Veau d'or

« Veau d'or » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'adoration du veau d'or. Dans le fond à gauche, Moïse brise les Tables de la Loi. Tableau de Nicolas Poussin. 1633

Dans la Bible, le Veau d’or est un symbole de l’idolâtrie, pratique religieuse interdite aux Hébreux en vertu des dix commandement contenus dans le Décalogue.

L'histoire du Veau d'or est racontée dans le livre biblique de l' Exode. L'épisode se place après la sortie d'Égypte, alors que les Hébreux se sont arrêtés aux pieds du mont Sinaï.

Moïse a entrepris l'ascension de la montagne, pour y rencontrer Dieu qui va lui remettre les Tables de la Loi.

Profitant de l'absence de Moïse les Hébreux demandent à Aaron, frère de Moïse, de leur présenter un dieu qui leur montrera le chemin vers la Terre promise. Aaron demande alors de fabriquer une statuette en or, à partir des boucles d'oreilles portées par les femmes. Cette statuette représente un veau, ressemblant au dieu égyptien Apis (un des plus anciens dieux égyptiens, fils du dieu Ptah un des créateurs possibles du monde, Apis était considéré comme le symbole de la fécondité). Les Hébreux, imprégnés de la culture égyptienne due à leur long séjour dans le pays, renoncent par ce fait à l'alliance faite entre Abraham et Yahvé. Cette pratique idolâtre est en contradiction totale avec une partie des commandements qui figurent dans les Tables de la Loi : Tu n'auras pas d'autres dieux, face à moi... Tu ne te prosterneras pas devant d'autres dieux que moi, tu ne les serviras point.

Averti par Dieu de ce qui se passait dans le campement hébreux, Moïse regagne ses compatriotes et de colère brise les Tables de la Loi qu'il rapportait. De retour au campement, Moïse, soumis à la volonté divine, ordonne aux membres de la tribu de Lévi de massacrer leurs coreligionnaires idolâtres.

Pour compléter sur le veau d'or[modifier | modifier le wikicode]

Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...