Thomas Robert Bugeaud

« Thomas Robert Bugeaud » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Thomas Robert Bugeaud

Thomas Robert Bugeaud, duc d'Isly, est un militaire français, maréchal de France et marquis de la Piconnerie. Il est né à Limoges le 15 octobre 1784, et mort à Paris le 10 juin 1849.

C’est le Gouverneur général de l'Algérie, il va donc jouer un rôle important dans la colonisation de celle-ci. Il vient d’une ancienne famille noble du Périgord vert avec une mère venant d’une grande famille d’Irlande et un père chevalier qui est seigneur de la Piconnerie.

En 1804, pendant les guerres napoléoniennes, il s’engage à 20 ans comme vélite dans les grenadiers à pied de la Garde impériale. Suite à cet engagement, il sera caporal à Austerlitz puis sous-lieutenant en Prusse et en Pologne. Après avoir été blessé lors d’une bataille, il part combattre en Espagne où il gagne le grade de capitaine au second siège de Saragosse. Il sera ensuite lieutenant-colonel puis colonel au 14e régiment d'infanterie de ligne à son retour en France. Il est vainqueur des Marocains en 1844 (bataille de l'Isly).Le roi lui attribuera alors le titre de duc d'Isly.

La Guerre avec l'Algérie[modifier | modifier le wikicode]

Le 6 juin 1836, il est envoyé en Algérie avec ordre d'écraser la révolte d'Abdelkader ibn Muhieddine (Abd el-Kader).

Suite au succès de la bataille de Sikkak le 6 juillet 1836, le ministère Molé, remet en cause la résistance des Algériens. Le 30 mai 1837, il le contraint à signer le traité de Tafna avec l'émir Abdel el-Kader, traité qui reconnaît aux Français la possession de quelques enclaves sur la côte algérienne.

Après être rentré en France, il recommande le maintien des territoires conquis sous statut militaire jusqu’en 1870, pour éviter toute colonisation de peuplement. Depuis le 25 août 1836, il est lieutenant-général et grand officier de la Légion d'honneur mais il sera aussi nommé gouverneur général de l'Algérie par le ministre Adolphe Thiers en 1840. Le 9 avril 1843, il est Grand-croix de la Légion d'honneur puis maréchal de France en juillet 1843. Le 14 août 1844, grâce à la permission qu’il a reçue, il attaque le Maroc sur l'oued Isly, fleuve pas très loin de la frontière.

Grâce à cette victoire il sera duc d'Isly. En 1847, en désaccord avec le gouvernement, il demande son rappel. Son rôle qui a été très important en Algérie lui vaudra de figurer dans la célèbre chanson militaire de l'armée d'Afrique intitulée La Casquette du père Bugeaud.

Il finira par mourir du choléra, le 10 juin 1849 dans un hôtel à Paris.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.