Sahelanthropus tchadensis

« Sahelanthropus tchadensis » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Toumaï)
Aller à : navigation, rechercher
Le crâne de Toumaï, le fossile le plus connu de Sahelanthropus tchadensis

Sahelanthropus tchadensis est une espèce disparue de primate de la famille des hominidés (la famille de l'homme). Il est notamment connu par le fossile d'un crâne surnommé Toumaï.

Les découvreurs de Sahelanthropus tchadensis pensent qu'il pourrait s'agir du plus vieil ancêtre connu des êtres humains.

La découverte de Toumaï[modifier | modifier le wikicode]

En 2001, le paléontologue Michel Brunet, qui a déjà découvert Abel, un célèbre fossile d'Australopithèque, au Tchad, dirige la Mission Paléoanthropologique Franco-Tchadienne (MPFT) dans la même région, dans le but de découvrir d'autres fossiles.

Le 19 juillet 2001, son équipe, conduite par Alain Beauvilain, découvre un crâne fossilisé d'hominidé, ainsi que d'autres fossiles appartenant à d'autres individus. Le crâne sera surnommé "Toumaï", ce qui veut dire "Espoir de vie". La découverte de ces fossiles permettra à Michel Brunet et à son équipe de décrire une nouvelle espèce d'hominidé, qu'ils baptisent Sahelanthropus tchadensis, ce qui veut dire "l'homme du Sahel".

La place de Sahelanthropus tchadensis dans la classification[modifier | modifier le wikicode]

Les plus proches parents de l'homme à l'heure actuelle sont le chimpanzé et les bonobos. Ils ont un ancêtre commun, qui a vécu il y a entre 6 et 7 millions d'années. Les scientifiques s'intéressent à cet ancêtre commun (« Dernier ancêtre commun », ou « DAC »), et à la lignée qui a conduit à l'homme actuel, car elle permettrait de comprendre en quoi l'homme diffère des autres singes.

Représentation possible d'un Sahelanthropus.

On ne retrouvera probablement jamais cet ancêtre commun ; pourtant, on peut espérer trouver des fossiles très proches de cet ancêtre commun, qui nous apprendrait à quoi il ressemblait. C'est pour cela que Sahelanthropus est aussi important :

Par son âge (environ 7 millions d'années), et par son aspect, Sahelanthropus est très proche du dernier ancêtre commun entre l'homme et ses plus proches parents actuels, le chimpanzé et le bonobo. En fait, il pourrait s'agir :

  1. soit d'un singe proche de l'ancêtre commun entre l'homme et les chimpanzés
  2. soit d'un singe proche du plus ancien ancêtre commun aux chimpanzés, exclusivement
  3. soit d'un singe proche du plus ancien ancêtre commun aux êtres humains, exclusivement

L'équipe du paléontologue Michel Brunet, qui a découvert et décrit cette espèce, pense que c'est cette dernière hypothèse qui est la bonne. Tous les scientifiques ne sont cependant pas d'accord avec cela. Quoi qu'il en soit, Sahelanthropus est un fossile extrêmement important dans l'évolution.

Toumaï était-il bipède?[modifier | modifier le wikicode]

Il existe plusieurs différences entre l'homme et les chimpanzés. Mais, pour la plupart, elles sont liées à une différence majeure : l'homme marche sur deux jambes (on dit qu'il est bipède), alors que les chimpanzés, eux, marchent à quatre pattes (ils sont quadrupèdes), comme les autres singes. On sait que l'ancêtre commun entre l'homme et les chimpanzés devait être quadrupède, et que les chimpanzés actuels (et donc leurs ancêtres aussi) sont quadrupèdes. L'homme, en revanche, est bipède : on considère donc que si un fossile d'hominidé est bipède, il fait partie de la branche des ancêtres de l'homme. Par conséquent :

  • Si Sahelanthropus était bipède, cela veut dire qu'il était plus proche des ancêtres de l'homme que de ceux des chimpanzés.
  • Si Sahelanthropus était quadrupède, au contraire, il pourrait être proche soit des ancêtres des chimpanzés, soit des ancêtres communs aux chimpanzés et à l'homme.

On dispose de très peu de fossiles de Sahelanthropus, et ceux-ci sont en assez mauvais état. Le fossile le mieux conservé est le crâne de l'individu surnommé "Toumaï". On peut savoir d'après le crâne s'il appartient à une espèce bipède ou quadrupède, d'après la position du trou occipital. Or, comme on peut le voir sur l'image, le crâne de Toumaï est très écrasé et déformé : il est difficile de savoir où se situait le trou occipital quand Sahelanthropus était vivant. L'équipe de Michel Brunet a effectué une reconstitution par ordinateur du crâne de Toumaï, qui montre que Toumaï était bipède, et donc, qu'il fait partie du groupe des ancêtres de l'homme.

Cela en fait le plus vieux fossile de ce groupe connu à ce jour. Mais comme on ne dispose que d'une reconstitution par ordinateur, certains scientifiques ne sont pas sûrs que Sahelanthropus était bipède. D'autres fossiles ont été découverts en même temps que Toumaï, et tous n'ont pas encore été étudiés. Certains scientifiques espèrent que la découverte d'autres fossiles de Sahelanthropus (notamment des os des jambes) permettrait d'éclairer ce mystère.

Description et mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

On estime que Toumaï devait mesurer environ 1 mètre, et peser 35 kg (soit les mensurations d'un chimpanzé actuel), et c'était probablement un jeune mâle. Il vivait dans une forêt tropicale, en bordure de lac ou de rivière, en compagnie de girafes, d'antilopes et d'anthracothères. Le lac Tchad de l'époque couvrait une superficie plus vaste ( 400 000 km2) que celle qu'il a aujourd'hui (environ 5 000 km2).

Arrowhead-detoured.png Portail de la Préhistoire —  Tous les articles sur la Préhistoire
Face-monkey.svg Portail des primates —  Tous les articles sur les primates