Tarpeia

« Tarpeia » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Tarpeia, Helene Guerber, 1896.

Tarpéia (également orthographiée sans accent) est un personnage légendaire lié à la fondation de Rome.

Fille de Sempronius Tarpeius, gouverneur du Capitole la forteresse qui défend Rome. Elle intervient après l'épisode de l'enlèvement des Sabines. Elle conclut un arrangement avec les Sabins qui désirent retrouver leurs filles et leurs sœurs, assiègent Rome : la jeune fille, avide de joyaux, accepte de leur ouvrir les portes de la ville moyennant quoi ils lui cèdent les bracelets qu'ils ont au poignet. Après avoir rempli cette contrepartie, ils auront libre passage dans la ville et pourront combattre les Romains afin de récupérer les Sabines.

Mais les Sabins qui supportent mal les conditions se vengent en lançant violemment tous les boucliers et les bracelets sur la jeune fille qui meurt sous le poids des objets.

La face droite de cette pièce représente la mort de Tarpeia.

La roche Tarpéienne[modifier | modifier le wikicode]

Les vestiges de la roche Tarpéienne.

Sa traîtrise est reconnue par les Romains même après que les deux peuples se furent unis. L'endroit où elle succombe prend le nom de roche Tarpéienne, et les traîtres à la Royauté seront lancés du haut de ce précipice par la suite.

Expression liée: La roche Tarpéienne est près du Capitole. Expression concernant un personnage dont le succès très rapide (le Capitole était le lieu final de la cérémonie romaine du triomphe) acquis quelquefois par des moyens douteux connait bien souvent une chute spectaculaire tout aussi rapide qui cause sa perte.

Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.