Théâtre antique de Lyon

« Théâtre antique de Lyon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le théâtre et, tout au fond à gauche, l'odéon.
Lumière ! Clique sur l'image pour zoomer !

Le théâtre antique de Lyon est un ancien théâtre romain de la ville gallo-romaine de Lugdunum (qui est aujourd'hui nommé: Lyon), situé sur la colline de Fourvière. Construit sous le règne de l'empereur Auguste et abandonné à la chute de l'Empire romain, il a été redécouvert à la fin du XIXe siècle.

À proximité, on trouve également un odéon, construit au moment de l'agrandissement du théâtre, au IIe siècle. Les deux monuments forment un site archéologique remarquable et un musée gallo-romain situé tout à côté en expose les principales découvertes. Le tout forme un vaste musée appelé Lugdunum.

Site[modifier | modifier le wikicode]

Théâtre antique de Lyon, vu du côté nord.

Le théâtre[modifier | modifier le wikicode]

Le théâtre antique de Lyon, le plus ancien théâtre gallo-romain de France, a été découvert par hasard à la fin du XIXe siècle : les archéologues croyaient en effet avoir affaire à l'amphithéâtre du sanctuaire fédéral des Trois Gaules dont on connaît maintenant le véritable emplacement. Des campagnes de fouilles et de restauration organisées à partir de 1933 ont permis de mettre au jour l'histoire de ce théâtre. Il a été construit en différentes étapes.

Le premier édifice a été construit vers 15 av. J.-C., sous le règne de l'empereur Auguste, très favorable à la construction de théâtres dans les colonies romaines. Situé près du forum, surplombant presque toute la ville, il est adossé au flanc de la colline de Fourvière creusée pour accueillir la cavea (l'ensemble des gradins). Cette position en fait une exception parmi les théâtres romains : en effet, la plupart étaient construits entièrement en maçonnerie sur un terrain plat, et non contre une colline comme les théâtres grecs. Le théâtre est alors plutôt modeste : large de 89 m de diamètre, il ne peut accueillir environ que 5 000 personnes.

Des travaux d'agrandissement ont été réalisés au IIe siècle apr. J.-C., sous le règne de l'empereur Hadrien, en même temps que la construction du tout proche odéon. Désormais large de 108,50 m de diamètre, il pouvait accueillir 10 000 spectateurs pour des représentations théâtrales.

À partir du IIIe siècle, le site est abandonné car les habitants se retranchent sur la ville basse, plus constructible et sûre. Le théâtre est transformé en carrière de pierres pour d'autres bâtiments, comme la cathédrale. De nos jours, l'essentiel des parties visibles ne sont que des reconstitutions des anciens plans : il reste néanmoins quelques pierres du pavage de l'orchestra et des vestiges d'une galerie de colonnes qui précédait le mur de scène. Le théâtre est notamment utilisé pour les Nuits de Fourvière, un festival de musique, danse, cinéma et de théâtre en juin, juillet et août.

L'odéon[modifier | modifier le wikicode]

Odéon antique de Lyon

L'odéon antique de Lyon, également adossé à la colline de Fourvière juste à côté du théâtre, a été découvert lors de fouilles archéologiques entre 1941 et 1958. Il aurait été construit au IIe siècle apr. J.-C., sous le règne de l'empereur Hadrien, en même temps que les travaux d'élargissement du théâtre. Il est très rare de pouvoir ainsi admirer un théâtre et un odéon côte à côte : en Gaule, seule la ville proche de Vienne était dans le même cas.

L'odéon était plus petit que le théâtre, avec 73 mètres de diamètre contre 110 pour son voisin, et pouvait accueillir moins de spectateurs, avec une capacité de 3 000 places contre 10 000. Avec une entrée payante (contrairement au théâtre), il était ouvert à un public plus riche et plus intellectuel. Il était en effet utilisé pour des spectacles plus raffinés : quand le théâtre accueillait des pièces de théâtre très populaires, destinées à divertir et faire rire, parfois même avec des scènes vulgaires et obscènes, l'odéon présentait plutôt des concerts, des concours d'éloquence et de la poésie. Le bâtiment a peut-être aussi été utilisé comme lieu de réunion ou de débat pour certains dignitaires.

Le musée[modifier | modifier le wikicode]

Le musée gallo-romain de Fourvière est un musée de la civilisation gallo-romaine situé près du théâtre et de l'odéon gallo-romains de Fourvière, à Lyon. Inauguré en 1975, le bâtiment entièrement en béton est enterré dans la colline, largement recouvert d'herbes et presque invisible.

Ce musée expose les découvertes faites sur le site, mais également dans toute la région, comme des mosaïques, des sarcophages, des stèles, des autels, etc. Ses pièces maîtresses sont les tables Claudiennes et le calendrier de Coligny.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : musée gallo-romain de Fourvière.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 15 janvier 2018.
Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.
Portail de Lyon —  Tous les articles concernant Lyon et sa métropole.