Roms

« Roms » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Tziganes)
Aller à : navigation, rechercher
Gitans pendant le pèlerinage des Saintes-Maries-de-la-Mer en France. Photo prise en 2000

« Roms » est le nom donné à un ensemble de peuples originaires du nord de l'Inde. Ils sont établis dans plusieurs pays, notamment en Europe de l'Est. Une partie des Roms ont un mode de vie nomade. autrefois ils voyageaient en roulotte, aujourd'hui ils utilisent des caravanes. Depuis de nombreux siècles, les Roms voyagent dans toute l'Europe, et certains s'installent de manière sédentaire dans les pays où ils habitent. Les pays où ils vivent, et dont ils ont la plupart du temps la nationalité, ont différentes lois concernant leurs droits à se déplacer et à s'installer.

Ils sont aussi appelés en français Gitans, Tsiganes ou Tziganes, Manouches, Gypsies, Yéniches, Romanichels, Bohémiens, Sinti, Gens du voyage, ou encore simplement Nomades. Chacun de ces noms ne désignant pas forcément les mêmes groupes de tziganes. Seuls les mots Tziganes, Roms et Gens du voyage désignent en réalité la totalité des personnes membres de ces peuples, car les autres mots désignent une communauté propre parmi la grande communauté des gens du voyage.

Les Roms ont été les victimes d'un génocide pendant la Seconde Guerre mondiale, commis par le régime nazi. Entre 250 000 et 500 000 personnes sont assassinées par le Troisième Reich au cours de ce qui est appelé en français le Porajmos, ou le Samudaripen. Aujourd'hui, les Roms souffrent encore de nombreux préjugés et discriminations.

Histoire des Roms[modifier | modifier le wikicode]

Les chercheurs pensent que les Gitans sont d'origine indienne ou auraient tout du moins séjourné en Inde où ils se seraient regroupés avant leur voyage. Ils ont remarqué des points communs entre les tziganes et les forgerons nomades du nord de l'Inde. Les linguistes qui ont fait des recherches ont confirmé que la langue des Tziganes était proche du sanskrit et qu'elle s'était enrichie, au cours de leurs voyages, de mots empruntés aux vocabulaires des pays traversés. Les premiers Tziganes arrivés en Europe occidentale se disaient originaires de la Petite Égypte que l'on situe en Grèce byzantine. On les a donc nommés Égyptiens et par déformation, gitans. On n'a donc aucune certitude sur le lieu de leurs origines même si la piste indienne est la plus probable…

On ne sait pas véritablement pourquoi les Tziganes ont quitté l'Inde. Nous n'avons véritablement constaté leur apparition sur le sol français qu'en 1419.

Le nom de Gitan qui est donné en France à l'ensemble des populations d'origine tzigane, n'appartient en fait qu'à un seul groupe qui est nombreux dans ce pays, ainsi qu'en Espagne. En France, en Belgique, en Suisse et en Allemagne, on croise aussi beaucoup de membre de la communauté manouche.

Les Gitans parlent une langue, le Kalò (ou Calò) qui est en fait un dialecte issu du Romani, la langue des Roms, dont beaucoup de langues parlées par ces communautés découlent.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Tziganes, tout comme les Juifs, furent interpellés et mis dans des camps de concentration ou des centres de mise à mort. Les historiens estiment que plus du quart des Tziganes de France ou de Hongrie fut exterminé et qu’environ 500 000 Tziganes furent assassinés dans les camps de la mort nazis en tout. Ce génocide est peu connu, et n'a été que tardivement reconnu de manière officielle.

Aujourd'hui en Europe, la xénophobie (la peur de l'étranger) pousse les gens à se méfier de ces différentes communautés, à cause des stéréotypes qui lui sont rattachés. Les Roms ne sont pas nécessairement nomades : la majorité est sédentaire. Cependant, leur situation précaire contraint certains à vivre de manière nomade, car ils cherchent à fuir les discriminations dont ils sont victimes, qui les empêchent de trouver des emplois, d'accéder à la santé ou à l'éducation. Parfois en situation irrégulière, ils sont régulièrement expulsés de leurs camps de fortunes qu'ils ont construits dans l'urgence sur des terrains qui ne leur appartiennent pas. Leur situation de pauvreté leur attire une image de fauteurs de troubles et de voleurs. En Italie, en 2008, une jeune fille issue de la communauté s'est introduit dans un appartement et a pris le bébé qui y vivait avec elle, l'enlevant. Des violences fortes ont alors eu lieu dans le pays à l'encontre des communautés tsiganes, et plusieurs camps nomades ont été illégalement brûlés. Les Roms qui y vivaient durent partir dans un endroit plus sécurisé, menacés par les habitants.

Culture[modifier | modifier le wikicode]

L'analyse scientifique de leur langue, le romani, montre qu'ils viendraient de la région indienne, partis de cet espace il y a plusieurs centaines d'années.

Les Roms ont une culture à part, qui constitue l'une de leur richesse. C'est le cas de la musique tsigane. Le cante rondo, musique vocale répandue en Espagne, est très influencé par les Gitans.

Les Gitans considèrent que la famille est la base de leur société, les autres formes d'organisation sociales comme les clubs, les syndicats, les partis politiques n'ont pas la même valeur car les liens qui s'y forment sont considérés comme artificiels. Lorsque les liens familiaux créent des groupes dépassant la centaine de personnes, se forme alors un clan. L'association de plusieurs clans constitue une tribu. Ces groupes acceptent l'autorité d'un chef, qui est respecté pour son intégrité morale, son aptitude à donner de bons conseils1.

Les Roms n'ont pas de religion particulière : ils sont chrétiens dans les pays à majorité chrétienne, musulmans dans les pays à majorité musulmane, etc.

  1. ""Nosotros los gitanos. Juan de Dios Ramirez Heredia.1972.
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.