Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Sidiki Ouattara

« Sidiki Ouattara » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Ecole Koutiala WCEAMALI 2020 (1) 01.jpg

Sidiki Ouattara était le cinquième chef de canton de Koutiala au Mali.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Il est né vers 1886 à Koutiala, du nom authentique Za Ouattara, fils de Sorompè Ouattara et de Nagagniré dite Djénéba Dembélé originaire de Sincina.
Homme doté d’une puissance et une intelligence incontestable a bénéficié de l’estime des autorités locales et nationales des trois République du Mali.
Aimé et écouté par ses frères : Youssouf Ouattara Bagadadji, Souleymane Ouattara Fatogoma Ouattara, frères ainés, Adama Ouattara, Moustapha Ouattara, Amadou Ouattara, Kalilou Ouattara, ZoumanaDjini Ouattara, Siaka Ouattara, Kassoum Ouattara, Zoumana Maçon Ouattara, Zoumana Tailleur Ouattara, Datigui Ouattara frères cadet.

A travers les ancêtres, il fut aussi praticien des fétiches à savoir le Nia, le Daga, Bindjougou, Dankoro, le Canari, à l’angle du pont se trouve « Natogoua » ou l’on sacrifiait les coqs tous les ans. Il se convertit à l’islam et fait trois séjours à la Mecque et construit deux mosquées une Medersa. Marié à plusieurs femmes, il eut vingt-sept (27) enfants dont quatorze (14) garçons et treize (13) filles.

A la rencontre de tous les chefs de l’Afrique Occidentale appelée Soudan avec le Gouverneur, ce dernier faisant le tour des chefs, arrivée au vieux Sidiki Ouattara, il demande : « Qui est ce ? » On lui a répondu que c’est le chef du Miniankala. Le gouverneur dit, s’il était instruit il serait le mieux indiqué pour gouverner ce territoire. Etaient présents ce jour, le Moro Naba du Burkina, Mamadou Niaré et les Chefs de la République de Côte d’Ivoire. Seul Sidiki Ouattara a été décoré et récompensé. Il reçut un chariot et un sabre pour avoir été le seul chef de canton qui remplissait tous les critères d’un bon roi. Sa personne a été votée et son cheval « Zèrè » a été exemplaire. Mort, ce cheval fut enterré comme une personne à l’angle de la famille Diallo à lafiala.

Portail du Mali —  Tous les articles sur le Mali.