Sotteville-lès-Rouen

« Sotteville-lès-Rouen » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher



Sotteville-lès-Rouen
L'église Saint-Vincent-de-Paul.
L'église Saint-Vincent-de-Paul.
Blason Sotteville-lès-Rouen.svg
Administration
Pays France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Intercommunalité Métropole Rouen Normandie
Maire Luce Pane
(2020-2026)
Code postal 76300
Démographie
Gentilé Sottevillais
Population municipale 28 958 hab. (2018)
Densité 3 892 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 21′ 10″ Nord
1° 05′ 20″ Est Cartes, vues aériennes et satellitaires
Altitude Min. 3 m
Max. 48 m
Superficie 7,44 km2
Liens
Site web mairie-sotteville-les-rouen.fr
voir modèle • modifier

Sotteville-lès-Rouen est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime, en région Normandie.

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Le nom de la ville de Sotteville-lès-Rouen viendrait du latin substus villam qui veut dire « sous la ville » et qui est devenu Sotteville et de lès-Rouen qui veut dire « près de Rouen ».

Il y a plusieurs autres hypothèses sur l'origine de Sotteville :

  • Henri IV aurait dit : « Oh quelle sotte ville ! » lorsque qu'il la visita ;
  • le nom pourrait venir du latin villa qui veut dire ferme et de sót qui veut dire suie ;
  • le propriétaire de la ferme s'appelait Soti, ce qui a pu donner son nom à la ville.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Antiquité[modifier | modifier le wikicode]

Sotteville-lès-Rouen est créé pendant l'Antiquité. C'est au bord de la Seine que la ville a d'abord été créée car des vestiges de l'Empire romain ont y été retrouvés, comme des poteries et des bijoux.

Sport[modifier | modifier le wikicode]

La Sottevillaise[modifier | modifier le wikicode]

La Sottevillaise est le gymnase de la ville où il est possible de faire du fitness mais aussi de la gymnastique. Quelques grands gymnastes de La Sottevillaise ont participé aux Jeux olympiques d'été de 2008 comme comme Thomas Bouhail qui a été vice-champion olympique au saut de cheval et Danny Rodrigues à la inquième place aux anneaux1

Club de vélo[modifier | modifier le wikicode]

Le club de vélo de la ville a fait connaitre Jacques Anquetil, qui est considéré comme l'un des plus grands coureurs de l'histoire du cyclisme et possédant le plus de titres.

Stade Jean Adret[modifier | modifier le wikicode]

Le stade Jean Adret possède une salle de lutte qui a assez bonne réputation mais l'athlétisme joue aussi un rôle important dans cette commune qui a formé des champions comme le décathlonien Alain Blondel champion d’Europe du décathlon en 1994 à Helsinki mais aussi le coureur de demi-fond Fouad Chouki.

Meeting international d'athlétisme de Sotteville-lès-Rouen[modifier | modifier le wikicode]

Le Meeting International de Sotteville-lès-Rouen fait partie des 5 meilleurs Meeting français et existe depuis trente ans. Cette compétition se joue chaque année dans le mois de juillet réunissant plus de 5 500 spectateurs pour une compétition qui est gratuite2. Cette compétition est réputée et fait se déplacer des athlètes du monde comme par exemple les médaillés olympiques comme Renaud Lavillenie.

Jeux olympiques et paralympiques 2024[modifier | modifier le wikicode]

La ville de Sotteville-lès-Rouen a été choisi par le comité international olympique pour les Jeux olympique de 2024 à Paris pour recevoir des champions afin qu'ils puissent se préparer avant les compétitions en mettant à disposition le gymnase municipal pour la gymnastique artistique, le stade Jean Adret pour l'athlétisme olympique et paralympique et la salle de lutte du stade Jean Adret3

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Viva Cité[modifier | modifier le wikicode]

La ville est réputé pour son festival des arts de la rue, Viva Cité ayant lieu tous les ans à la fin du mois de juin depuis 1990. Il s'agit d'un des premiers et plus importants festivals des arts de la rue d'Europe attirant plus de 100 000 spectateurs chaque année et des artistes venant de différents pays du monde4. En 2019, la ville a fêté les 30 ans de son festival5

Atelier 231[modifier | modifier le wikicode]

Il s'agit du Centre National des Arts de la Rue à partir de 2005 et accueille les artistes du théâtre de rue, mais aussi des concerts et des spectacles de l'école de musique de la ville6.

Pacific Vapeur Club[modifier | modifier le wikicode]

La ville de Sotteville-lès-Rouen est l'une des villes françaises les plus cheminotes, c'est-à-dire qui possèdent énormément d'infrastructures pour les trains, comme une gare mais aussi des ateliers de réparation de la SNCF.

En raison de cette particularité de la ville, une association normande a prit ses quartiers dans la ville pour fonder le Pacific Vapeur Club7. Cette association a donc pour but, de réunir des passionnés des trains à vapeur afin de travailler dans un atelier et sur l'un des trains à vapeur du club pour sa maintenance et son entretien. Ce train, roule encore et fait souvent des trajets entre Sotteville-lès-Rouen et la ville de Dieppe où les gens peuvent vivre le trajet comme à l'époque via des wagons ou des wagons-restaurant avec des conducteurs et personnels en tenue d'époque.

Le 3 juillet 2021, le Pacific Vapeur Club a reçu une mission, celle de transporter des passagers de Sotteville-lès-Rouen à Noyelles en quatre heures de trajet en passant par Rouen, Motteville et Amiens8.

Trianon transatlantique[modifier | modifier le wikicode]

École municipale agréée de musique et de danse[modifier | modifier le wikicode]

Lieux et monuments[modifier | modifier le wikicode]

Personnalités célèbres[modifier | modifier le wikicode]

  • Le moine Gontard (xie siècle), médecin de Guillaume le Conquérant.
  • Jehan de Sotteville (xive siècle), maître des « œuvres de charpenterie » de la ville de Rouen.
  • Nicolas Barré (1621-1686), religieux ayant fondé sa première école à Sotteville béatifié à Rome le 7 mars 1999, Nicolas Barré et est devenu le 15 septembre 2000 patron de la toute nouvelle paroisse de Sotteville.
  • Nicolas Colombel (1644-1717), peintre de Moïse défendant les filles de Jethro (1686).
  • Charles-Théophile Féret (1858-1928), écrivain, poète, dramaturge.
  • Albert Decaris (1901-1988), peintre officiel de la Marine, décorateur, graveur. Grand prix de Rome.
  • Michel Grandpierre (1933-2010), homme politique né à Sotteville-lès-Rouen.
  • Jacques Anquetil (1934-1987), coureur cycliste.
  • Jean Jourden (1942-), coureur cycliste.
  • Anny Duperey (1947-), comédienne.
  • Thomas Pesquet (1978-) spationaute français.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !