Théorie du chaos

« Théorie du chaos » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
modèle d'incendie de forêt

La théorie du chaos est une théorie mathématique qui trouve des applications dans différents domaines comme la biologie, l'économie ou la météorologie. Elle étudie des systèmes dynamiques dont l'évolution au cours du temps est extrêmement sensible aux conditions initiales. Dans cette théorie, il est impossible de prédire l'évolution d'un système si on ne les connaît pas avec exactitude.

Par exemple, il est nécessaire pour prédire la météo de connaître la température, la pression, la vitesse du vent etc. à un instant donné. Avec ces informations, on sait exactement comment la météo va évoluer. Pourtant, les bulletins météo ne sont pas toujours précis et sont parfois faux. Cela est dû à des erreurs de mesure et à des approximations : on ne peut mesurer exactement la vitesse du vent en tout point du globe. Ces approximations entraînent des erreurs de calcul qui deviennent de plus en plus importantes au cours du temps ; la prévision devient de plus en plus fausse.

Cet exemple montre l'importance de la précision des conditions initiales : si l'on ne les connaît pas exactement dans un système où elles sont très importantes, on ne peut pas faire de prédiction à long terme.

Origine[modifier | modifier le wikicode]

Edward Norton Lorenz est un scientifique américain, né le 23 mai 1917 à West Hartford et mort le 16 avril 2008 à Cambridge. Edward Norton Lorenz a découvert le principe fondateur de la théorie du chaos, à savoir qu'une infime variation des paramètres à un moment donné peut faire énormément varier le résultat final.

L'effet papillon[modifier | modifier le wikicode]

L'effet papillon est une métaphore qui exprime l'importance des conditions initiales dans une expérience. Cette formule fut utilisée pour la première fois par Edward Norton Lorenz lors d'une conférence en 1972.

L'effet papillon énonce par exemple qu'un battement d'ailes d'un papillon au Brésil peut plus tard provoquer une tornade au Texas. C'est un exemple extrême, mais il montre bien l'idée que d'infimes changements (ici provoqués par les ailes du papillon) ont un impact qui grandit au cours du temps.

Portail des sciences — Tous les articles sur la physique, la chimie et les grands scientifiques.
Portail des mathématiques —  Les nombres, la géométrie et les grands mathématiciens.