Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Turboréacteur

« Turboréacteur » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La possibilité de mettre au point des moteurs entièrement nouveaux afin de propulser les avions par "réaction", en créant une poussée d’air plus efficace que l’hélice a été évoquée dès 1927.

Plusieurs ingénieurs anglais, français et américains développent le principe. Le premier d'essai au sol n’a lieu qu’en avril 1937 sous la direction de l’anglais Franck Whittle.

Mais c’est un ingénieur allemand, Hans Joachim Pabst von Ohain, qui réalise un turboréacteur en 1939 permettant le décollage du premier avion à turboréacteur du monde : le Heinkel He-178 expérimental.

Ces turboréacteurs simples flux ont ensuite été supplantés par les doubles flux, dont le premier à tourner à titre expérimental fut le RATEAU SRA-1 français en 1946.

A partir de 1960, le turboréacteur à double flux est apparu comme le meilleur moteur pour l'aviation de transport au-dessus de 500 km/h.

Caractéristiques[modifier | modifier le wikicode]

Le turbo réacteur est composé d'une soufflante (compresseur supplémentaire), d'un compresseur basse et haute pression, d'une chambre de combustion, de turbines basses pressions et d'une tuyère.

Principe et description[modifier | modifier le wikicode]

Un turboréacteur est formé d'un tube à l'intérieur duquel sont disposés, d'avant en arrière, un compresseur à aubes comportant plusieurs étages, une chambre à combustion disposée sur le même axe, une turbine à gaz et une tuyère en sortie.

Le système de ce moteur à réaction pour avions repose sur la poussée provenant de l'accélération de l'air entre une entrée (manche à air) et une sortie (tuyère), une poussée obtenue grâce à la combustion d'un carburant, le kérosène. Deux principes fondent le fonctionnement du turboréacteur : le principe d'action-réaction qui, avec la poussée obtenue grâce à la différence de vitesse entre l'air entrant et l'air sortant, permet de faire bouger le moteur, et le principe des turbines à gaz qui sont à la base de la poussée. Chaque turboréacteur possède un cycle continu décomposé en quatre temps : admission, compression, combustion et échappement (cycle de Brayton).

Les différents types de turboréacteurs[modifier | modifier le wikicode]

Il est aujourd'hui possible de distinguer différents types de turboréacteurs en fonction de leur compresseur, centrifuge ou axial. Quel qu'en soit le type, ce système de propulsion est soumis à des températures très élevées (jusqu'à 2 000 °C), ce qui nécessite des matériaux de construction résistant à la chaleur et à la pression. On retrouve ainsi des matériaux en nickel, cobalt, acier ou titane. Élément indispensable aux avions modernes, il fait l'objet de critiques sur la pollution sonore et atmosphérique qu'il génère.

L'utilisation du turboréacteur[modifier | modifier le wikicode]

Bien qu'elle y soit destinée pour les avions, cette invention n'est pas seulement un élément de l'aviation (militaire, civile, etc), il est en effet possible de trouver des turboréacteurs sur des véhicules terrestres comme le Thrust SSC, véhicule supersonique détenant le record du monde de vitesse au sol (environ 1 300 km/h).

Fonctionnement[modifier | modifier le wikicode]

Schéma d'un turboréacteur illustrant son principe de fonctionnement.
À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer  !

Admission[modifier | modifier le wikicode]

Compression[modifier | modifier le wikicode]

Combustion[modifier | modifier le wikicode]

Échappement[modifier | modifier le wikicode]

Liens[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'aviation —  Tous les articles concernant l'aviation.