Traité de Trianon

« Traité de Trianon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Traité de Trianon (1920))
Aller à : navigation, rechercher

Le Traité du Trianon est un traité de paix entre les puissances alliées et la Hongrie après la Première Guerre mondiale. Il a été signé le 4 juin 1920 au palais du Trianon (dans le parc du château de Versailles). Ce traité bouleverse la géographie de l'Europe centrale puisqu'après le Traité de Saint-Germain-en-Laye qui a fait éclater l'empire d'Autriche, il fait éclater le royaume de Hongrie et crée à la place de nouveaux pays (Tchécoslovaquie, Yougoslavie) ou permet l'agrandissement de pays existants (Roumanie).

Les pertes territoriales de la Hongrie[modifier | modifier le wikicode]

En rose les territoires du royaume de Hongrie et leur nouvelle attribution en 1919

Dans l'ancien empire Austro-hongrois, la Hongrie avait sous sa domination des territoires peuplés de Magyars (les Hongrois) mais aussi des territoires peuplés de Slaves (les Slovaques, des Serbes, des Croates, des Roumains). En application du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes mais aussi des appétits territoriaux de ses vainqueurs (la Serbie et la Roumanie) la Hongrie doit céder des territoires (cependant des minorités hongroises subsistent dans les territoires cédés).

La Slovaquie et la Ruthénie sont cédées à un nouveau pays la Tchécoslovaquie (formée de la Bohême, de la Moravie et de la Slovaquie pour l'essentiel).

La Transylvanie (où il y a des minorités hongroises) et le Banat oriental sont cédés au royaume de Roumanie qui s'agrandit vers l'ouest.

La Serbie reçoit la Croatie, la Slavonie et le Banat occidental et peut ainsi former avec d'autres slaves du sud le royaume de Yougoslavie.

La Hongrie perd ainsi les deux-tiers de son territoire et près de 3 millions de Hongrois vont devoir vivre dans des pays étrangers dans lesquels leur présence va créer de nombreux problèmes.

La Hongrie doit réduire ses forces militaires et ne peut conserver que 33 000 soldats.

La Hongrie est déclarée co-responsable (avec l'Allemagne et l'Autriche) de la déclaration de guerre et doit payer des indemnités de réparations à ses vainqueurs.

Vikiliens pour compléter sur les différents traités de paix après la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le wikicode]

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la Première Guerre mondiale —  Tous les articles concernant la Guerre de 1914-1918.