Tigre blanc

« Tigre blanc » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Tigre blanc

Le tigre blanc (nom scientifique : Panthera tigris) ou tigre blanc royal est un félin qui fait partie des mammifères carnivores. Il fait aussi partie des sous-espèces du tigre. Toutes les sous-espèces du tigre sont menacées d’extinction.

Habitat[modifier | modifier le wikicode]

Le tigre blanc vit en Asie, seulement leurs chances de survie sont largement compromises par cette couleur atypique qui les empêche de se camoufler dans la forêt et de surprendre leurs proies. Exceptionnels dans la nature, ils sont quelques centaines dans le monde, répartis principalement dans les parcs zoologiques et les réserves animalières. Ils vivent dans la taïga couverte de neige, dans la forêt tropicale toujours verte, dans la mangrove marécageuse et dans la forêt sèche.

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

En général, le tigre blanc a besoin de manger environ 10 kg de viande par jour, mais il peut en manger jusqu’à 50 kg.

Le tigre blanc se nourrit de sangliers, d'antilopes et de chevreuils. Il peut tuer sa proie avec ses deux crocs de 7 cm, il peut atteindre sa proie à 100 km/h. C’est le deuxième animal le plus rapide du monde derrière le guépard.

Ses principales proies sont : le gaur (taureau sauvage) et le buffle.

Apparence[modifier | modifier le wikicode]

Il a une fourrure de couleur blanche et noire. Le pelage est blanc sur la face interne des membres, le poitrail, la gorge ainsi que sur les joues, la mâchoire inférieure et le dessus des yeux. Le nez est rose avec quelquefois des tâches noires, les vibrisses sont abondantes. Le cou est parfois recouvert d'une fourrure beaucoup plus dense et épaisse.

Les oreilles sont arrondies, leur face externe est noire avec une large tâche blanche au milieu. Les pupilles sont rondes .

Les rayures sont plus ou moins abondantes selon les sous-espèces, parfois doubles sur les flancs. La queue est d'abord rayée puis devient annelée à son extrémité. Il est vertébré ce qui veut dire qu'il a une colonne vertébrale.

Il peut peser entre 90 kg et 300 kg pour les mâles. Sa taille varie entre 0,70 m et 1,22 m.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

La maturité sexuelle pour les femelles est de 3 à 4 ans et pour les mâles, de 4 à 5 ans. Le mâle attire la femelle sur son territoire, et lui mordille le cou. Il lui tourne autour et se frotte contre elle.

Si elle se laisse faire, l’accouplement aura lieu. La femelle n’est fertile que de 3 à 7 jours par an . Le mâle laisse la femelle et ne s’occupe pas de l’élevage des petits. le développement se fait entièrement à l’intérieur de la mère, et la période de gestation est de 100 à 108 jours. Une portée compte de 2 à 4 jeunes qui seront aveugles durant les 10 premiers jours de leur vie.

La mère les allaite pendant les 2 premiers mois et elle commence à leur rapporter de petites proies après cet âge. Lorsque les petits ont atteint 32 semaines, la femelle les emmène chasser avec elle. À l’âge de 18 mois, les jeunes sont prêts à quitter leur mère.

Elevage des petits[modifier | modifier le wikicode]

Le taux d’abandon en captivité est fort. Dans certaines conditions d’élevage , le stress est important. Il arrive également que la tigresse ne puisse pas nourrir sa progéniture ce qui mène parfois les établissements à nourrir les jeunes au biberon et à s’occuper d’eux.

Espèce menacée[modifier | modifier le wikicode]

Les tigres blancs sont en réalité des tigres du Bengale possédant une anomalie génétique appelée leucistisme. Ceci provoque un déficit en cellules pigmentaires donnant naissance à des individus rayés blancs au niveau du pelage et aux yeux bleus. Il faut bien les différencier des individus albinos qui eux n'ont pas de rayures. Dans la nature, la coloration blanche constitue un inconvénient majeur. Elle empêche notamment les félins de bien se camoufler pour pouvoir surprendre leur proie. Aussi, les tigres blancs sont très rares dans la nature et ont peu de chances de survie. La majorité des spécimens vivent en captivité, il en existe quelques centaines dans le monde, dans des réserves ou dans des zoos. Du fait de ce petit nombre, les tigres blancs sont grandement menacés par la consanguinité.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Tgeris,2009-1-10.jpg
Tous les articles à propos des tigres

Les six sous-espèces actuelles de tigres - Tigre du BengaleTigre de SibérieTigre de SumatraTigre de ChineTigre d'IndochineTigre de Malaisie
sous-espèces disparues - Tigre de la CaspienneTigre de JavaTigre de Bornéo
variétés particulières de tigre - Tigre blanc


Mouse.svg Portail des mammifères —  Tous les articles sur les mammifères.
Nuvola apps kugar.svg Portail des félins —  Tous les articles sur les félins.