Livre d'or
Livre d'or

CommunautéGazette de l'hiver
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Stoemp

« Stoemp » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Plat bruxellois de morue et stoemp

Le stoemp est un plat de purée de pommes de terre et de légumes, cuisiné à Bruxelles au moins depuis le XIXe siècle1.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Stoemp se prononce « stoump » (/stump/). C'est un mot typique du patois bruxellois où, comme dans la langue néerlandaise et les patois flamands, « oe » est l'équivalent du « ou » français.

Type de cuisine[modifier | modifier le wikicode]

Le stoemp est un plat populaire, paysan, simple et dont tout le monde raffole généralement.

Il est composé d'une purée de pommes de terre et de légumes (ognons et carottes, poireaux, épinards, petits pois ou chou) aromatisée de thym et laurier.

Il accompagne traditionnellement des boudins poêlés, du lard rôti ou des œufs sur le plat – que des variantes familiales remplacent parfois par l'entrecôte ou le filet de cheval.

Comparaisons culinaires[modifier | modifier le wikicode]

En français, on traduit souvent, et erronément, le terme stoemp par potée.

À la différence de la potée (mélange de viande, de légumes et de pommes de terre cuit dans un bouillon), le stoemp se prépare en faisant dorer les oignons dans du beurre, et en y ajoutant ensuite les pommes de terre et légumes coupés en dés ou rondelles ; le tout se cuit à l'étouffée et peut nécessiter l'adjonction d'eau. Si les légumes ne se sont pas suffisamment désagrégés, on les presse avec un pilon pour obtenir la purée qu'il faut manger très chaude, arrosée du jus de cuisson de la viande ou des jaunes d'œufs que l'on crève.

Même s'ils appartiennent à une même famille de préparations culinaires, stoemp, hutsepot et stamppot2 ne sont pas synonymes, car les ingrédients ou les modes de préparation sont différents dans les trois cas.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. L'usage de la pomme de terre étant attesté dès le XVIe siècle en Principauté de Liège et sa culture déjà répandue en Wallonie au XVIIe siècle.
  2. Hutsepot et stamppot sont deux plats cuisinés en Flandre et aux Pays-Bas

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Lancelot de Casteau, Présentation Herman Liebaers, Translation en français moderne et glossaire Léo Moulin, Commentaires gastronomiques Jacques Kother, Ouverture de cuisine par Lancelot de Casteau. De Schutter, Anvers, 1983 (reprint de l'édition de 1604)
  • Simonne et Louis Binnemans, Les belles heures de la gastronomie bruxelloise. Rossel, Bruxelles, 1984
  • Hanot, Nicole et Charles-Xavier Ménage – Nos recettes anciennes et belges, CD-Rom des Bibliothèque et musée de la Gourmandise, D/2002/8066/1 – ISBN 2-9600307-0-2
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Stoemp de Wikipédia.
Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.