Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
Communauté  • Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent les articles de Vikidia. Viens rédiger, enrichir par exemple un des 300 articles importants et encore trop courts !

Spéculation boursière

« Spéculation boursière » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La spéculation boursière est une technique de gestion d'argent. Elle vise à tirer profit des variations de cours d'une action de société cotée dans une bourse des valeurs.

L'investisseur qui achète une action espère :

La spéculation boursière est possible, car la valeur d'une action varie en permanence sous l'effet de l'offre (ordres de vente) et de la demande (ordres d'achat). La confrontation des ordres boursiers se fait dans des institutions spécialisées : les bourses des valeurs.

Attention.png
Les mécanismes boursiers présentés ci-dessous sont théoriques. Il ne faut pas oublier que le spéculateur qui investit en bourse, fait un pari et donc prend des risques financiers. Ces risques sont aggravés si l'investissement est effectué avec de l'argent emprunté.

Mécanisme d'une spéculation à la hausse[modifier | modifier le wikicode]

Il y a différentes possibilités pour spéculer à la hausse des cours. Autrement dit, on cherche à faire augmenter le prix de l'action.

  • Le spéculateur achète une action dix euros. Si la situation de l'entreprise est favorable, d'autres acheteurs vont vouloir cette action. Pour les départager, le vendeur fait monter son prix de vente. Il va proposer la valeur maximale où il trouve encore un acheteur qui accepte d'acheter son action. Il gagne de l'argent.
  • Le spéculateur peut même acheter un action sans la payer immédiatement, mais en la réglant à une date postérieure, généralement le dernier jour du mois où la bourse fonctionne. C'est le règlement différé. Dans ce cas, il peut acheter une action sans avoir l'argent en poche. La banque ou le courtier en bourse acceptent de le financer, moyennant une prise de garantie et des frais supplémentaires. Le coût d'achat va donc être plus important, mais l'action lui appartient immédiatement. Mais entretemps, avant l'échéance de son règlement, le spéculateur revend l'action. Si les cours boursiers ont progressé, il peut régler ce qu'il doit et empocher le reste. Là aussi il gagne de l'argent.
Si le cours de l'action n'a pas suffisamment monté, ou si au contraire il a baissé, il peut demander un délai de report d'un mois de son règlement (moyennant des frais). Il faut alors espérer que, dans le mois suivant, les cours montent suffisamment. Si cela est le cas, il peut régler ce que il doit et même gagner de l'argent. Dans le cas contraire, pour régler son achat, il lui faudra vendre à perte et trouver de l'argent complémentaire pour payer sa dette.

Mécanisme d'une spéculation à la baisse[modifier | modifier le wikicode]

Dans ce cas, le spéculateur fait le pari que les cours vont baisser. Il s'engage à vendre à la fin du mois boursier des actions à un cours déterminé.

Si le cours des actions baissent plus que le montant fixé, peu de temps avant la livraison des actions à l'acheteur, le spéculateur achète le nombre d'actions demandées au cours inférieur à celui accepté lors de la vente. Il peut alors en les vendant au prix fixé, et supérieur, livrer les actions et empocher la différence. Dans le cas où les cours restent supérieurs à celui fixé pour la vente, il doit acheter les titres, plus chers, et les livrer au prix fixé. Il perd donc. Cependant divers mécanismes boursiers, complexes, permettent de limiter, sans les annuler, les pertes.

Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.