Travail à la chaîne

« Travail à la chaîne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Ligne d'assemblage aux usines Ford en 1913

Le travail à la chaîne est une méthode de production inventée par le constructeur américain d'automobiles Henri Ford dans les années 1910. Le travailleur très spécialisé selon les principes du taylorisme reste fixé à un poste de travail devant une machine. Les pièces dont il a besoin pour travailler sont amenées automatiquement devant lui selon un rythme décidé par l'industriel.

L'ouvrier spécialisé dans une opération de travail est stationnaire devant une chaîne de montage. Il a près de lui la machine et les outils dont il a besoin pour accomplir sa tâche. Les pièces sur lesquelles il travaille sont amenées devant lui par un convoyeur mécanique. L'ouvrier n'a donc plus besoin de se déplacer pour chercher ses outils ou les pièces dont il assure le montage. Le temps mort de déplacement (non productif pour l'industriel, mais qui permet de souffler au travailleur) dans l'atelier est donc très réduit et le personnel de manutention peut être diminué.

Le défilement des pièces devant l'ouvrier est désormais imposé par le convoyeur mécanique dont la vitesse est décidée par l'industriel, c'est la cadence. Le travail à la chaîne permet d'augmenter la productivité du travailleur.

Les objets utilisés et produits doivent être les mêmes afin de réduire les incertitudes du travail à accomplir. C'est la standardisation (Ford pousse au maximum la standardisation en ne proposant à ses clients qu'un modèle de voiture unique et toujours noire, ce qui permet un gain de temps et de matériel sur les chaînes de montage et dans les ateliers de peinture).

Les usines doivent donc être plus mécanisées et les machines plus spécialisées. L'industrie de la machine-outils se développe. La main-d'œuvre est extrêmement spécialisée, ce qui permet l'embauche massive de nouveaux arrivants sans grande qualification (immigrés européens, ruraux), assez dociles.

Le travail à la chaîne permet la production des grandes quantités d'objet identiques (la production de masse). Il fait aussi baisser le prix unitaire des objets. Reste pour l'industriel le problème de vendre sa production. Problème que Ford résout en augmentant fortement les salaires de ses employés afin que ceux-ci puissent acheter ce qu'ils ont produit par leur travail. C'est l'autre volet du fordisme.

Le travail à la chaîne a été dénoncé d'une manière amusante par le cinéaste Charlie Chaplin dans son film, Les Temps Modernes, (1936).

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.