Utilisateur:Mouarf/Brouillon

Aller à : navigation, rechercher

Économie[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Lille Métropole Communauté urbaine.
La Chambre de commerce et d'industrie du Nord-Pas-de-Calais, dont le siège est à Lille.

Lille a un passé industriel et commercial très important. La ville s’illustrait notamment dans les domaines de l’agro-alimentaire, du textile et de la mécanique. Certaines grandes entreprises sont nées à Lille, comme les magasins d’électroménager Boulanger ou les boulangeries Paul. Mais Lille reste avant tout la capitale administrative de la métropole lilloise, qui a vu naître de nombreuses fortunes. Pour étudier l’économie de Lille, il est donc préférable de s’intéresser à l’économie de la métropole lilloise.

À la fin des années 1960, l'industrie lilloise employait encore 50 000 personnes. En 2006, ils ne sont plus que 10 000. Alors que Lille était une capitale ouvrière, notamment de l'industrie textile, on ne compte aujourd'hui plus que 350 emplois dans le textile.

En 2006, le secteur tertiaire, c'est-à-dire les services, représente 91 % des personnes travaillant sur Lille, contre 64 % en 1968. Les structures qui emploient le plus sont l'administration publique d'une part et d'autre part, la santé et l'action sociale. Le secteur tertiaire regroupe également, le commerce, très présent à Lille, avec de grandes enseignes comme les magasins Printemps, les Galeries Lafayette, la Fnac, Darty, le Furet du Nord, etc. Il regroupe ensuite la finance : Lille est d'ailleurs la deuxième ou troisième place financière de France, derrière Paris et Lyon (avec laquelle elle est au coude-à-coude). Le tourisme a aussi de plus en plus d'importance, la ville réussissant à se défaire de la mauvaise image que l'on pouvait avoir d'elle auparavant. Enfin, la recherche emploie beaucoup de personnes : on peut citer des organismes comme le CNRS, l'INSERM, l'INRETS, l'INRA, l'Inria et l'ONERA Lille, qui sont différents centres de recherche spécialisés notamment dans l'ingénierie, la médecine, l'agronomie, les mathématiques, l'informatique ou l'aéronautique.