Test du miroir

« Test du miroir » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Chaton face à un miroir

Le test du miroir est utilisé en éthologie pour déterminer si les animaux sont capables de se reconnaître lorsqu'ils sont placés face à leur reflet. Il a été créé par le psychologue Gordon G. Gallup dans les années 1970. Même s'il s'agit d'un test traditionnel de conscience de soi, on sait aujourd'hui que si un animal échoue à ce test, cela ne veut pas dire qu'il n'a pas conscience de lui-même pour autant... Et au contraire, si un animal échoue à ce test, cela ne veut pas dire qu'il n'a pas conscience de lui-même, car il peut s'identifier aussi par le toucher ou l'odorat !


Fonctionnement du test du miroir[modifier | modifier le wikicode]

Pour réaliser le test du miroir, un animal est endormi, puis on place sur son corps une marque (par exemple, une croix tracée à la peinture). Lorsqu'il se réveille, on donne à l'animal accès à un miroir. Si l'animal étudie son reflet, puis touche la marque ou essaye de l'enlever, alors il réussit le test du miroir : cela veut dire qu'il a compris qu'il s'agissait de son reflet, et que la présence de la marque sur son corps n'était pas normale.

Animaux qui réussissent le test du miroir[modifier | modifier le wikicode]

Très peu d'animaux réussissent le test du miroir tel qu'il avait été imaginé par Gordon Gallup Jr. Cela veut dire qu'ils ont conscience d'eux-mêmes - mais cela ne signifie pas que les animaux qui échouent à ce test n'ont pas conscience d'eux-mêmes !

Mammifères[modifier | modifier le wikicode]

Primates[modifier | modifier le wikicode]

Un babouin se regarde dans un miroir

Cétacés[modifier | modifier le wikicode]

  • Les grands dauphins réussissent le test du miroir : les scientifiques ayant réalisé cette étude décrivent que les dauphins s'approchent lentement du miroir, tournent la tête pour mieux voir la marque, et étudient la zone de leur corps où la marque est présente de près 1.
  • Les orques réussissent probablement le test du miroir

Proboscidiens[modifier | modifier le wikicode]

  • Les éléphants d'Asie réussissent le test du miroir. Une étude a été menée à ce sujet en 2006, au zoo du Bronx, à New York. Sur les trois éléphants présents, seule l'éléphante Happy a touché la marque avec sa trompe, montrant ainsi qu'elle reconnaissait son reflet et que cette marque n'était pas normale pour elle. Cette étude a été conduite par l'éthologue Frans de Waal2.

Oiseaux[modifier | modifier le wikicode]

On a d'abord pensé que la conscience de soi dépendait du néocortex, une zone particulière du cerveau. Cela voulait dire que seuls les mammifères pouvaient avoir conscience d'eux-mêmes. Cependant, en 2008, une étude sur les pies prouve que les oiseaux sont aussi capables de se reconnaître dans un miroir : cette capacité ne dépend donc pas du néocortex !

  • La pie réussit le test du miroir
  • Les pigeons le réussissent après avoir suivi un entraînement3

Poissons[modifier | modifier le wikicode]

Animaux qui réussissent peut-être le test du miroir[modifier | modifier le wikicode]

Pour certaines espèces animales, il existe des doutes quant à leur réussite du test du miroir !

Les gorilles[modifier | modifier le wikicode]

Pour le cas des gorilles, des études scientifiques montrent des résultats contradictoires : selon certaines études, les gorilles ne réussissent pas le test du miroir, mais selon d'autres études ils le réussissent. La célèbre gorille Koko a réussi un test du miroir, mais le processus scientifique n'avait pas été suivi correctement (elle n'était pas endormie au moment où la marque lui a été apposée).

Les raies manta[modifier | modifier le wikicode]

Lors d'une étude mettant en œuvre le test du miroir, les raies manta sont passées à de nombreuses reprises devant le miroir, ce qui n'était pas courant, et qui suggérait qu'elles regardaient la marque.

Animaux qui échouent au test du miroir[modifier | modifier le wikicode]

Chien se regardant dans un miroir

De nombreux animaux échouent au test du miroir :

D'autres utilisations du miroir[modifier | modifier le wikicode]

Parfois, les animaux ne réussissent pas le test en entier, pourtant le test suggère fortement qu'ils ont conscience de leur reflet.

Les primates[modifier | modifier le wikicode]

Même si les gibbons échouent dans la version traditionnelle du test, tout semble pourtant indiquer qu'ils se reconnaissent dans le miroir. Les macaques Rhésus échouent au test, mais se servent du miroir pour examiner des parties de leur corps qu'ils ne peuvent pas voir d'habitude.

Les cochons[modifier | modifier le wikicode]

Les cochons ne réussissent pas la version traditionnelle du test, mais ils se reconnaissent dans le miroir. Ils peuvent même se servir du reflet pour trouver de la nourriture cachée5 6.

Note[modifier | modifier le wikicode]

  1. (en) Kenneth Marten et Suchi Psarakos, « Evidence of self-awareness in the bottlenose dolphin (Tursiops truncatus) », dans (en) Sue Taylor Parker (dir.), Robert W. Mitchell (en) (dir.) et Maria L. Boccia (dir.), Self-awareness in Animals and Humans: Developmental Perspectives, Cambridge University Press, 1995, 442 p. (ISBN 0-521-44108-0), chap. 24, p. 361–379 (DOI:10.1017/CBO9780511565526.026, lire en ligne [archive]).
  2. "L'éléphant n'est pas trompé par son reflet", Pierre Miserey, le Figaro, 15 octobre 2007.
  3. "Les pigeons, ces génies méconnus : la preuve par 5", Valentine Delattre, Sciences et Avenir, 13 juillet 2016.
  4. "Ce petit poisson se reconnaît dans un miroir. A-t-il conscience d'exister ?", Jake Buelher, National Geographic.
  5. "L'intelligence et la vie sociale des cochons", Pierre Sigler, les blogs du Huffington Post, 31 mars 2015.
  6. "L'intelligence des animaux d'élevage #1 : le cochon", Pauline Tissot, le Point, 25 février 2017.
Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !