Viatcheslav Molotov

« Viatcheslav Molotov » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Viatcheslav Molotov
Molotov en 1945
Molotov en 1945
Nom Viatcheslav Molotov
Date de naissance 25 février 1890
Lieu de naissance Koukarka
Date de décès 8 novembre 1986
Lieu de décès Moscou (Union soviétique)
Nationalité Flag of the Soviet Union.svg Soviétique
Profession Homme politique
voir modèle • modifier


Viatcheslav Molotov (Вячеслав Молотов en russe), né le 25 février 1890 à Koukarka et mort le 8 novembre 1986 à Moscou est un homme politique soviétique, considéré comme le bras droit de Joseph Staline. Il exercera les fonctions de chef du gouvernement soviétique, de ministre des affaires étrangères, et de membre du politburo. Jusqu’à la déstalinisation décrétée par Nikita Krouchtchev, il restera un membre très influent au Parti communiste de l'Union soviétique (abrégé PCUS)

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Molotov naît sous un nom différent de celui par lequel on le nomme de nos jours : Skriabine. Il fait ses études au Gymnasium (niveau lycée) de la ville de Kazan puis entre au POSDR, (le Parti ouvrier social-démocrate de Russie), en 1906. C'est là qu'il change de nom et se renomme Molotov, (du russe молот, molot, marteau). Il étudiera l'économie dans une université de Saint-Pétersbourg. Il est l'un des fondateurs de la Pravda, fondée en 1912. A cette année, il rencontre aussi Staline, qu'il héberge chez lui.

Molotov au PCUS[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque la révolution éclate, Molotov est l'un des plus anciens bolcheviques de Pétrograd. Ce n'est qu'en 1921 que Molotov commence à gravir les échelons du PCUS. Bien qu'il adhère aux idées de Lénine, son ascension est fortement critiquée par celui-ci qui accuse Molotov de "bureaucratisme scandaleux et totalement inepte". Il sera aussi critiqué par Léon Trotsky. Jusqu'au derniers instants de Staline, Molotov se verra toujours obéir à ses ordres. A un tel point que lors de l'accusation de son épouse pour "trahison de l'Union Soviétique", Molotov resta stoïque. Grâce à Staline, Molotov sera élu président du Sovnarkom (conseil des ministres du PCUS). Vers la fin des années 30, il rentre dans le cadre très privé de la vie de Staline, et il fera parti des 5 personnes qui prirent les décisions le plus importantes avec Staline. Molotov sera un principal acteur de la dékoulakisation, dont Staline remerciera en lui écrivant qu'il lui "couvrirai de baisers de gratitude" pour son travail en Ukraine notamment. Molotov aura été partisan des Grandes Purges, et souvent lors de la signature d'exécutions de masse par Staline, la signature de Molotov était également présente. Il signe le pacte germano-soviétique, qui porte aussi le nom de pacte Molotov-Ribbentrop (du nom des deux signataires). Il signera, avec Staline, l'exécution d'environ 22 000 officiers polonais. Ce massacre, longtemps nié par l'URSS, se nomme le massacre de Katyń.

Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Dans mon bureau !
Pendant la période des Grandes Purges, Molotov a été la personne la plus reçue dans le bureau de Staline, au Kremlin

Molotov pendant la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le wikicode]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Molotov eut un rôle crucial, puisqu'il a été chargé des affaires étrangères par Staline. Il signe en août 1939 le Pacte germano-soviétique, avec Ribbentrop.

Signature du pacte. Molotov est assis, Ribbentrop (en civil) est debout derrière lui

Il a été chargé d'annoncer à la radio que l'Union soviétique était attaquée par l'Allemagne Nazie (Opération Barbarossa), de lancer la production du char T-34, de lancer le projet atomique soviétique, de représenter l'URSS à l'étranger, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis tout particulièrement, et il fut aussi chargé d'accompagner Staline dans tout ses déplacements, comme à Yalta ou à Téhéran par exemple. Il sera aussi le représentant de l'URSS à l'ONU.

La chute de Molotov[modifier | modifier le wikicode]

Après la mort de Staline, il est victime de la déstalinisation lancée par Krouchtchev, il sera exclu du parti puis réinvité quelques années plus tard, mais selon lui, à pur titre symbolique.

Le Cocktail Molotov[modifier | modifier le wikicode]

Le nom de Molotov donna son nom à cette arme célèbre, utilisée par les Finlandais pendant la Guerre d'Hiver contre les chars soviétiques. C'est une bouteille en verre remplie d'un liquide inflammable bouché par un torchon enflammé qui, à l'impact, enflamme le liquide qui sort de la bouteille qui éclate. Ce nom est vu comme une réponse à Molotov affirmant que les avions en direction de la Finlande étaient là pour transporter de la nourriture au "peuple affamé", alors qu'ils s'agissait en réalité de bombes incendiaires.

Coat of arms of the Soviet Union.svg Portail de l'Union soviétique - Tous les articles concernant l'URSS.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.