

Semaine 45 (05 au 11 novembre 2012)

WallLizard.jpg

Le lézard des murailles (nom scientifique : Podarcis muralis) est un petit lézard commun en Espagne, France, Italie, et dans les Balkans. C'est le plus courant de tous les lézards : on l'a sûrement déjà rencontré. Il vit un peu partout, même en ville. Il aime se reposer au soleil sur une pierre, pour se réchauffer. Il apprécie tout particulièrement les constructions humaines, et notamment les vieux murs, sur lesquels il peut se réchauffer, mais où il trouve aussi des fentes et des trous pour se cacher : c'est ce qui lui a valu son nom de « lézard des murailles ».

Lumière ! Tu as d'autres informations sur le lézard des murailles? Continue et améliore l'article!

Semaine 46 (12 au 18 novembre 2012)

Chat gris.jpg

Le chat est un animal de la famille des félidés (félins), proche du lion et de la panthère (donc un mammifère). C'est le seul félin à être domestiqué ; il conserve tout de même son caractère sauvage beaucoup plus qu'un chien. C'est un animal carnivore. Le chat mange des petits rongeurs (souris, mulots) et des oiseaux. Les chats dorment beaucoup, jusqu'à 16 heures par jour pour un chaton.

Il possède des griffes rétractiles (qui peut rentrer et sortir n'importe quand) et a des sens très aiguisés. Il peut notamment voir et possède une ouïe remarquable. On dit qu'il a une bonne mémoire, et qu'il serait doté d'un sixième sens lui permettant entre autres de parcourir des kilomètres pour retrouver son chez soi. Quand il tombe, il retombe toujours sur les pattes

Il existe de nombreuses races de chat, comme le chat de gouttière ou chat européen, le persan, le siamois...

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 43 (22 au 28 octobre 2012)

Sole commune

La sole est un poisson plat, qui vit sur le fond de la mer, dans le sable. Le nom de "sole" est normalement réservé à un seul poisson, la sole commune (nom scientifique : Solea solea), mais d'autres poissons, cousins de la sole, portent également ce nom.

La sole est un poisson tout plat, qui vit posé sur son côté gauche. Ses deux yeux sont du même côté du corps, sur le côté droit, ce qui lui permet de voir quand elle est posée sur le fond. La sole peut nager, mais elle reste toujours près du fond, et se cache souvent dans le sable. Son côté droit, le seul que l'on voit, est de couleur marron, avec des taches. Il peut changer de couleur, pour devenir de la même couleur du sable, afin qu'on ne la voit pas : c'est ce qu'on appelle le camouflage.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 44 (29 octobre au 04 novembre 2012)

Tamia de Sibérie

Les tamias, ou chipmunks (nom qu'on leur donne en Amérique du Nord) sont des écureuils terrestres, qui vivent toutes en Amérique du Nord, à l'exception du tamia de Sibérie, qui vit en Eurasie. Il en existe une vingtaine d'espèces différentes.

Certains tamias sont parfois confondus avec d'autres écureuils terrestres, les spermophiles. Certaines espèces de tamias sont vendues en animalerie, comme animal de compagnie, sous le nom d'écureuil de Corée.

Lumière ! Tu as d'autres infos sur le tamia? Continue l'article!

Semaine 41 (08 au 14 octobre 2012)

Un manchot empereur.

Le manchot empereur est l'une des espèces de manchots. C'est un oiseau marin palmipède, parfaitement adapté à la vie aquatique.

Comme ces oiseaux vivent en colonies nombreuses, on s'est longtemps demandé comment le couple parvenait à se retrouver au milieu d'une telle foule. C'est grâce au cri particulier de chacun (appelé braiement ou jabotement) qu'ils ne se trompent pas de partenaire.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 42 (15 au 21 octobre 2012)

le tigre (Panthera tigris), est l'une des espèces de panthères les plus connues.

Les panthères sont des félins. Il en existe plusieurs espèces.

En fait, le mot « panthère » est utilisé pour désigner les félins de grande taille. « Panthère » est l'autre nom du léopard, et la panthère noire est en fait une variété de léopard qui est... noir.

Mais le mot « panthère » est utilisé pour désigner d'autres animaux, qui appartiennent au même groupe de félins : la sous-famille des panthérinés (nom scientifique : Pantherinae). Certaines panthères portent un nom différent, et ne s'appellent pas « panthère » : le lion, le tigre et le jaguar.

Les sept espèces de panthères ont bien sûr quelques différences, mais partagent aussi beaucoup de points communs : chez les panthères, l'os hyoïde, qui fait partie de la gorge, en vibrant, permet à l'animal de rugir, tandis que chez les autres félins, il ne vibre pas, et l'animal miaule.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 39 (24 au 31 septembre 2012)

Ours brun des Pyrénées.

L’ours brun (Ursus arctos) est une espèce d’ours qui peut atteindre des masses de 130 à 700 kg.

Le grizzly, l’ours kodiak et l’ours brun mexicain sont des sous-espèces nord-américaines de l’ours brun.

Les ours bruns ont des fourrures dans les teintes blondes, brunes, noires, ou une combinaison de ces couleurs. Les ours bruns ont une grande bosse de muscles au-dessus de leurs épaules, qui donne aux membres antérieurs la force pour creuser. Leur tête est grande et ronde. Debout, l’ours atteint une hauteur de 1,5 à 3,5 m.

Malgré leur taille, ils peuvent courir à des vitesses allant jusqu’à 56 km/h!

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 40 (01 au 07 octobre 2012)

Un phoque moine de Hawaï en plongée

Les phoques sont des mammifères marins faisant partie de l'ordre des carnivores. Il en existe 18 espèces, qui constituent la famille des phocidés (nom scientifique : Phocidea).

Les phoques ont une épaisse couche de graisse qui leur donne un aspect un peu pataud. En réalité, cette couche de graisse leur permet de vivre dans l'eau froide. Leurs pattes arrière sont réunies pour former une sorte de nageoire. Ils sont très à l'aise dans l'eau, mais beaucoup plus maladroits sur terre, où ils ne se rendent que rarement, en général pour mettre au monde leurs petits.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 37 (10 au 16 septembre 2012)

Un couple de poissons-clowns Amphiprion ocellaris, dans une anémone de mer.

Le poisson-clown (Amphiprioninae) est un petit poisson marin tropical appartenant à la famille des Pomacentridés. Il mesure une dizaine de centimètres. Il en existe une trentaine d'espèces. Les poissons-clown doivent leur nom à leurs couleurs vives et bariolées : ils sont de couleur orange et certaines espèces ont des bandes blanches, ou noires. La femelle est plus grosse que le mâle.

La plupart des poissons-clowns vivent en symbiose avec certaines anémones de mer : ils sont totalement immunisés au venin de l'anémone et vivent en sécurité, parmi ses tentacules. En échange, le poisson clown protège et nettoie son anémone des restes de ses repas et des parasites.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 38 (17 au 23 septembre 2012)

Bœuf musqué mâle, dans la toundra.

Le bœuf musqué est un gros mammifère à poils longs, et pourvu de cornes épaisses, de la famille des bovidés. Bien qu'il ressemble à première vue à un bovin, c'est en réalité un plus proche parent des chèvres.

Le bœuf musqué ressemble à un bovin d'assez petite taille (jusqu'à 1m40 de haut), pourvu de cornes très épaisses sur le dessus du crâne, et incurvées en pointes vers le bas. Les cornes des mâles se rejoignent sur le dessus de la tête, pour former une sorte de casque épais.

Le pelage est très épais, et lui permet de résister au froid du pôle nord.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 35 (27 août au 02 septembre 2012)

Buccinum undatum.jpg

Le buccin ondé, ou gros buccin (nom scientifique : Buccinum undatum), est un escargot de mer, plus couramment appelé bulot ou buccin, même si ces noms sont aussi utilisés pour d'autres espèces (notamment d'autres escargots de mer de la même famille). C'est un coquillage comestible, qui est apprécié sur les plateaux de fruits de mer. Vivant dans l'océan Atlantique, il est pêché un peu partout pour être mangé. Il porte un grand nombre de noms différents, selon les régions.

Le bulot ressemble un peu à un escargot. Il est difficile de mesurer le corps mou de l'animal, mais la coquille, d'une pointe à l'autre, mesure en général 6 à 9 cm, parfois même 12, ou même 15 cm pour les bulots les plus âgés. On pense qu'un bulot peut vivre plus de 10 ans. Quand le bulot rentre à l'intérieur de sa coquille pour s'abriter, il en referme l'entrée par une sorte de petit couvercle rond, l'opercule. L'opercule du bulot est souple, et très solide. Elle a l'aspect d'un petit disque marron. Quand le bulot sort, il replie son opercule sur l'arrière de son corps pour « ouvrir » l'entrée de sa coquille.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 36 (03 au 09 septembre 2012)

Gavial du Gange dans un zoo de Floride

Le gavial du Gange est un reptile en voie d'extinction. On trouve cette espèce uniquement dans le sous-continent indien (Pakistan, Inde, etc.) ; elle fait donc partie de la faune endémique de cette zone géographique.

C'est un « cousin » à longue et fine gueule du crocodile. Tout comme les crocodiles (ou crocodilidés), les alligatoridés (alligators et caïmans), il fait partie de l'ordre des crocodiliens (Crocodilia). C'est actuellement la seule espèce de la famille des gavialidés.

Le Gavial du Gange est un animal sacré dans la religion Hindouiste, très présent dans le Gange qui est un des fleuves les plus sacrés de la religion Hindouiste le gavial du Gange est protégé dans les temples Hindous. Une tradition hindouiste dit que si un pèlerin aperçoit un gavial du Gange prés de lui il faut qu'il jette de la viande près du gavial. Ce rituel permet d'honorer la déesse Ganga,la déesse du Gange qui a pour monture le gavial du Gange.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 33 (13 au 19 août 2012)

Pygargue à tête blanche

Le pygargue à tête blanche (nom scientifique : Haliaetus leucocephalus) est un oiseau.

Emblème des États-Unis, cet animal fait partie de la famille des aigles. Facile à reconnaître avec sa queue blanche et sa tête blanche (contrairement au Pygargue à queue blanche, qui, lui à la queue blanche et le reste du corps brun foncé)

Les yeux et les pattes du pygargue à tête blanche sont d'un jaune vif, tout comme son bec. La queue du rapace est moyennement longue et légèrement en forme de coin. Les pattes sont dépourvues de plumes. Les orteils sont courts et munis de puissantes serres qui permettent de saisir et d'immobiliser les proies, celle qui se trouve à l'arrière du talon étant utilisée pour les transpercer.


Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 34 (20 au 26 août 2012)

Une panthère de Floride

La panthère de Floride (nom scientifique : Puma concolor cougouar ou Puma concolor coryi) est un félin en voie de disparition, qui ne vit plus que la région des Everglades, en Floride. Il en resterait moins d'une centaine vivantes en liberté.

Contrairement à son nom, la panthère de Floride n'est pas une panthère : c'est en fait une variété de puma. On l'appelle aussi puma de Floride, ou couguar de Floride.

La panthère de Floride est un félin de taille moyenne, mesurant entre 1m80 et 2m40 de long, avec la queue, pour les mâles, et entre 1m50 et 2m30 pour les femelles. Le pelage est sombre, mais pas noir, avec le ventre plus clair (presque blanc), et une tache noire sur la pointe des oreilles et de la queue.

La panthère de Floride était autrefois répandue dans tout le Sud-Est des États-Unis, mais elle a été beaucoup chassée, et a aujourd'hui presque disparu. On ne la trouve plus aujourd'hui qu'en Floride, dans quelques parcs nationaux de la région des Everglades.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 31 (30 juillet au 05 août 2012)

Un requin tigre, avec un rémora collé sur son corps.

Le requin tigre est l'une des plus grandes espèces de requin. C'est le deuxième requin le plus important pour sa férocité après le requin blanc. Il est dangereux pour les humains. On le trouve souvent dans les mers tempérées, dans les Caraïbes, dans l'océan Indien et dans l'océan Pacifique. Il possède une nageoire caudale hétérocerque (c'est une nageoire caudale, dont le lobe dorsal est plus élevé que le ventral) fine et pointue. Son corps est brun-gris avec des rayure verticales .

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 32 (06 au 12 août 2012)

Un carabe d'Espagne (Carabus hispanus)


Le carabe est un insecte carnivore, qui fait partie de l'ordre des Coléoptères. Il ne faut pas les confondre avec les scarabées, qui sont aussi des Coléoptères.

Il a un corps plutôt ovale, de 1 à 3 centimètres de long, en moyenne,terminé par une petite tête munie de deux longues antennes et de deux fortes mandibules.

Comme tous les Coléoptères, il est doté de deux ailes dures et coriaces, les élytres. Mais sous ces élytres, le carabe tient, bien cachées, deux autres ailes plus fines, qui peuvent lui permettre de voler en bourdonnant. Le carabe, pourtant, ne s'en sert pas souvent. Il préfère courir au sol sur ses six longues pattes, à une vitesse étonnante pour sa petite taille. Si le carabe est si rapide, c'est parce que c'est un farouche prédateur. Dans son petit monde, il est une véritable terreur, s'attaquant à tout, insectes, mille-pattes, escargots, et même des vers de terre jusque six fois plus grands que lui !

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 29 (16 au 22 juillet 2012)

Un nageur s'amuse avec un boto, au Brésil.

Le boto, ou dauphin rose de l'Amazonie (nom scientifique : Inia geoffrensis) est un mammifère marin. Il ressemble à un dauphin mais rose. Il vit dans les eaux douces, en Amazonie. Son corps est gris et sur son ventre, il est rosâtre. Son museau ressemble à un bec parce qu'il est pointu. C'est le plus grand dauphin des eaux douces. Il est aujourd'hui en danger, à cause des pêcheurs qui le tuent, et de la destruction de son habitat (déforestation, barrages...)

Le boto est un animal d'aspect moins gracieux et hydrodynamique que les dauphins marins : il possède une grosse tête, avec surtout une grosse bosse sur le front, appelée « melon ». Ses nageoires arrières sont beaucoup plus développées. Pourtant, cette forme particulière est très bien adaptée à son mode de vie : si le boto est moins rapide que ses cousins dauphins, il est cependant beaucoup plus souple : il peut notamment tourner la tête à 180°, et effectuer des pirouettes impressionnantes, ce qui est très pratique, dans son milieu de vie.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 30 (23 au 29 juillet 2012)

Un chien viverrin, ou tanuki

Le chien viverrin, également appelé tanuki au Japon (nom scientifique : Nyctereutes procyonoides), est un mammifère de la famille des canidés. Bien qu'il ressemble un peu à un raton-laveur par la couleur de son pelage, ce ne sont pas de proches parents : il est plus proche du loup ou du renard.


Le chien viverrin ressemble à un petit chien assez costaud, avec des pattes et un museau court. De couleur gris-brun, il a des taches noires sur la tête, autour des yeux, et des rayures noires en forme d'anneaux autour de sa queue. Avec ces motifs, il ressemble un peu au raton laveur, avec lequel il est parfois confondu. Cependant, les taches autour des yeux des ratons laveurs se rejoignent pour former un « masque », alors que les taches autour des yeux du chien viverrin sont séparées au niveau du museau.

Dans la croyance populaire, au Japon, le tanuki est, comme son cousin le renard, capable de se transformer à volonté. Plus qu'un simple animal, c'est un yōkai, un esprit, vivant dans les forêts. Il peut aussi transformer certains objets : par exemple, on dit que les tanukis escroquent souvent les marchands en leur donnant des feuilles, qu'ils ont transformées en billet...

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 27 (02 au 08 juillet 2012)

Deux argyronètes, sous l'eau, parmi les plantes aquatiques : la femelle est à gauche, le mâle est à droite

L’argyronète (nom scientifique : Argyroneta aquatica) est une araignée qui vit dans l’eau. Elle peut survivre grâce à une cloche de soie qu’elle tisse elle-même. Quand elle est à la surface de l'eau, elle remplit la cloche de soie avec de l’air. Une fois la cloche remplie d’air, l’argyronète descend dans l’eau, où elle peut parfaitement respirer grâce à la cloche de soie.

L'écrivain et entomologiste français Jean-Henri Fabre raconte, dans son livre, Souvenirs entomologiques, qu'il regrette de n'avoir pu observer personnellement l'argyronète, celle-ci ne vivant pas dans sa région. Il écrit, à à son sujet : Une autre, l'Argyronète, se construit au sein de l'eau, avec de la soie, une élégante cloche à plongeur où elle emmagasine de l'air. Ainsi pourvue de l'élément respirable, elle guette au frais la venue de la proie. En temps de canicule, c'est vraie demeure de sybarite, comme l'homme insensé en a parfois entrepris sous les flots, à grand renfort de blocs de marbre et de pierres de taille. Les plafonds sous-marins de Tibère ne sont plus qu'un odieux souvenir ; la délicate coupole de l'Argyronète prospère toujours.

Lumière ! Tu as des informations sur l'argyronète? Continue et améliore l'article!

Semaine 28 (09 au 15 juillet 2012)

Une tortue verte, à Hawaï

La tortue verte, ou tortue franche (nom scientifique : Chelonia mydas) est la plus grande de toutes les tortues marines, pouvant atteindre jusqu'à 1m50 de long (pour la carapace). C'est aussi la tortue marine la plus rapide, elle peut nager jusqu'à 35km/h.

La tortue verte est herbivore : elle se nourrit d'algues, et de plantes sous-marines, qu'elle broute sous l'eau. Elle doit son nom à la couleur verte de sa chair, due à son alimentation.

Lumière ! Tu as d'autres informations sur la tortue verte? Continue et améliore l'article!

Semaine 25 (18 au 24 juin 2012)

Un paresseux à trois doigts

Le paresseux est un mammifère répandu dans toutes les forêts de l’Amérique tropicale, du Honduras au nord de l’Argentine, qui passe la plus grande partie de son temps suspendu aux branches, la tête en bas, et ne se déplace qu’avec une extrême lenteur.

On appelle également le paresseux bradype, unau ou .

Il en existe 7 espèces, classées en 2 groupes, selon que leur pattes antérieures comptent 4 ou 5 doigts.

Comme ils ne se servent de leurs membres que pour s’accrocher aux branches, leurs doigts sont enveloppés dans une enveloppe cutanée qui ne laisse dépasser que leurs ongles. Leur tête arrondie, au museau court, peut effectuer une rotation de 270° sans que leur corps ait à bouger. À l’inverse de ceux des autres mammifères, leurs poils remontent de leur ventre vers le dos, de manière que l’eau glisse sur leur fourrure lorsqu’ils se tiennent la tête en bas.

Enfin, dernière caractéristique de ces animaux étranges : leur couleur verdâtre, qui les rend difficilement repérables. Ce n’est pas leur couleur naturelle mais celle d’une algue minuscule qui pousse dans leur fourrure et recouvre presque entièrement leurs poils.

Lumière ! Tu as d'autres informations sur le paresseux? Continue et améliore l'article!

Semaine 26 (25 juin au 01 juillet 2012)

Le sanglier à moustaches est un animal nocturne. Celui-ci a été pris en photo de nuit, dans son pays d'origine, à Bornéo.

Le sanglier à moustaches (nom scientifique : Sus barbatus) est un cousin du sanglier : comme lui, il fait partie de la même famille, celle des suidés.

Il ressemble beaucoup au sanglier commun. Son corps est couvert de poils courts, excepté sur la tête, qui est recouverte de longs poils hérissés ressemblant à des moustaches, ou à une barbe, d'où son nom (son nom anglais est bearded pig, ce qui veut dire "sanglier à barbe").

Il vit dans les forêts humides et les mangroves d'Asie du Sud-est, dans les îles de la Sonde, et la péninsule malaise. C'est un animal essentiellement nocturne. C'est aussi le seul sanglier qui soit migrateur.

Lumière ! Tu as d'autres informations sur le sanglier à moustaches? Continue et améliore l'article!

Semaine 23 (04 au 10 juin 2012)

La coccinelle est un insecte. Elle fait partie des coléoptères. Elle est aussi appelée bête à bon dieu. Une coccinelle dévore de grande quantité de pucerons, c'est donc un insecticide naturel.

  • Taille : 5 à 8 cm
  • Poids : 50 mg
  • Menu : pucerons, cochenilles, pollen et nectar de fleur.
  • Environnement : dans les herbes et les fleurs d'Europe, d'Asie et Afrique du Nord.

Elle vit de 4 à 5 mois si elle naît au printemps, 1 an si elle naît en fin d'été, mais avec un hiver au repos.

10 pucerons : c'est le menu quotidien d'une femelle coccinelle à 7 points.

15 km de distance de vol : c'est le trajet maximum d'une coccinelle.

Il y a 2 000 espèces de coccinelles dans le monde.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 24 (11 au 17 juin 2012)

Coati commun ou coati roux (Nasua nasua)

Le coati commun ou coati roux, ou coati à queue annelée (Nasua nasua) est une espèce de mammifère de l'ordre des Carnivores et de la famille des procyonidés.

Il vit essentiellement dans les forêts d'Amérique du Sud et dans la partie méridionale de l'Amérique centrale. Il est le symbole du Parc national de l'Iguaçu, au Brésil.

Le nom du coati est d'origine guaraníe, et signifie nez allongé.

Le coati roux a un corps mince, très élancé, couvert d'un pelage marron gris, un museau pointu terminé par une petite trompe mobile, et une queue longue et annelée. Sa longueur (queue comprise) varie de 80 à 140 cm. Son poids ne dépasse guère 4 ou 5 kg. Ses pattes sont terminées par de fortes griffes, aptes creuser le sol.

Le coati est surtout actif en fin de journée et au début de la nuit. Il est omnivore et se nourrit principalement d'insectes en grattant le sol avec ses longues griffes non rétractiles et son nez. Mais il aime aussi les fruits, les graines et consomme parfois de petits rongeurs.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 21 (21 au 27 mai 2012)

Des hydres vertes, sur la tige d'une plante aquatique

L'hydre verte est un petit animal d'eau douce, qui fait partie du groupe des Cnidaires, comme l'anémone de mer ou les coraux. C'est un des rares cnidaires qui vivent en eau douce. On l'appelle aussi hydre d'eau douce, bien que ce nom soit également utilisé pour toutes les espèces d'hydres.

L'hydre est un petit polype, avec un corps allongé, comme un tronc, d'où dépasse une couronne de huit tentacules qui entourent la bouche. L'animal vit fixé sur les tiges des végétaux aquatiques, et il utilise ses tentacules pour attraper ses proies et les amener vers sa bouche. Le corps est mou, et peut se déformer : il est donc difficile à mesurer. Mais une hydre mesure en général quelques millimètres de long.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 22 (28 mai au 03 juin 2012)

Gypaète barbu.jpg

Le gypaète barbu (Gypaetus barbatus) est un des quatre grands vautours européens.

Le gypaète barbu est la seule espèce du genre gypaète (Gypaetus). Il appartient à l'ordre des Accipitriformes et à la famille des Accipitridés. Son envergure varie de 245 à 285 cm pour un poids de 5 à 7 kg.

En France, il est présent en Corse et dans les Pyrénées, mais a aussi été réintroduit dans les Alpes où il avait disparu au début du XXe siècle, faussement accusé des pires maux.

C'est aujourd'hui une espèce protégée dans toute l'Europe.

Lumière ! Tu as d'autres informations sur le gypaète barbu? Continue et améliore l'article!

Semaine 19 (08 au 14 mai 2012)

Une gerbille et ses petits

La gerbille est une espèce de rongeur originaire de Mongolie, appréciée depuis la fin du XXe siècle comme animal de compagnie.Son corps mesure environ 8 à 10 cm. Elle a une queue de même longueur que le corps, entièrement couverte d'une fine fourrure.

Son corps ressemble à celui d'un hamster, mais sa longue queue rappelle plutôt celle de la souris. Ses pattes sont très fines, avec de longues griffes aux pattes postérieures.

La fourrure de la gerbille domestique a des couleurs variées, comme celle du hamster. Les gerbilles sont le plus souvent « agouti » (fauves avec des poils noirs mélangés), beiges ou blanches, parfois noires ou tachetées.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 20 (15 au 20 mai 2012)

Fichier:Calmar vampire.jpg
Un calmar vampire

Le calmar vampire des enfers, ou calmar vampire est un cousin des pieuvres, qui vit à très grande profondeur, dans les abysses. Son nom scientifique est Vampyroteuthis infernalis.

C'est un animal original. Il ressemble un peu à un calmar, mais c'est un plus proche parent des pieuvres. Ses tentacules sont reliées par une membrane, et il n'a pas de ventouses, mais de petits crochets à la place. Dans l'eau, on dirait un animal volant, doté d'une cape, et de grands crocs, ce qui lui a valu son nom de vampire.

On sait peu de choses à son sujet, car il vit dans les abysses, qui ne sont encore que très peu explorées. Vivant dans l'obscurité totale, ses yeux lumineux brillent dans le noir. Quand un prédateur approche, il peut diminuer l'éclairage de ses yeux, pour donner l'impression qu'il s'éloigne.

Lumière ! Tu as des informations sur le calmar vampire? Continue et améliore l'article!

Semaine 17 (23 au 31 avril 2012)

Un porc-épic à crête (Hystrix cristata)

Les porcs-épics sont de gros rongeurs, au corps couvert de fourrure et de piquants, un peu comme les hérissons. Ce sont d'assez proches parents des cochons d'Inde.

Les porcs-épics ont le corps couvert de poils ; certains de ces poils, modifiés, forment de longs piquants, durs et pointus, qui servent à l'animal à se défendre. Quand on l'attaque, le porc-épic se tourne, afin de montrer son dos à l'agresseur. L'animal qui essaie de le mordre risque de se piquer avec les piquants. Les piquants du porc-épic se détachent facilement. Si l'agresseur ne s'en va pas, le porc-épic peut le frapper avec sa queue, pour lui planter ses piquants, qui se détachent, et restent plantés dans la peau.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 18 (01 au 07 mai 2012)

Poisson porc-épic à épines courtes (Diodon liturosus), en Indonésie

Les diodons, ou poissons porc-épics, sont une famille (la famille des diodontidés, ou Diodontidae) de poissons, caractérisés par leur capacité à pouvoir gonfler leur corps d'eau, ou d'air, pour effrayer les prédateurs. Ils partagent cette particularité avec leurs cousins, les poissons ballons, mais, à la différence de ces derniers, les poissons porc-épic ont en plus des épines, qui se hérissent quand le poisson se gonfle.

Il existe une vingtaine d'espèces de poissons porc-épic.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 15 (09 au 15 avril 2012)

Mont Bianditz et chevaux.jpg

Le cheval est un grand mammifère ongulé qui fait partie de la famille des équidés au même titre que l'âne et le zèbre.

La distinction entre un cheval et un poney s'effectue à travers la taille : un cheval a une taille supérieure ou égale à 1,48 m au garrot. Tous les chevaux plus petits sont appelés poneys. C'est uniquement une classification : un cheval et un poney font partie de la même espèce.

Le cheval a été domestiqué par l'homme qui l'utilise ou l'a utilisé dans de nombreuses activités : agriculture, transport, sport, guerre et nourriture. La domestication du cheval a permis le développement du commerce et la naissance de civilisations sur de grandes étendues.

Appelé aussi « la plus noble conquête de l'homme », le cheval, de tous les animaux, est celui qui a sans doute le plus influencé l'histoire et les progrès de l'humanité.

Lumière ! découvre la suite!

Semaine 16 (16 au 22 avril 2012)

Escargots blancs, sur une branche de fenouil

La caragouille rosée est un petit escargot, blanc ou beige, très courant autour de la Méditerranée. Il est souvent appelé escargot blanc, mais ce nom est aussi utilisé pour un grand nombre d'autres escargots. Son nom scientifique est Theba pisana, mais il est connu sous un grand nombre de noms différents, selon les régions. Ces escargots se regroupent ensemble, collés en grappes plus ou moins nombreuses au sommet des tiges, notamment celles de fenouil.

Cet escargot porte un grand nombre de noms différents, selon les régions. En France, le nom d'« escargot blanc » est le plus couramment utilisé, mais ce nom désigne en fait plusieurs sortes d'escargots différents.

Lumière ! découvre la suite!

Semaine 13 (26 mars au 01 avril 2012)

Un pudu mâle

Le pudu, ou poudou (genre Pudu), est un mammifère herbivore de la famille des cervidés.

Le pudu est un animal farouche et solitaire, qui vit dans les forêts humides d'Amérique du Sud, le long de la cordillère des Andes (l'été y est court et sec, tandis que l'hiver y est long et humide). Il se nourrit de fruits, de fleurs et de feuilles. Très agile, il est capable de se dresser sur ses pattes arrière pour attraper sa nourriture ! Il pèse 15 kg pour 85 cm de longueur et 35 cm de hauteur, ce qui en fait le plus petit cervidé du monde, avec une taille comparable à celle d'un lièvre.

Le mâle possède des bois de 8 à 10 centimètres de longueur. Cet animal a un pelage de couleur brun-roux qui lui permet de passer inaperçu dans la forêt. Ses oreilles arrondies bougent sans cesse.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 14 (02 au 8 avril 2012)

Une limule, en bord de mer.

Les limules sont des arthropodes aquatiques, qui vivent sur les côtes et dans les estuaires.

L'avant du corps de la limule est de forme arrondie, très large. On trouve au sommet deux petits yeux. Il est suivi d'une partie articulée appelée, qui peut se replier sur elle-même, et porte sur le ventre des séries de pattes : à l'avant, des pattes équipées de pinces, qui servent à marcher, ainsi qu'à attraper et broyer la nourriture. À l'arrière, on trouve de plus petites pattes très aplaties, qui servent à nager, et qui portent les branchies, servant à l'animal à respirer.

Le corps se termine par une sorte de pointe, appelée faux telson : ce n'est pas du tout un dard, contrairement à ce que l'on croit souvent, et l'animal n'est pas venimeux. Le faux telson peut bouger, et sert essentiellement à la limule à se retourner, lorsqu'elle est échouée sur le dos, sur la plage, à cause des vagues.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 11 (12 au 18 mars 2012)

Veuve noire : une femelle avec son cocon.

La Veuve noire est une espèce d'araignées qui vit en Amérique du Nord.

Elle se rencontre naturellement aux États-Unis et au Mexique. Elle n'est pas agressive, mais toxique par son venin.

La longueur de son corps est de 15 mm chez les femelles. Les mâles sont plus petits avec une longueur de 7 à 9 mm et sont moins colorés. On peut facilement la reconnaître grâce à un dessin rouge vif, parfaitement symétrique.

La toile de la veuve noire s'appelle chausse-trappe : dès qu'un insecte fait vibrer la toile, elle se précipite en courant pour enrouler sa proie. Puis, quand elle a fini de l'enrouler, elle la mange.


Lumière ! Tu as d'autres informations sur la Veuve noire? Continue et améliore l'article!

Semaine 12 (19 au 25 mars 2012)

ascalaphe soufré, au repos, dans un pré.

L'ascalaphe est un insecte étrange, fréquent dans le Sud de l'Europe. Il ressemble un peu à un mélange entre une libellule et un papillon.

L'ascalaphe est un insecte très curieux : certaines parties de son corps ressemblent à une libellule, et d'autres, à un papillon. son nom scientifique est Libelluloides, qui veut dire « ressemblant à une libellule ».

Il a un corps allongé, de 3 à 5 centimètres de long, et quatre grandes ailes membraneuses, comme celles des libellules. Mais ces ailes ne sont pas transparentes : elles sont colorées, comme celles des papillons. L'ascalaphe a une grosse tête, avec de grandes antennes en forme de massue, qui ressemblent à celles des papillons.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 9 (27 février au 04 mars 2012)

Orques2.jpg

L’orque (nom scientifique : Orcinus orca), ou épaulard, est un mammifère marin ressemblant au beluga ; plus précisément, un cétacé à dents (odontocète) de la famille des delphinidés, dont il constitue la plus grande espèce.

L'orque vit de la banquise aux eaux tropicales, mais surtout dans les eaux froides situées à moins de 800 km des côtes. Elle est facilement reconnaissable à sa ligne noire et blanche et à la taille de sa nageoire qui peut atteindre 2 m de hauteur chez les mâles.

Lumière ! Découvre la suite!

Semaine 10 (05 au 11 mars 2012)

Un basilic vert mâle, au Costa Rica.

Le basilic vert, ou basilic à plumes (nom scientifique : Basiliscus plumifrons) est un reptile du groupe des squamates, qui vit en Amérique centrale. C'est l'une des quatre espèces de basilics, et un proche cousin des iguanes. On le surnomme aussi « Lézard Jésus-Christ », car pour fuir un prédateur, cet animal est capable de courir sur l'eau!

Le basilic vert a le corps vert brillant, taché de petits points bleu clair, avec des rayures plus sombres sur la lune. Il doit sont nom de « basilic à plumes » aux crêtes qu'il porte sur la tête et le dos. Les femelles ont une seule crête en forme de bosse sur la tête, alors que les mâles ont une crête beaucoup plus haute, et une double crête tout le long du dos.

La crête du basilic, qui évoque un peu une couronne, lui a valu le nom de « basilic », un reptile imaginaire qui, d'après la légende, serait le « Roi des Lézards ».

Lumière ! Découvre la suite!'

Semaine 7 (13 au 19 février 2012)

un dragon de Komodo

Le varan de Komodo, ou dragon de Komodo, est une espèce de varan, vivant sur plusieurs îles d'Indonésie, dont l'île de Komodo (d'où son nom), mais aussi les îles de Flores, de Rinca et de Gili Motang. Son nom scientifique est Varanus komodoensis. C'est le plus grand lézard vivant au monde à l'heure actuelle.

Le varan de Komodo est un grand lézard, pouvant atteindre 2, voire 3 mètres de long, et peser de 70 à plus de 140 kg. Sa tête est carrée, massive, et il est doté d'une longue queue, qui mesure près de la moitié de la longueur du corps. Il possède également une langue bifide, comme celle des serpents : elle a le même rôle, et lui sert à sentir les odeurs.

Le varan de Komodo est un prédateur carnivore. Il partage son territoire avec des sangliers et des cerfs. Il les repère à l'odeur, grâce à sa langue. Quand il sort la langue, il capture les particules odorantes présentes dans l'air, et, en rentrant la langue, les ramène à son palais, qui contient des récepteurs chimiques.

Bonne idée.gif Découvre la suite !

Semaine 8 (20 au 26 février 2012)

Tian Tian, le panda géant du zoo de Washington, États-Unis

Le panda géant ou grand panda, couramment appelé panda, est un mammifère de l’ordre des carnassiers (mangeurs de proies vivantes) et de la famille des ursidés, classé dans le sous-groupe Ailuropidae.

Le panda géant a le pelage blanc et noir et une queue très courte (13 cm). Sa taille, debout, atteint plus ou moins 1,80 m. Il peut peser jusqu’à 135 kg. C’est un mammifère connu en Chine depuis 3 000 ans, mais qui n'a été découvert qu'en 1869 en Europe.

Il ressemble à un gros « nounours » bicolore. Souple comme un élastique, il peut jouer au funambule sur les branches des grands arbres ou à l'acrobate au sol, mais son grand plaisir consiste à se vautrer tranquillement sur un bon matelas de bambous. Il se déplace généralement au « pas de l’ours », mais trotte aussi et, parfois, fait des petits bonds. On ne peut toutefois pas dire qu’il soit inactif puisqu’il collecte pendant environ 12 heures par jour une grande quantité de bambous, nécessaire à son alimentation.

Vus à distance, les yeux du panda donnent l’impression d’être toujours fermés. Mais c’est une ruse pour que ses prédateurs croient qu’il dort alors qu’il a les yeux grands ouverts.

Aux deux pattes antérieures, il a un « sixième doigt » fort pratique pour pouvoir manger le bambou. Ce « doigt » est en fait un os de la paume très grand, placé en opposition aux autres doigts et faisant office de pouce.

Pour se protéger de ses ennemis, il grimpe dans les arbres ou utilise ses dents acérées. Malgré son air si doux, il peut être très agressif. Il n’a pas de tanière et se réfugie plutôt dans les crevasses des rochers ou dans des arbres creux.

Lumière !Découvre la suite!

Semaine 6 (06 au 12 février 2012)


Le loup est une espèce de mammifère carnivore qui fait partie de la famille des Canidés, comme le chien, le renard, le coyote ou le dingo.

Cette espèce est actuellement de plus en plus protégée dans le monde, car elle risque de disparaître.

Les loups vivent en meutes, conduites par un mâle dominant (en général). Ce sont des carnivores qui chassent toujours collectivement. Leurs dents déchirent efficacement la chair de leurs proies. La femelle de l'espèce est la louve, et le « petit » est couramment appelé « louveteau », mais il existe, en fait, différentes façons de le nommer selon son âge.

C'est un animal couvert de fourrure habituellement grise (d'où son nom de « loup gris »), mais en fait de couleur très variable. Il existe de nombreuses sous-espèces de loups, vivant à différents endroits dans le monde et dont l'apparence peut varier. Il ressemble beaucoup au chien, qui n'est en fait qu'une sous-espèce domestiquée du loup.

Lumière ! Découvre la suite!