Unité centrale

« Unité centrale » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Légende : 1. Écran (Moniteur) ; 2. Carte mère ; 3. Unité centrale (Microprocesseur) ; 4. Mémoire vive (RAM) ; 5. Cartes périphériques ; 6. Bloc d'alimentation ; 7. Lecteur-graveur de CD/DVD ; 8. Disque dur ; 9. Souris ; 10. Clavier

L'unité centrale est la partie de l'ordinateur qui se trouve dans le boîtier (la tour), par opposition aux périphériques (le clavier, la souris, etc.) qui se trouvent tout autour.

Pourquoi ne dit-on pas la tour ?[modifier | modifier le wikicode]

Dans le langage courant, on parle souvent de la « tour de l'ordinateur ». Ce n'est pas tout à fait correct. Cela vient du fait que la plupart des unités centrales sont installées dans des boîtiers tour (en forme de tour).

Tous les fils mènent à l'unité centrale[modifier | modifier le wikicode]

Si on observe un ordinateur, on remarque qu'elle accueille tous les branchements des périphériques. C'est donc elle qui recevra ou distribuera toutes les informations. Une idée reçue consiste à croire qu'une touche du clavier fera apparaître directement la lettre correspondante sur le moniteur, par exemple. C'est faux, il suffit de voir que le moniteur est branché à l'unité centrale et n'est pas relié au clavier. En fait, c'est à l'intérieur de l'unité centrale que se décide ce qui doit être fait d'une touche appuyée, et c'est également elle qui dessinera ce qui doit apparaître à l'écran.

Qu'y a-t-il à l'intérieur de l'unité centrale ?[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu'on ouvre l'unité centrale, on aperçoit une grosse carte, des câbles et... du vide ! Bien entendu, lorsqu'on achète un ordinateur « tout fait », on n'a pas à s'occuper de ce qu'il y a à l'intérieur. Mais on peut aussi monter son ordinateur soi-même ou changer des éléments.

Le boîtier[modifier | modifier le wikicode]

Le boîtier permet le rangement de tous les éléments de l'unité centrale. Généralement, il est vendu avec une alimentation qui fournit le courant électrique à l'ensemble et un ou plusieurs ventilateurs. En effet, tout cela chauffe terriblement et la température à l'intérieur du boîtier atteint facilement les 45°. Il est conseillé de mettre un ventilateur à l'avant qui aspire l'air, et un autre à l'arrière qui expire l'air.

Il existe plusieurs tailles de boîtiers : mini tour, moyen tour, grand tour, bureau... Tout ceci dépend du nombre d'extensions et de périphériques internes qu'on souhaite placer dans la tour. La taille habituelle est moyen tour.

La taille du boîtier n'a pas beaucoup d'importance quand on choisit les éléments qu'on souhaite mettre à l'intérieur. Il convient par contre de respecter la norme. À chaque norme de carte mère correspond un boîtier ou une alimentation spécifique. La norme la plus courante est ATX (inventée en 1995). Ainsi, on pourra lire ou entendre l'expression boîtier ATX.

Comme pour l'automobile, certains passionnés investissent du temps et de l'argent pour décorer leur boîtier, on appelle cela le tuning (comme pour les voitures !). Citons les boîtiers transparents, les éclairages « LED », etc. Certains ont même construit leur tour avec des Lego !

La carte mère[modifier | modifier le wikicode]

La carte mère est l'élément principal de l'unité centrale. Sur celle-ci se fixent le processeur (le « cerveau » de l'ordinateur), les cartes d'extension, la mémoire, etc.

La RAM (Random Access Memory)

Elle permet de faire plus de calculs simultanément.

Les cartes d'extension[modifier | modifier le wikicode]

Comme leur nom l'indique, on peut étendre les capacités d'un ordinateur en ajoutant des cartes d'extension. Ces petites cartes se fixent sur la carte mère et sont généralement prévues pour accueillir des branchements à l'arrière de l'ordinateur, à travers de petites fentes.

De plus en plus, ses cartes d'extension sont directement intégrées à la carte mère, pour des raisons de coût (c'est beaucoup moins cher). Mais elles sont aussi moins rapides !

Voici les cartes les plus courantes :

  • La carte graphique. Elle possède une petite mémoire dans laquelle est stockée l'image qui doit apparaître sur l'écran du moniteur. Lorsque le processeur décide de changer des points de l'image, il écrit dans cette mémoire. Le reste du temps, la carte s'occupe de tout, laissant libre le processeur de faire autre chose. De plus en plus, les cartes modernes sont aussi capables de faire des calculs compliqués de dessin : objets en 3D (trois dimensions), lignes, textures, etc. C'est très utile pour les jeux qui sont de plus en plus rapides.
  • La carte son. Elle permet de jouer des sons, mais aussi d'en numériser (d'en enregistrer). Elle gère aussi l'entrée d'une manette de jeu, ou encore la commande d'instruments de musique électronique (synthétiseurs). De plus en plus cette carte est intégrée à la carte mère. Les versions récentes permettent le branchement de nombreuses enceintes : on parlera, par exemple, d'une carte « 5.1 », permettant de brancher 5 paires de haut-parleurs et un caisson de basse, ce qui permet de créer un son qui vient de tous les côtés, comme au cinéma.
  • La carte réseau. Elle aussi souvent intégrée à la carte mère, elle permet à l'ordinateur de se connecter à un réseau (à plusieurs autres ordinateurs) ou à un modem externe (pour se brancher sur Internet).

Les périphériques internes[modifier | modifier le wikicode]

On range dans le boîtier les différents lecteurs ou graveurs : DVD, CD-ROM, disquette. Mais aussi les disques durs, qui mémorisent tous les programmes et les données. Ces périphériques prennent leur courant électrique directement sur l'alimentation de l'unité centrale. Ils sont reliés à la carte mère par un ensemble de fils, qu'on appelle des nappes.

Les lecteurs s'ouvrent sur la face avant de l'unité centrale, à travers des fentes qu'on appelle des baies. Les disques durs n'ont pas besoin de s'ouvrir vers l'extérieur, ils sont donc cachés. En général, il est possible de brancher jusqu'à deux lecteurs de disquette et quatre autres périphériques sur une carte mère par exemple, deux disques durs, un lecteur de DVD et un graveur, (mais toute autre combinaison est possible).

Les ordinateurs portables et les consoles de jeux[modifier | modifier le wikicode]

Les ordinateurs portables et les consoles de jeux sont des ordinateurs comme les autres.

Les ordinateurs portables[modifier | modifier le wikicode]

Tout l'ordinateur est concentré dans un seul boîtier, y compris le moniteur et le clavier. Ce qui fait que ses éléments sont miniaturisés (plus petits). Un ordinateur portable est donc plus cher que son équivalent dans un boîtier tour. Il est également plus difficile d'en changer des éléments ou d'y mettre des extensions.

Les consoles de jeux[modifier | modifier le wikicode]

Ce sont des unités centrales. La carte mère et le processeur sont souvent construits spécialement pour elles et ne se trouvent pas dans le commerce. Elles sont destinées au jeu, et disposent donc de circuits spécialisés dans l'affichage et le calcul d'images. Leur intérêt est essentiellement leur coût réduit, pour des performances de plus en plus exceptionnelles.

Portail de l'informatique —  Tous les articles sur son histoire, les logiciels, Internet…
Les composants de l'ordinateur
Unité centrale Périphériques
Carte mère Mémoire ROM BIOS Cartes d'extension Moniteur Disque dur Imprimante Souris Clavier