Vanuatu

« Vanuatu » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
République du Vanuatu
Flag of Vanuatu.svg Coat of arms of Vanuatu.svg
Drapeau Blason
Devise
Long God Yumi Stanap (bichelamar).
Nous nous tenons devant Dieu (français).
Carte
Vanuatu on the globe (Polynesia centered).svg
Géographie
Capitale Port-Vila
Plus grande ville Port-Vila
Superficie 12 189 km2
Rangδ Classé 164
Pays frontaliersδ Aucun
Fuseau horaire +11
Population
Population 298 000 (2 020) habitants
Rang Classé 180
Densité 3 4 habitants/km2
Gentilé Vanuatuais, Vanuatuaise

Vanuatuan, Vanuatuanne

Ni-Vanuatu
Langue(s) parlée(s) Bichelamar, Anglais et Français
Politique et fonctionnement
Formation Indépendance de l'Empire du Royaume-Uni et de l'Empire de la France
Date 1980
Type de gouvernement République
Hymne Yumi, Yumi, Yumi
Monnaie Vatu
Domaine Internet .vu
Indicatif téléphonique +678
voir modèle • modifier

Le Vanuatu, en forme longue la république du Vanuatu, est un État situé en mer de Corail et faisant partie de la Mélanésie. L'archipel est composé de 83 îles pour la plupart d'origine volcanique, au nord-est de la Nouvelle-Calédonie, mais aussi au sud-est des îles Salomon et à l'ouest des îles Fidji.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Géographie politique[modifier | modifier le wikicode]

Le Vanuatu est donc un pays d'Océanie composé de plusieurs îles. La plupart sont minuscules et inhabitées, mais certaines sont beaucoup plus grandes et plus peuplées. Les principales îles sont Éfaté (qui est la peuplée), Espiritu Santo (qui est la plus grande) et Tanna (qui est la plus connue). Le Vanuatu est un archipel et il ne peut donc pas avoir de pays frontaliers terrestres. Par contre, si on compte les frontières maritimes, le Vanuatu a 3 pays frontaliers : la France (parce que la Nouvelle-Calédonie est un territoire français), les îles Fidji et les îles Salomon.

Ressources & Géographie terrestre[modifier | modifier le wikicode]

Le Vanuatu produit un peu de manganèse, mais ses principales ressources sont le bois et le poisson. Il y a beaucoup de poisson car le Vanuatu est un archipel entouré d'eau chaude, ce qui est l'habitat parfait pour permettre à ces animaux de proliférer. Et le il y a énormément de bois car le Vanuatu fait partie des pays, qui proportionnellement, sont les plus verts puisque 75 % du pays est couvert de forêts, dont seulement 10 % sont utilisés comme des champs. Le Vanuatu abrite aussi des espèces animales et végétales uniques, voire endémiques parce que certaines îles, pourtant sorties de l'eau il y a des millions d'années, sont restées complètement vierges. Malheureusement pour ces espèces, le Vanuatu subit souvent les caprices de la nature comme les typhons, très fréquents ici. D'ailleurs, depuis 1940, le Vanuatu est touché par un typhon tous les 2 ans. Par exemple, le typhon Donna est passé dans la région du Vanuatu en décembre 2017 et a fait 16 morts. Et en 2015, le typhon Pam était tellement puissant, avec des vents allant jusqu'à 320 km/h, que les scientifiques se demandaient s'il ne faudrait pas créer une nouvelle catégorie de typhon ! Il y a aussi une grande quantité de volcans vu que le Vanuatu est constitué d'îles volcaniques qui font partie de la Ceinture de Feu, une chaîne de volcans dans tout l'Océan Pacifique.

Le volcan Yasur, sur l'île de Tanna, est très actif.

Démographie[modifier | modifier le wikicode]

Déjà, même si "Vanuatuan" ou "Vanuatuais" sont les mots utilisés en français pour désigner les habitants du Vanuatu, les habitants préfèrent s'appeler des "Ni-Vanuatu". La grande majorité de la population se concentre dans les 2 plus grandes villes du pays : Port-Vila, la capitale, sur l'île d'Éfaté et Luganville, sur l'île d'Espiritu Santo. Le reste des implantations humaines ne dépasse pas la taille d'un village ou même d'un hameau. Certes, 298 000 habitants, ce n'est pas énorme, mais c'est 4 fois plus d'habitants qu'il y seulement 55 ans ! Cela s'explique par un taux de fécondité très élevé (en moyenne, 3,25 enfants par femme) et par l'augmentation astronomique de l'espérance de vie (qui est, aujourd'hui, d'en moyenne, 73 ans). Mais, malgré cela, le Vanuatu a une population très jeune : 50 % des Ni-Vanuatu ont moins de 21 ans et les plus de 65 ans ne représentent que 3,8 % de la population du pays. Par contre, pour un pays de si petite taille, le Vanuatu présente une énorme diversité linguistique et religieuse alors que presque tous les habitants sont d'origine mélanésienne.

Les langues[modifier | modifier le wikicode]

Pour commencer, le Vanuatu a 3 langues officielles, ce qui est plutôt rare : le bichelamar, l'anglais et le français. Le bichelamar est la langue maternelle de 23.1 % de la population, l'anglais et/ou le français ne le sont que pour 3.3 % des Ni-Vanuatu (plusieurs Vanuatuais parlent couramment le français et/ou l'anglais sans que ce soit leur(s) langue(s) maternelle(s)) et 130 autres langues, surtout des langues créoles, sont les langues maternelles de 73.6 % de la population.

Les religions[modifier | modifier le wikicode]

31.4 % de la population est presbytérienne, 13.4 % est anglicane, 13.1 % est catholique, 24.6 % des Vanuatuans pratiquent d'autres croyances chrétiennes, 9.6 % des habitants sont soit musulmans, soit juifs, 2.3 % sont athées et 5.6 % ont une religion "indigène".

Drapeau[modifier | modifier le wikicode]

Drapeau du Vanuatu

Description du drapeau[modifier | modifier le wikicode]

Le drapeau du Vanuatu est composé de deux bandes de largeur égale. Ainsi que d'un triangle noir dont le côté le plus à gauche prend toute la largeur du drapeau. Ces trois formes géométriques sont séparés par deux bandes en forme de "Y" horizontal. L'une est jaune, l'autre est noire. Au milieu du triangle est dessinée une dent de sanglier qui encercle deux feuilles de fougère entrecroisées.

Signification du drapeau[modifier | modifier le wikicode]

Le rouge représente le sang des hommes et également, celui des sangliers. Le vert représente la richesse des îles, tandis que le noir symbolise le peuple. La bande jaune en forme de "Y", elle, représente la lumière de l'évangile qui se répand parmi les îles de l'archipel. La dent de sanglier est un signe de prospérité, ce qui fait qu'elle est souvent portée en collier au Vanuatu. Enfin, les feuilles de fougères symbolisent la paix.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

On ne sait pas grand-chose de l'histoire du Vanuatu avant l'arrivée des Européens sur place. Les archéologues estiment que l'archipel est habité par des Aborigènes venus depuis l'Australie vers -3000. En 1606, le premier Européen qui débarque au Vanuatu s'appelle Pedro Fernández de Quirós, explorateur pour la couronne espagnole. Mais, cette découverte est tenue secrète pendant plus d'un siècle. Et c'est en 1768 que Louis-Antoine de Bougainville, envoyé par le roi de France, redécouvre ces îles. Puis c'est James Cook qui revient sur ces terres en 1774. Il donne le nom de "Nouvelles-Hébrides" à l'archipel. Ce nom désignera l'archipel jusqu'en 1980, quand il proclame son indépendance. Mais revenons en arrière. De 1774 à 1906, c'est la colonisation des îles, la conversion des peuples locaux au christianisme et l'exploitation de la main-d'œuvre. Les terres sont contrôlées par le Royaume-Uni et par la France, mais comme ces derniers ne s'entendent pas très bien, ils resteront en guerre jusqu'en 1907. Cette année-là, ils créent un condominium franco-britannique, c'est-à-dire que durant 6 mois, l'archipel est britannique, et les 6 autres mois, il est français, ce qui fait du Vanuatu la seule colonie gérée par deux empires coloniaux. Puis, de 1940 à 1945, ce sont les Américains qui vont occuper l'archipel et qui vont s'en servir comme base aérienne et militaire pour soutenir toutes les batailles auxquelles ils doivent participer au nord de l'Océanie. Par exemple, à partir de 1942, c'est au moins 100 000 Américains qui sont présents en permanence au Vanuatu. C'est à cette époque que commence à émerger chez certaines populations indigènes le "culte des cargos", qui consistait à imiter les opérateurs radio américains dans l'espoir de recevoir une offrande divine. En effet, en voyant débarquer quelqu'un à la peau blanche avec une espèce de boîte en métal dans laquelle il suffit de parler pour recevoir, quelques heures plus tard, de la nourriture et de l'équipement qui tombe du ciel, les autochtones pensent que c'est un homme qui a un contact avec les dieux puisque pour eux, c'est impossible que ce soit un humain qui fasse ça ! Il ne se doutaient pas que les blancs fabriquaient eux-mêmes la marchandise et la livraient avec des avions. Par contre, ils ont bien compris qu'il y avait un lien entre ces espèces de boîtes en métal et la marchandise qui tombait du ciel. C'est ça, le culte des cargos. Ils les imitaient, ils ont même fabriqué des sortes d'antennes radio en bois recouverts de paille, et ce culte a continué à être pratiqué un peu partout en Mélanésie, même si, aujourd'hui, il a presque entièrement disparu. C'est sur l'île de Tanna que se trouvent les dernières personnes qui croient encore en ce mythe.


Pays d’Asie
Asie centrale et du Nord Afghanistan AfghanistanKazakhstan KazakhstanKirghizistan KirghizistanOuzbékistan OuzbékistanRussie RussieTadjikistan TadjikistanTurkménistan Turkménistan
Asie de l'Ouest Arabie saoudite Arabie saouditeArménie ArménieAzerbaïdjan AzerbaïdjanBahreïn BahreïnÉmirats arabes unis Émirats arabes unisGéorgie GéorgieIran IranIrak IrakIsraël IsraëlJordanie JordanieKoweït KoweïtLiban LibanOman OmanÉtat de Palestine PalestineQatar QatarSyrie SyrieTurquie TurquieYémen Yémen
Asie de l’Est Chine ChineCorée du Nord Corée du NordCorée du Sud Corée du SudJapon JaponMongolie MongolieTaïwan Taïwan
Asie du Sud Bangladesh BangladeshBhoutan BhoutanInde IndeMaldives MaldivesNépal NépalPakistan PakistanSri Lanka Sri Lanka
Asie du Sud-Est Birmanie BirmanieBrunei BruneiCambodge CambodgeIndonésie IndonésieLaos LaosMalaisie MalaisiePhilippines PhilippinesSingapour SingapourThaïlande ThaïlandeTimor oriental Timor orientalViêt Nam Viêt Nam
Territoires d'Océanie
États indépendants Australie AustralieFidji FidjiIndonésie IndonésieKiribati Kiribatiîles Marshall Îles MarshallMicronésie MicronésieNauru NauruNouvelle-Zélande Nouvelle-ZélandePalaos PalaosPapouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinéeîles Salomon Îles SalomonSamoa SamoaTimor oriental Timor orientalTonga TongaTuvalu TuvaluVanuatu Vanuatu
Territoires à souveraineté spéciale Île de Clipperton Île de ClippertonGuam Guamîles Cook Îles CookHawaï Hawaïîles Mariannes du Nord Îles Mariannes du NordAtoll de Midway Atoll de MidwayNiue NiueNouvelle-Calédonie Nouvelle-Calédonieîle Norfolk Île Norfolkîle de Pâques Île de Pâquesîles Pitcairn Îles PitcairnDrapeau de la Polynésie française.png Polynésie françaiseSamoa américaines Samoa américainesTokelau TokelauDrapeau de Wallis-et-Futuna.png Wallis-et-Futuna
Portail de l'Océanie —  Tous les articles sur l'Océanie.