Ver des glaciers

« Ver des glaciers » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Ver des glaciers
plein de vers des glaciers, à la surface de la glace, dans la calotte glaciaire Stikine, en Colombie Britannique. (Clique sur l'image pour l'agrandir et voir les vers)""
plein de vers des glaciers, à la surface de la glace, dans la calotte glaciaire Stikine, en Colombie Britannique. (Clique sur l'image pour l'agrandir et voir les vers)""
Nom(s) commun(s) Ver des glaciers, Ver des glaces, Ver de glace
Nom scientifique Mesenchytraeus (plusieurs espèces)
Classification ver Annélide de la famille des Enchytrées
Répartition Nord de l'Amérique du Nord
Milieu de vie glaciers
Régime alimentaire microphage : se nourrit d'algues des neiges
voir modèle • modifier

Le ver des glaciers (nom scientifique : Mesenchytraeus) est un ver, originaire du nord de l'Amérique du Nord : vivant exclusivement dans la glace, c'est l'un des rares animaux à pouvoir supporter des températures négatives.

Description et mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

C'est un petit ver, de seulement quelques centimètres de long, très foncé. Il fait partie du groupe des annélides. Comme son cousin éloigné, le ver de terre, qui vit et se déplace dans la terre, où il creuse des galeries, le ver de glace, lui, vit à l'intérieur de la glace, dans les glaciers. On ne comprend pas très bien comment il peut se déplacer à l'intérieur de la glace : certains pensent qu'il ne fait que se faufiler à travers des fissures minuscules dans la glace, mais d'autres pensent qu'il sécrète peut-être une substance fonctionnant comme un « antigel », qui ferait fondre la glace devant lui, et qui se refermerait derrière lui après son passage. Le ver des glaciers se nourrit d'algues microscopiques, l'algue des neiges : très riche en carotène, elle pousse sur la neige fraîche grâce à la lumière du Soleil ; c'est elle qui est responsable de la couleur parfois rose de la neige. Il mange aussi des pollens, et d'autres aliments microscopiques trouvés dans la neige.

Le ver des glaciers est tellement bien adapté à la vie dans la glace, qu'il ne supporte pas les températures positives : une température de seulement 5 °C lui est fatale, car ses cellules contiennent des substances lui permettant de survivre et se développer à des températures négatives ; sous l'action de ces substances, sous une température trop forte, les membranes des cellules du ver se désagrègent, et l'animal meurt, c'est un peu comme s'il « fondait » ! C'est pourquoi il vit exclusivement dans la glace, à des températures de -5 °C à -7 °C environ. Il craint la lumière du Soleil, ou plutôt, sa chaleur, qui pourrait lui être fatale, c'est pourquoi il reste profondément enfoui dans la glace toute la journée. Mais les algues dont il se nourrit, elles, ont besoin du Soleil, et ne poussent qu'à la surface de la glace : c'est pourquoi le ver des glaciers remonte chaque soir à la surface de la glace, pour passer la nuit à se nourrir, avant de s'y enfoncer au matin pour se protéger.

On a découvert plusieurs espèces de vers des glaciers, qui se ressemblent beaucoup : ensemble, elles forment le genre Mesenchytraeus. La première espèce découverte, et la plus connue, est appelée Mesenchytraeus lucifugus, c'est-à-dire le ver des glaciers lucifuge. Lucifuge veut dire « qui fuit la lumière », en raison de son mode de vie particulier.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Top web[modifier | modifier le wikicode]

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !