Suite (musique)

« Suite (musique) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : suite.

La suite est la forme la plus ancienne de musique instrumentale en Europe occidentale. Elle est formée de plusieurs morceaux courts ayant le plus souvent un caractère de danse. Les différents mouvements sont alternés (lent, vif, lent...), mais ils ont une unité tonale.

Évolution de la suite[modifier | modifier le wikicode]

La suite continue les danseries qui étaient des formes musicales du Moyen Âge et de la Renaissance. À la fin du XVIe siècle on commence à faire alterner les mouvements lents et rapides sous forme de danses pour le concert.

La suite proprement dite apparaît au XVIIe siècle, grâce au développement considérable du clavecin. Elle devient la forme favorite de musique instrumentale. Les compositeurs français sont François Couperin, Jean-Philipppe Rameau. Les compositeurs allemands sont Jean-Sébastien Bach et Georg Friedrich Haendel. En Italie ce sont Girolamo Frescobladi et Domenico Scarlatti. En Angleterre Henry Purcell.

Le genre suite disparait presque avec le mouvement romantique au XIXe siècle. Il réapparaît au début du XXe siècle : par exemple la Petite suite de Claude Debussy, le Tombeau de Couperin de Maurice Ravel ou la Suite provençale de Darius Milhaud.

Allegrakwartet.jpg
Les formes musicales

BalletCantateConcertoLiedOpéraOratorioOuverturePoème symphoniquePréludeSonateSuiteSymphonie


Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.