Stature

« Stature » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La stature est le mot qui désigne plus précisément la taille humaine, c'est-à-dire la hauteur d'un être humain. Selon les pays, on exprime la taille humaine en centimètres (presque dans tous les pays du monde) ou en pouces (principalement aux États-Unis et dans les anciennes colonies britanniques).

Facteurs déterminants de la taille humaine[modifier | modifier le wikicode]

On est plus ou moins grand pour plusieurs raisons, et ces raisons sont appelées des facteurs. Un facteur est plus déterminant qu'un autre quand il agit davantage sur la taille. Il existe en fait beaucoup de facteurs qui déterminent la taille d'un être humain.

Patrimoine génétique[modifier | modifier le wikicode]

Comparaison de la stature moyenne d'un Européen (à gauche) et celle d'un pygmée (à droite).

Le plus connu de ces facteurs et l'un des plus déterminants est le patrimoine génétique, c'est-à-dire l'ensemble des gènes que les parents (ou leurs propres ancêtres) transmettent (donnent) à leur enfant au moment de sa conception. On ne peut donc pas agir là-dessus : les parents qui sont de grande taille auront généralement des enfants de grande taille et inversement.

L'origine ethnique joue aussi un rôle assez important. Il existe dans le monde, des peuples qui sont connus pour leur grande taille ou leur petite taille. Par exemple, les Scandinaves, qui peuplent l'Europe du Nord (Norvège et Suède surtout mais aussi Finlande, Danemark et Islande) sont connus pour leur grande taille. À l'inverse, les Vietnamiens et d'autres peuples d'Asie sont connus pour être petits en moyenne. Les pygmées (situés principalement en Afrique sont, eux, très connus pour leur petite taille (en-dessous d'1,50 m). Mais ce sont juste des moyennes : il existe des grands ou des petits dans chaque pays, chaque ethnie du monde, la seule différence est que certaines régions du monde ont des populations plus grandes ou plus petites.

Environnement naturel et conditions de vie[modifier | modifier le wikicode]

L'environnement est un autre facteur qui peut expliquer la taille d'un être humain. Ici, le mot "environnement" est à prendre au sens large : on désigne aussi bien l'environnement naturel qui l'entoure que les conditions de vie. Aussi, des populations qui sont victimes de famine ou de malnutrition ont tendance à grandir moins que des populations plus et mieux nourries. C'est notamment le cas en Corée du Nord où les habitants sont plus petits que les habitants de la Corée du Sud alors que les deux pays sont voisins et qu'ils sont de la même ethnies (ils sont, dans les deux pays, coréens). Mais le manque de développement de la Corée du Nord empêche ses habitants à être aussi grands que leurs voisins de Corée du Sud. L'alimentation, et plus largement la santé, jouent donc un rôle important dans la taille d'un individu.

Mais être petit n'est pas forcément un signe de mauvaise santé, de la même façon qu'être grand n'est pas forcément un signe de bonne santé.

Croissance[modifier | modifier le wikicode]

Description du phénomène[modifier | modifier le wikicode]

La croissance est le fait, pour un être vivant, de grandir et de prendre en poids. On estime qu'un être humain atteint sa taille définitive (c'est-à-dire le moment où il a fini de grandir) à un âge compris entre le début de la dizaine d'années et le début de la vingtaine d'années. Plus précisément, on estime qu'une fille atteint sa taille définitive vers 15 ans tandis qu'un garçon l'atteindra vers 20 ans.

L'Homme grandit tout au long de son enfance et de son adolescence, surtout avant ses 2 ans et au cours de sa puberté. Un adolescent, qui a démarré sa puberté plus tôt que les autres, atteindra sa taille définitive aussi plus rapidement que les autres : tout dépend des individus.

Une hormone est secrétée tout au long de la croissance d'un individu : c'est l'hormone de croissance. Une partie du cerveau, que l'on appelle hypophyse secrète cette hormone. Et c'est cette hormone qui stimule la croissance, c'est-à-dire une hormone qui pousse l'individu à grandir.

Anomalies et maladies[modifier | modifier le wikicode]

Parfois, la croissance ne se déroule pas comme il le faut. Des individus sont beaucoup plus petits ou beaucoup plus grands que la moyenne : c'est une situation qui devient alors très gênante au quotidien. Il s'agit parfois d'une maladie qui touche gravement la santé de l'individu. Lorsque l'hormone de croissance est déréglée, elle peut causer ces troubles. Soit le corps n'en secrète pas assez et l'individu peut alors être atteint de nanisme (mot de la même famille que "nain") : il est beaucoup plus petit que la moyenne. Ou alors, le corps en secrète trop et l'individu est beaucoup plus grand que la moyenne, on parle alors de gigantisme.

Ces troubles de la croissance peuvent aussi être des conséquences de certaines maladies, qu'elles soient génétiques ou non. Ces maladies sont responsable de troubles de la croissance car elles peuvent affecter les os mais aussi toutes les parties du corps qui ont une action sur la croissance, comme la thyroïde.

D'autres facteurs peuvent aussi agir sur la croissance d'un individu. Par exemple, une obésité précoce (c'est-à-dire qui survient tôt dans la vie) peut ralentir comme accélérer considérablement la croissance. Autre exemple, une maltraitance psychologique durant l'enfance peut ralentir anormalement la croissance : on parle de nanisme psychosocial.

Évolution de la taille moyenne[modifier | modifier le wikicode]

La taille moyenne a connu beaucoup d'évolutions : on dit généralement que les enfants sont plus grands que leurs parents. En effet, la taille moyenne a augmenté au cours du XXe siècle et plus particulièrement, entre 1960 et 1990 où elle a augmenté de 5,5 cm pour les hommes et de 2,1 cm pour les femmes.

Ainsi, en 2007, la taille moyenne des hommes était d'1m75 et de 1m63 pour les femmes1. Cela est dû à une alimentation plus diversifiée et à la diminution des travaux dits pénibles, notamment agricoles2. En effet, le travail est moins fatigant physiquement grâce au progrès technique : les tâches les plus difficiles sont maintenant davantage confiées à des machines.

Importance de la stature dans la société[modifier | modifier le wikicode]

Sports[modifier | modifier le wikicode]

Dans certains sports, une grande ou une petite taille est privilégiée. En basketball ou au volleyball, il est mieux d'être grand car on atteint plus facilement le ballon ou le panier que si on était plus petit.

Au contraire, en gymnastique ou en équitation, il est mieux d'être plus petit. En gymnastique, par exemple, être petit permet d'avoir plus d'équilibre, ce qui est un grand atout pour ce sport mais aussi, il permet d'avoir un meilleur contrôle de son corps dans les airs.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. (fr) L'obésité en France : les écarts entre catégories sociales s'accroissent, document de l'INSEE paru en février 2007.
  2. (fr) A quoi ressemble le Français moyen?, article de 20 minutes paru le 4 juillet 2009.
Portail du corps humain —  Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.