Tacite

« Tacite » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir l’article homonyme Pour l’article homonyme, voir : Tacite (empereur).
Représentation de Tacite

Tacite, né vers 58 et mort vers 120, est un historien latin et magistrat romain.

Sa carrière politique[modifier | modifier le wikicode]

Tacite (Publius Cornelius Tacitus) est né dans une famille de ordre équestre.

Il commence sa carrière administrative pendant le règne de l'empereur Vespasien. Il est élu consul en 97 et nommé proconsul en Asie en 110-113. Il était réputé pour son éloquence.

L'historien[modifier | modifier le wikicode]

Tacite s'intéresse à l'histoire dès 98. Il compose une Vie d'Agricola (98) qui est l'éloge funèbre de son beau-père Cnaeus Julius Agricola qui fut un général de l'empereur Domitien. Dans son ouvrage Germanie il décrit les mœurs des Germains.

Ses ouvrages les plus importants sont les Histoires et les Annales (115-117). Il s'y intéresse surtout à la vie de Cour impériale romaine depuis Auguste jusqu'à Domitien. Il met en avant la psychologie des personnalités et fait plus cas des mobiles humains que de l'effet des causes générales dans l'action des politiques.

L'écrivain[modifier | modifier le wikicode]

Tacite veut faire œuvre de moraliste, met en avant les vertus et expose les vices pour les combattre.

Tacite s'inspire beaucoup du type d'écriture et du style narratif des historiens grecs en particulier de Thucydide. Le style d'écriture de Tacite est très concis (il arrive même qu'il n'y ait pas de verbe). Il fait de l'histoire un genre littéraire.

En 106, il fait paraitre Dialogue des orateurs où il s'inquiète du déclin de l'éloquence.

Vikikiens pour compléter sur les historiens latins[modifier | modifier le wikicode]



Portail Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.